Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 17:28
Le Conte d'hiver
Le Conte d'hiver

Spectacle de la Cie Arkétal (06), vu à la Vignette, Montpellier (34), le 4 Mars 2015

D'après W. Shakespeare (1610)

Mise en scène: Sylvie Osman

Adaptation et dramaturgie: Béatrice Houplain

Marionnettes: Greta Bruggeman et Marius Rech (visages)

Jeu: Mathieu Bonfils, Carol Cadilhac, Marion Duquenne, Fanny Fezans, Youna Noiret, Jean-Baptiste Saunier

Genre: Marionnettes (tringles et fils)

Public: Tout public dès 11 ans

Durée: 1h30

Création 2012

Entre tragédie et comédie, Shakespeare a construit cette pièce en deux parties que sépare un intervalle de seize ans. Léontes, roi de Sicile, est pris d’un délire de jalousie qui provoque la mort de son épouse Hermione, l’abandon de son bébé Perdita, la mort de leur fils et la fuite de son ami Polixènes, roi de Bohême. Le Temps fait son œuvre. Perdita, recueillie en Bohême et ignorante de ses origines, est amoureuse de Florizel, déguisé en paysan mais fils de Polixènes. D’illusions en méprises, de mystifications en découvertes, cette seconde partie est fertile en coups de théâtre extravagants, dont le plus fameux est le retour à la vie d’Hermione. Et tout peut recommencer.

Cette pièce de trois heures a été ramenée à 1h30 avec quelques coupures bienvenues, tout en respectant l’original, son rythme, son style fantastique et l'humour sous-jacent. L’intrigue reste claire. Originalité : certains épisodes sont racontés par un narrateur et une narratrice, un peu comme si des spectateurs s'installaient sur scène. C'est intéressant.

Vêtus de noir, les comédiens sont en vue et chacun forme avec sa marionnette un étrange couple au sein duquel je sentais comme une complicité et un jeu de maître à élève. C'est un peu comme si les marionnettes se prenaient au jeu en subtilisant la voix des comédiens. Mais qu'apparaisse une main humaine, qu'un visage de femme soit éclairé, ou que des fils dansent au-dessus des personnages, et la dépendance des marionnettes est cruellement exposée. J'ai trouvé cette volonté de mise en scène émouvante. La présence, l'épaisseur et la cohérence des personnages ne sont jamais rompues. La dramaturgie, la musique, les bruitages, les costumes des marionnettes et les éclairages concourent à la qualité de l'ensemble.

Dans ce beau spectacle, le théâtre houleux de la vie se boucle sur un heureux dénouement et la langue de l'auteur est accessible. La créativité de la mise en scène et du jeu ne pourra qu’intéresser les amateurs de Shakespeare et, pour les publics non initiés, voilà une occasion de découvrir les marionnettes à fils dans le répertoire classique. Enfin, ambitieuse, attractive et sensible, cette adaptation du Conte d'hiver est, pour un public scolaire, une excellente introduction aux grands textes.

Catherine Polge

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Polge - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires