Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 20:13
Le Porteur d'Histoire
Le Porteur d'Histoire

Spectacle de la Compagnie Mises en capsules (75), vu le 23 avril 2015, au Centre Culturel Léo Malet, à Mireval (34)

Ecriture et mise en scène : Alexis Michalik

Avec : Benjamin Brenière, Magali Genoud, Evelyne Garby Klai, Régis Vallée, Patrick Blandin

Genre : Théâtre

Public : Tout public à partir de 12 ans

Durée : 1h40

Cinq comédiens en marcel blanc, pantalon noir, pieds nus, sont installés sur des tabourets de bois. Sur le plateau, des portants avec les costumes de la trentaine de personnages qu’ils vont interpréter. Les comédiens vont enfiler et abandonner ces vêtements au fil du récit, dans une sorte de ballet fluide et incessant, et en fond de scène, un grand tableau où ils vont dessiner ou inscrire des mots, des morceaux de phrases, des dates…

En préambule, on évoque un évènement mystérieux, la disparition en Algérie au printemps 2001, d’une femme et de sa fille… Quelques jours auparavant, elles avaient accueilli chez elles un voyageur égaré, surpris de découvrir en ce lieu isolé du désert une bibliothèque extrêmement fournie et riche d’ouvrages rares. Ce voyageur, c’est le porteur d’histoire, qui entreprit alors de raconter à ses hôtesses une histoire, son histoire...

Ainsi tout a commencé en 1988 alors que lui, Martin Martin, s’était rendu dans les Ardennes pour enterrer son père mort subitement. La découverte inopinée, quoique très rocambolesque, d’un mystérieux manuscrit, va bouleverser sa vie et le conduire à la recherche des descendants de l’auteure, Adelaïde Edmonde de Saxe de Bourville, dernière survivante d’une famille maudite, dont l’origine remonterait dans la société matriarcale des Lysistrates, dans la Grèce antique.

Nous voilà embarqués pour un voyage dans l’HISTOIRE, particulièrement bien documenté, agrémenté de nombreuses escales dans des histoires personnelles, plongés dans un récit à tiroirs, fait d’allers/retours dans le temps et dans l’espace, sautant d’une histoire à l’autre… Les faits et les personnages, réels ou imaginaires (la Révolution française, la colonisation de l’Algérie, Marie-Antoinette, Adelaïde de Saxe, le frère de Martin émigré au Canada, Michel Leborreux, croquemort descendant d’une famille de bourreaux, Alexandre Dumas, Alia, Jeanne...) se croisent, s’entrechoquent, à tel point qu’on est parfois un peu perdus dans ce tourbillon ! Qu’importe, ce récit d’une extrême densité nous tient en haleine comme un feuilleton littéraire à la Dumas. C’est le but recherché, nous passionner, nous divertir avec cette incroyable chasse au trésor, nous « faire croire »… Peut-être aussi au passage, nous faire réfléchir sur les errances, et les erreurs, des individus et des sociétés.

J’ai pour ma part retrouvé avec jubilation mon âme d’enfant, au long de ce récit porté par des comédiens talentueux, une mise en scène précise, des éclairages bien dosés, une lumière rasante, associée à des fumigènes, qui vous emmène dans un autre monde, un accompagnement sonore bien étudié, le tout auréolé d’une musique discrète et envoûtante. Et je me suis demandé pourquoi cessait-on un jour de nous lire ou nous raconter des histoires ? La tradition orale semble s’être perdue, particulièrement dans nos sociétés modernes et urbanisées, et avec elle sa capacité de rassemblement des individus et des générations.

Heureusement que des Alexis Michalik sont là pour nous faire rêver ! Mais, franchement Alexis, est-ce bien sûr qu’Adelaïde Edmonde de Saxe de Bourville n’a jamais existé…? Certes je n’ai rien trouvé à son sujet (oui, j’ai cherché !!) mais cela n’est pas une preuve !!

Cathy de Toledo

Partager cet article

Repost 0
Published by Cathy de Toledo - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires