Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 10:18
The Sunset Limited
The Sunset Limited

Spectacle de l'association Je Pars à Zart (34), vu à l'Outil Théâtre, Montpellier (34), le 22 Mars 2015, 19h

D'après une pièce de Cormac McCarthy (2006)

Traduction: Gérôme Ferchaud

Mise en scène: Théo Le Perron

Avec : Gérôme Ferchaud et Jean-Yann Verton

Lumières: Nils Doucet

Genre: Théâtre

Public: Adultes et adolescents

Durée: 1h30

Création 2015

Cette pièce très sombre de C. McCarthy n’a jamais été publiée en Français. Je Pars à Zart donne ici une première traduction.

Black, le Noir, vient d’empêcher White, le Blanc, de se jeter sous un train et l’a emmené chez lui. Black a été maltraité par la vie. Il vient de sortir de prison et veut aider White à retrouver, comme lui, du sens à la vie grâce à la religion. White, professeur aisé, vit dans un autre univers. Nihiliste et désespéré, il ne voit d’autre issue que la mort. L’un parle de l’amour de Dieu, l’autre refuse la main tendue et veut absolument réussir son geste. Leur conversation sur le sens de l'existence se fait à mots très durs et tourne à l'affrontement. Quelques instants de complicité n’effacent pas leur incompréhension mutuelle: deux mondes s’affrontent en noir et blanc. La pièce s'achève sur une ambiguïté autorisant le spectateur à donner sa propre conclusion.

Nous sommes chez Black (J.Y. Verton). Le décor évoque un grand dénuement et White (G.Ferchaud) se montre choqué par cette misère. Tout oppose les deux hommes et l'intrigue joue de ces contrastes en noir et blanc jusqu'à la provocation, que les comédiens expriment avec un jeu sobre mais intense. La bonne volonté de Black se heurte aux refus de White (G. Ferchaud) dans une véritable chorégraphie qui rappelle un combat de boxe: observations, échanges vifs qui claquent, esquives, réactions violentes. L’espace lui-même semble en tension et je ressens l'épaisseur de l'atmosphère. J’ai apprécié l'évolution du jeu au fil de l’action. Un premier affrontement, et l'on perçoit une incommunicabilité radicale. Les mouvements, la voix, les colères de Black, c'est toute l'assurance et l'enthousiasme du nouveau converti. A l'opposé White reste d'abord légèrement en retrait, mais tout chez lui montre qu'il en veut à son sauveteur. Et brusquement au milieu de la discussion, un repas, étonnant armistice, introduit un peu de banalité dans leurs relations ainsi qu'un peu d'espoir chez moi! mais brutalement White change: sa voix enfle et claque et, dans une longue explosion de colère, tout son corps hurle le désespoir: il veut mourir. Eprouvant... Très paradoxalement White m'a donné l'impression de vivre enfin: sans doute est-ce un effet du jeu de G.Ferchaud. Black de son côté abandonne ses prêches et semble physiquement concentré sur une très ancienne fureur, peut-être celle de l'ancien Black, avant la découverte de Dieu. Bravo à tous les deux! Bien mené, profond et émouvant, ce très bon spectacle laisse des traces.

J'étais un peu secouée (et je n'étais visiblement pas la seule) après avoir assisté à un tel combat! Ce spectacle est si fort qu'il peut longtemps vous coller à la peau, mais il n'est pas déprimant. Porteur de sens, il pousse à la réflexion et la dureté des dialogues s’inscrit dans un certain nombre de réalités psychologiques et sociales qui dépassent le contexte américain. Le rythme constamment soutenu crée un réel suspense. C'est du beau théâtre, à voir absolument, mais pas avec des enfants, bien sûr.

N.B.: Le Sunset Limited est un train joignant la Floride à la Californie, en passant par le sud des USA.

Catherine Polge

Autre spectacle de la compagnie publié sur le blog Vivantmag

http://vivantmag.over-blog.com/article-music-hall-118690925.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Polge - dans Spectacle Adultes
commenter cet article

commentaires