Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 15:47
Au bout du rouleau
Au bout du rouleau

Spectacle de Boni and Prod, vu à Avignon 2015, Théâtre des Corps Saints, à 17h50, jusqu’au 26 juillet

De et par : Gérard Dubouche et Didier Landucci

Mise en scène : François Boursier

Genre : Théâtre

Durée : 1h20

Public : Tout public à partir de 12 ans

Création 2015

Pour faire une action d’éclat, un chômeur de longue durée prend en otage, à quelques heures de la remise d’un prix couronnant sa réussite, le patron d’une grande entreprise leader du papier toilette. Il souhaite attirer l’attention de l’opinion publique sur le fait que l’acte le plus anodin a des conséquences écologiques, économiques, et humaines. Il veut faire quelque chose pour la planète, mais veut aussi changer le regard des autres, de la famille, des amis, sur les chômeurs victimes d’après lui de la mondialisation, et sur lui-même.

Il a prévu d’enregistrer une vidéo dans laquelle son otage doit annoncer qu’il va mettre un terme à son activité et fermer son entreprise. Mais les conditions météo vont en décider autrement. L’orage qui gronde tout au long de ce face à face va provoquer des coupures d’électricité successives rendant l’enregistrement difficile. Jusqu’au refus total de l’otage de se plier aux desiderata de son ravisseur, faisant monter la tension d’un cran. Jusqu’au renversement inattendu de la situation.

Présenté comme un spectacle citoyen « Au bout du rouleau » surfe certes sur des clichés : le chômeur en fin de droit, le PDG froid et cynique, la société de consommation, la croissance, etc., mais le jeu des acteurs rend le propos crédible. Leurs états d’âme, qu’ils sont amenés à évoquer, car pour occuper le temps on finit par se parler, remettent les choses à leur place. Autant l’un que l’autre, ils subissent des pressions et sont prisonniers de leur condition. Qui des deux est le plus désespéré ? L’argent ne fait pas systématiquement le bonheur, et qu’est-ce d’ailleurs que le bonheur ? Mais pas si simple de décider de tout plaquer et de vivre libre…

Le personnage du chômeur incarné par un Didier Landucci finalement pas si éloigné de son personnage au sein du duo des Bonimenteurs, amène la légèreté nécessaire. Face à un PDG d’abord froid et cynique, bien que naïf et maladroit, il fait preuve de bon sens, et l’on se prend de sympathie pour cet individu qui ne réalise pas la gravité de la situation qu’il a créée.

Dans un décor épuré, tout en noir en blanc (peut être un peu trop « clean » pour représenter réellement la cave dans laquelle l’action est censée se dérouler), la mise en scène de François Bourcier, sobre et efficace, utilise la vidéo pour projeter sur les murs des images stylisées d’arbres, d’enfants, de vie, de mouvement, d’ailleurs… Enfin, ce papier toilette qui semble quelque chose de si dérisoire, mais tellement utile, choisi de façon pas si anodine en clin d’œil au titre et à l’état de détresse du chômeur, devient un élément de mise en scène tout en légèreté dans le ballet de D. Landucci sur les Quatre saisons de Vivaldi.

Bien sûr, je ne vous dirai rien de la fin, que vous découvrirez par vous-même en allant profiter de ce bon moment de théâtre…

Cathy de Toledo

Partager cet article

Repost 0
Published by Cathy de Toledo - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires