Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 00:00
Comment va le monde?
Comment va le monde?

Présent sur le Off 2016

Spectacle de la Compagnie Théâtre de la Passerelle, Avignon OFF, vu le 24 juillet, à 13h30, au Théâtre des Carmes

D'après le clown philosophe québecois SOL et les textes de Marc Favreau

Interprétation : Marie Thomas

Mise en scène : Michel Bruzat

Genre : Théâtre

Public : Tout public à partir de 12 ans

Durée: 1h15

Le Québecois Marc Favreau (1929-2005) a créé un personnage de clown un peu clochard : SOL. Abîmé par la vie cet humaniste rit de la vie en festoyant avec les mots, une jubilation nourrie d'un irrésistible appétit pour le néologisme et le double sens.

Comment va le monde? Marie Thomas en SOL Majeur... Texte époustouflant, émouvant et drôle sur la vie, l'humanité en général. Marie Thomas lauréate du conservatoire d'art dramatique de Limoges redonne ici avec talent parole au clown-clochard SOL imaginé par le Québecois Marc Favreau dans une mise en scène sobre mais efficace de Michel Bruzat.

Chacun apprécie les jeux de mots et la subtilité des propos de ce personnage qui sous des airs naïfs fait preuve d'une grande lucidité face à l'absurdité du monde. Un rôle sur mesure pour cette comédienne, tout repose sur la qualité de son jeu. Sa performance est saluée par le public d'Avignon et par Edgar Bori, interprète de SOL au Québec qui déclare : « Marie dépasse les frontières du jeu et atteint le vrai à chaque seconde. » Son personnage, elle l'incarne avec aisance tout en jonglant avec les réactions du public conquis. La puissance de l'écriture de Marc Favreau est servie par une actrice qui incarne ce clown gai et mélancolique à la perfection.

La mise en scène fait démarrer le spectacle sur la gauche du plateau, la comédienne est assise devant le miroir dans sa loge. Partage des rituels de l'acteur, de ses angoisses, le trac, elle se parle à elle-même : « Tu plonges et tu essaies de pas te noyer. » Compte à rebours avant le lever du rideau, extinction des lumières et voilà qu'apparaît seul debout au centre de la scène SOL, incarné là par Marie Thomas. Accoutrée d'un grand manteau, fleur à la main, Marie porte avec simplicité et naïveté les mots de Marc Favreau. « C'est avec la colle que tu commences à avoir de l'importance. » Attendrissante et stupéfiante de générosité, elle ressuscite pour nous le grand SOL avec une émotion infinie.

Clown-clochard, philosophe, être à la naïveté poétique, il joue avec les mots de la langue française soulignant les maux de notre Terre. Il est précieux que ce personnage existentiel ne disparaisse pas avec son créateur décédé en 2005. Personnage imaginé dans les années 50, SOL séduit et surprend par sa modernité: « La grande déception mondaine des inanitions unies », « l'odieux-visuel n'en finit pas d'anesthésier les consciences, de lobotomiser des peuplades orphelines de quelques précieux cultisalvateurs, pédagogues référencés : Bouteillier (Pierre), Chancel (Jacques), Artur (José) » ... Michel Bruzat déclare : « SOL recrée un langage étourdissant, il nous fait toucher les aberrations de notre société. Sa grande force, c'est d'être rien, ce qui lui permet de jouer de tout. Il a en lui quelque chose de chacun de nous. »

La comédienne est on ne peut plus à l'aise dans sa tenue dépenaillée, ses grands souliers et son chapeau cloche. Marie nous embarque en voyage dans nos vies, nos misères, nos contradictions : agilité vocale, dextérité du geste. Elle se donne, se fond, cavale du « SOl iL Loque » jusqu'au dernier « jeu de mot », occupe la piste magistralement, déroule son « mélangage », cascades de résonances, ricochets, jeux de mots à l'infini, du grand art !

Retour à la loge, épilogue. Déjà fini ! Bravo Marie, merci Marc, merci Michel. Marie Thomas est applaudie, rappelée, le public se lève comblé. Encore merci pour la performance à nous révéler, nous régaler de cette écriture joyeuse, précieuse et sans concessions.

A voir absolument ! A programmer dans vos salles ce spectacle créé en Limousin qui vous enchantera.

Lydie-Gisèle Brogi

Partager cet article

Repost 0
Published by Lydie-Gisèle Brogi - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires