Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 23:11
DOM JUAN 2.0
DOM JUAN 2.0

Présent sur le Off 2016

Spectacle de la Cie du théâtre des Asphodèles (69), Festival d’Avignon, 14h50, au théâtre de l’Oulle jusqu’au 26 juillet

D’après Molière

Sur une idée originale de Thierry Auzer et Luca Franceschi

Interprètes : Serge Ayala, Gaëlle Konaté, Robert Magurno, Manuel Olinger, Fabio Ezechiele Sforzini , Frédéric Tessier, Jennifer Testard

Mise en scène : Luca franceschi

Genre : Théâtre

Public : Tout public à partir de 8 ans

Durée : 1h35

Luca Franceschi, Serge Ayala, la Cie les Asphodèles dont j’ai déjà apprécié « Les Irrévérencieux »… Trois bonnes raisons de ne pas rater ce classique.

Classique ? Il fallait s’attendre à ce que le pro de la Commedia dell’arte qu’est Luca Franceschi nous concocte une mise en scène revisitée et modernisée, qui reste néanmoins fidèle à l’auteur. L’esprit du genre est donc présent, mais le tréteau est ici remplacé par une sorte d’échafaudage métallique avec des escaliers avant et arrière, qui devient l’axe central du décor que les comédiens vont escalader, contourner, s’approprier tout au long de la pièce.

Le metteur en scène nous propose un filage en sortie de résidence. La pièce n’est pas tout à fait prête, toutefois, les comédiens ont décidé de la présenter au public. Plus ou moins en costumes « de ville », ils changent de personnages en revêtant à vue un chapeau, une cape, une veste, une jupe, et en saisissant un accessoire, sur les portants et tables disposés en fond de scène. Tous restent sur le plateau, même s’ils ne jouent pas, et assistent au jeu des autres.

Quelques pauses dans le texte original sont l’occasion de faire état de leurs divergences sur les traits de caractère des personnages pour expliquer les choix d’interprétation (par exemple, Dom Juan est il un frustré ou un pervers ??), les motivations qui ont guidé la mise en scène… Il en est ainsi de la description par les comédiens de leurs différentes propositions, alors qu’ils sont en désaccord sur « comment représenter la statue et le tombeau du Commandeur », débat qui débouche sur l’une des scènes les plus incroyables de la pièce.

Certes, nous n’avons pas droit à l’intégralité du texte, les personnages sont peut-être un peu éloignés de leur représentation traditionnelle (mais ils n’en sont que plus humains) et des esprits chagrins peuvent s’en émouvoir, comme me l’ont fait supposer quelques réflexions entendues à la sortie… Il en faut pour tous les goûts et, pour ma part, je pense que si l’on m’avait proposé alors que j’étais jeune de telles représentations des « classiques », j’aurais certainement été plus incitée à me plonger dans les textes originaux des auteurs. Car ce genre de mise en scène (comme pour le Cyrano, caché dans son buisson… etc., vu le même jour), qui fait le choix de retenir l’essence de l’intrigue et les scènes les plus marquantes, permet aux plus jeunes de toucher du doigt la modernité de la plupart de ces textes.

Au final, c’est un spectacle enjoué, dynamique, moderne, que nous offrent des comédiens franchement tous excellents, capables d’être à la fois eux-mêmes et d’incarner leurs personnages, et de nous gratifier de quelques respirations musicales dans la foulée ! Nous avons eu le plaisir d’assister à un filage, avec son lot de surprises et de découvertes, détendus, entre copains. Personne n’a osé, mais peut être aurions-nous pu intervenir et donner notre avis… !?

Cathy de Toledo

Partager cet article

Repost 0
Published by Cathy de Toledo - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires