Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 17:13
Le cirque des mirages fête ses 15 ans
Le cirque des mirages fête ses 15 ans

Présent sur le off 2015, Spectacle de la Compagnie Umbral (92), vu au Théâtre du Roi René, Avignon, le 11/07/2015

Création et Interprétation : Fred Parker et Yanowski

Genre : Chanson française théâtrale

Public : Tout public à partir de 14 ans

Durée : 1h15

J’ai beau ne pas être née de la dernière pluie en matière théâtrale, j’ai réservé en Avignon, Le Cirque des Mirages fête ses 15 ans en me disant « chouette, un spectacle de cirque ! » J’en vois déjà qui ricanent devant tant de naïveté ! Car Le cirque des mirages, c’est Le cirque des mirages, unique et inclassable et qui, en fait de cirque, propose le mirage des visions engendrées par la magie des paroles de Yanowski et la fulgurance de la musique de Fred Parker.

Yanowski compose des chansons comme d’autres écriraient des nouvelles. Ce sont des histoires qui balancent entre naturalisme et fantastique à la façon de Kafka et dans lesquelles le vocabulaire oscille entre argot des marlous et puissance poétique. Le pouvoir suggestif du verbe est renforcé par la musique de Fred Parker. Il compose une musique entre jazz et psychédélisme. Il accompagne le texte comme s’il accompagnait les images d’un film muet. La musique scande la parole et la parole rythme la musique. C’est une osmose.

Le duo pourrait s’en tenir à ce qui est déjà une prouesse en soi. Mais ce qui fait du cirque des mirages autre chose qu’un simple récital, c’est l’ambiance même de la scène et l’interprétation de Yanowski. La scène est plongée dans le noir de même que les interprètes sont tout de noir vêtus. Dans cette pénombre inquiétante, ressortent le visage de Yanowski, les paupières maquillées en noir, et ses grandes mains. Le corps est totalement incarné dans l’histoire et la tension s’exprime jusqu’au bout dans la pantomime des mains et du visage. Nous voilà chez Murnau. Parfois, une lumière rouge souligne la chute de l’histoire (le fonctionnaire) ou le lieu de l’action (le serment faustien). Parfois, un accessoire nous fait changer de registre et Yanowski, coiffé d’une casquette se métamorphose en tonton flingueur qui vient se venger du clan des corses (le public). Souvent Fred Parker fait entendre une voix de choriste sourde ou percute le piano pour imiter une porte qui claque, des pas, des fantômes. La voix est celle d’un baryton mais qui sait monter dans les aigus si le texte l’exige. La diction est parfaite malgré le rythme endiablé de la musique et de la gestuelle de sorte que le spectateur entre dans les arcanes du texte, et peut en apprécier le côté absolument irrévérencieux comme dans la véritable histoire du Christ.

Pour essayer d’appréhender par écrit le phénomène on pourrait citer comme autres références l’opéra de Quat’sous, l’expressionnisme allemand, Arthur H, les Frères Jacques, mais toutes ces références sont réductrices tant le spectacle est inouï, inédit et virtuose.

Le cirque des mirages est un spectacle fantastique au sens propre comme au sens figuré. Je suis sortie de la salle avec une seule idée en tête, trouver les dates des tournées pour aller les revoir et les faire découvrir à ceux qui les ignorent encore.

Catherine Wolff

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Wolff - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires