Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

25 juillet 2015 6 25 /07 /juillet /2015 10:05
Lisa : il a enlevé la Joconde et elle a deux mots à dire à ce sujet
Lisa : il a enlevé la Joconde et elle a deux mots à dire à ce sujet

Spectacle de la compagnie Théâtre du Kalam (92), vu le 19 juillet 2015, au Théâtre des Barriques à 16h30, à voir du 4 au 26 juillet dans le cadre du Off 2015

Auteur : Fiona Leibgorin

Mise en scène: Cyrielle Buquet

Interprétation : Blaise Moulin et Aurélia Hascoat

Genre : Théâtre

Public : Tout public

Durée : 60 min

Un sujet improbable : on a volé la Joconde, et ce vol est le fruit de Francis, un gars simple de banlieue dont la culture générale s’arrête à Platini et à la télévision. Et cerise sur le gâteau, cette Mona Lisa parle comme vous et moi, heureuse d’être sortie de sa prison dorée.

Le dispositif scénique est simple mais original et efficace : nous sommes dans l’appartement de Francis et le tableau accroché au mur est habité par une comédienne (Aurélia Hascoat) qui, malgré l’invraisemblance, est crédible dès les premiers mots.

Ça sent la bricole, mais je me suis bien laissé emmener dans cet échange sur les préjugés, sur la culture, sur la vie et l’immortalité.

Car après la surprise de parler à un « dessin », Francis échange volontiers avec cette star de l’art, promue à une immortalité planétaire. Et sortie d’un silence forcé de plus de 500 ans, Mona Lisa est très heureuse de rompre sa solitude… même avec un idiot !

Une façon d’entrer dans un grand nombre de sujets que l’on n’attendait pas. Le questionnement sur la connaissance, par exemple : est-on idiot quand on ne sait pas les choses ? Ou la marchandisation de l’art : traitant Mona Lisa de produit dérivé et d’icône surfaite. La célébrité absolue et la solitude qui en résulte, la condition de l’homme et le sens des réalités… Bref, c’est riche, drôle, sans prétention et instructif.

Ces deux-là, enfermés dans leur monde si différent, arrivent pourtant à découvrir les autres regards possibles de cette complexe réalité, et nous offrent un peu d’espoir pour l’avenir. Une autre façon d’appréhender la culture de classe.

Alors bien sûr, on n’y découvre pas les secrets cachés de la Joconde (même si elle explique un peu son mystérieux sourire), on ne parle pas de la place de cette peinture dans la chronologie de l’art, ni des raisons de ces différences de classes. Mais qu’importe. Cela offre une porte d’entrée à un public curieux, venu nombreux, pour découvrir ce moment de théâtre accessible.

J’étais un peu dérangé parfois par le côté un peu caricatural de ce Francis un-peu-rase-moquette, forçant le trait alors que ce n’était pas nécessaire. Il se trouve que j’étais assis à côté du comédien qui prenait la relève du rôle dès le lendemain.

Alors, il reste quelques jours si vous voulez le découvrir pour vous faire une idée.

Eric Jalabert

Partager cet article

Repost 0
Published by eric jalabert - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires