Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 20:44
La Femme perplexe ou Moi et mon placard
La Femme perplexe ou Moi et mon placard

Spectacle de la Cie Ông Dam (34), vu le 4 Octobre 2015, 18h, au Carré Rondelet, Montpellier (34)

Texte de Gérard Levoyer (2007)

Mise en scène : Jasmine Dziadon, assistée d'Axelle Abéla

Interprétation : Jasmine Dziadon

Musicien : Romain Pradel

Genre : Théâtre

Public : Tous à partir de 12 ans

Durée : 1h15

Création 2014

En attendant un "prince charmant" qui ne vient pas, Sylvie (J. Dziadon), femme sensible, s'interroge. Dans un étonnant et fascinant monologue tragi-comique, elle nous livre sans fard ni restriction tous ses doutes devant les aléas de l'amour et de la sexualité, révélant sa solitude fondamentale. Elle évoque sa mère empêtrée dans une vision doloriste de la féminité, son compagnon exclusivement préoccupé par les dimensions de son propre sexe, son chien dépressif, etc. Lucide mais pleine d'espoir et de rêves, elle nous parle du futile comme de l'important, elle rit, pleure, ironise, avec une interrogation sous-jacente : qu'est-ce qu'une vie de femme ? Question qui la précipite... dans son placard ! Dans ce refuge, lucidité et illusions se tissent ou se dénouent de manière cocasse et pathétique. Accompagné par un musicien (R. Pradel), le spectacle progresse ainsi dans un jeu de fuites et de retours, jusqu'à un dénouement plein de malice qui n'en finit pas de questionner la féminité.

Excellente, J. Dziadon nous emmène très facilement à la suite de son personnage irrésolu. Elle nous attendrit, nous surprend, nous émeut et nous fait rire aussi. Comique et tragique se mêlent en permanence et la comédienne est toujours convaincante, comme par exemple lorsqu'elle dit son étonnement, puis son ironie et enfin crie sa colère contre son compagnon. Ici les effets comiques ne sont pas plaqués, mais signent la spontanéité de la pensée et la palpitation de la vie, dans ses contradictions et sa complexité. Désopilante lorsqu'elle agite une chaussette en "zizi" défaillant, elle sait aussi nous prendre littéralement aux tripes en faisant allusion à sa grossesse manquée pour toujours. Elle bouge, se pose, mime, sans aucune baisse de rythme. Bien loin d'un simple accessoire, le placard joue le rôle d'un partenaire ou d'un complice. Il accueille, cache, protège, ressource, tenaille les souvenirs ou les émotions et J. Dziadon en joue avec aisance, quel que soit le registre émotionnel : désespoir, rêve, fantaisie, etc. Même aisance avec le texte, tonique et souvent cru, qu'elle porte avec justesse, sensibilité et audace. Le musicien m'a intriguée car il est installé sur scène dans une cabine transparente. Alors qu'il limite ses premières interventions à des bruitages et accompagnements (excellents), il s'invite progressivement dans le spectacle avec mélodies et gestuelles chargées d'émotions discrètes, comme une présence vigilante et amicale auprès de la comédienne. C'est réussi. J'ai ri, souri, eu la gorge serrée et suis longtemps restée imprégnée par la puissance du spectacle. Bravo !

Sylvie n'est certainement pas la seule femme à plonger dans la perplexité, entre sexe et amour, souffrance et bonheur ! Où placer le curseur entre affirmation de soi et renoncements ? "La femme perplexe" propose avec humour et gravité une réflexion de dimension universelle sur le sujet. Vraiment à voir, par tous, toutes.

Catherine Polge

Autres spectacles de la Cie sur le blog :

"Cubeo et Bouliette"

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Polge - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires