Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 12:26
C'est bon, alors, j'irai en enfer
C'est bon, alors, j'irai en enfer

Spectacle de la Compagnie Peanuts (13), vu le 29 janvier 2016 à 20h30 au Théâtre du Golfe, à La Ciotat.

D'après : Les aventures de Huckelberry Finn de Mark
Twain
Textes : Stéphane Gisbert
Avec : Marion Lalauze, Magali Fayre, Félix Fujikkoon, Emilie Martinez et Magdi Rejic
hi

Genre: Théâtre
Public : Tout public
Durée : 50 minut
es

C'est une excellente idée d'adapter au théâtre ce texte majeur de la littérature américaine, dont le voyage en radeau constitue le symbole fort d'un lien à trouver entre le Nord et le Sud d'une Amérique qui se cherche. Et c'est une adaptation réussie, aussi truculente que le texte qu'elle sert.

Stéphane Gisbert a su extraire la substantifique moelle d'un roman touffu, et la mise en scène donne une force visuelle et émotive aux passages importants. Je ne me suis pas ennuyée une seconde, grâce aux jeux de lumière, à l'excellente musique sous forme de ballades folks en langue anglaise (dont l'image des musiciens est projetée sur le décor tels des fantômes bienveillants), et grâce aux accessoires dont la simplicité confère une portée métaphorique : cage ou cabane ou corde au cou ou radeau ont le côté mélancolique d'un récit qui aimerait désembourber le réel. Et lorsque la pluie tombe sur la scène, on sent la présence du fleuve, de la tempête, et des larmes dans le regard lumineux du héros.

Le personnage de Huck est très bien incarné par un comédien pourtant adulte, qui sait faire passer la spontanéité et la beauté d'une personnalité qui passe de l'adolescence à l'âge adulte en écoutant davantage son cœur que les discours moralisateurs qui auraient pu le rabougrir, et ce malgré sa peur d'être gravement puni, sur Terre ou au-delà. Mais j'ai été encore plus impressionnée par la formidable interprète de l'esclave Jim, d'une belle justesse. J'ai cependant eu beaucoup de mal à croire au personnage de Tom Sawyer. Est-ce parce qu'il était interprété par une femme, et que ses attributs de femme trop visibles m'ont empêchée de la voir en jeune garçon ? J'aime pourtant penser que tout comédien peut se couler dans tout personnage.

J'ai eu la chance de pouvoir assister à ce spectacle avec un pré-adolescent et une adolescente. Le premier a été conquis, spécialement par le personnage de Jim. Dès le lendemain, on lui offrait le roman de Mark Twain. Et rien que pour cela, on peut dire merci à la compagnie Peanuts.

Florence Hinckel

Partager cet article

Repost 0
Published by Florence Hinckel - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires