Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 00:50
Le Bringuebal
Le Bringuebal

Spectacle de la Compagnie Le Bringuebal, vu au Studio de l’Ermitage (Paris 20e), le 5 mars 2016

Conception : Le Bringuebal (collectif)

Interprétation : Mathieu Barbances, Norbert Bouche, Anne Cammas, Linda Couraut, Gérard Daubanes, Amélie Gagnot, Laurent Géhant, Sophie Le Roy, Sylvie Le Secq, Jérémie Legroux, Jean-Pascal Molina, Julien Pouletaud, François Renault, Maïka Vidalie

Genre : Concert

Public : Tout public

Durée : 4 heures

Retour morose dans un Paris glacé. Parmi tous les spectacles auxquels l’Adadiff est convié, j’ai repéré le visuel festif du Bringuebal. Je me suis laissée tenter et j’ai bien fait.

Moi, la parigote indécrottable, j’ignorais l’existence de ce lieu magique, le Studio de l’Ermitage. Perdu au fin fond du 20e, le Studio de l’Ermitage s’est spécialisé dans les concerts de jazz et de musique du monde. La salle est belle et ample, si haute qu’elle dispose d’une mezzanine avec tables et chaises de comptoir. On peut y boire et s'y restaurer à prix moyens. Devant la scène, point de gradins mais un beau parquet qui invite, sous les lampions, à la danse. La salle était-elle, ce soir-là, configurée exprès pour le Bringuebal ? Je l’ignore, mais l’un nourrissait l’autre, à n’en point douter.

Le Bringuebal est un collectif à géométrie variable composé de musiciens d’horizons diver s. Ils se retrouvent régulièrement, notamment au Studio de l’Ermitage, pour le plaisir de jouer ensemble, d’expérimenter et de faire danser. Ce soir la formation de base comptait six musiciens (basse, contrebasse, batterie, accordéon et trombone) et quatre chanteuses. Mention spéciale à Julien Pouletaud à la contrebasse, pour son jeu très délié et rythmé.

Et c’était sans compter leurs comparses qui, à l’occasion, montent sur scène pour accompagner un morceau à la flûte, au clavier, ou pousser la chansonnette. C’était sans compter aussi les invités surprises dont ce soir-là l’excellente Alexandra Gatica, à la voix chaude et sensuelle. Enfin, c’était sans compter la chanson que l'on pouvait proposer au tirage au sort afin que le groupe l’interprète - ou soi-même, façon karaoké! Au total, ce 5 mars, ils étaient quinze, déguisés façon théâtre de rue, à ouvrir le bal.

Le répertoire est éclectique : musette, standards ("L'accordéon"), Brel ("les Flamandes", "Au suivant", "la Valse à trois temps"), chansons venues du monde entier et interprétées dans la langue d’origine (anglais, espagnol, arabe), le tout arrangé dans une tonalité jazzy et dansante. Les chanteuses, à l'exception d'Anne Cammas, manquent un peu de coffre pour l'emporter sur la musique et le brouhaha mais, qu’importe, on connait souvent le morceau et c’est l’occasion de danser.

Au début, le collectif chante a cappella et déambule dans la salle pour inciter les badauds à descendre sur la piste de danse. Une heure après, la salle est bondée et en transe. On vient en couple, entre copines ou entre copains. On vient pour s’amuser. Et, tant pis, si on n’est pas super à l’aise dans les danses de salon - valse, polka, tango, twist -, il se trouvera toujours un cavalier pour vous dépanner. Parfois des chaînes et autres chenilles se forment spontanément sous le regard ravi des musiciens. Pari réussi en à peine une heure (pour quatre heures de concert), le collectif est là, festif.

Quel plaisir que de découvrir qu’il existe encore, à Paris, des lieux si singuliers où l’on peut s’amuser en toute simplicité, dans une ambiance si bon enfant et partageuse. Jean-Pascal, le percussionniste, me disait que le Bringuebal était souvent invité pour les clôtures de festival. C’est juste une évidence.

Catherine Wolff ​

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Wolff - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires