Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 15:45
Après moi le déluge
Source : compagnie Avec des Géraniums
Source : compagnie Avec des Géraniums

Spectacle de la compagnie Avec des Géraniums (31), vu le 14 juillet 2016 à 17h, à L’ancien Tri Postal d’Avignon, dans le cadre du Festival "Le Tri Fait son Off"

De et avec : Alec Somoza

Genre : Seul en scène

Public : Tout public

Durée : 1 h

Alec, personnage un peu "bédesque", arrive un peu paniqué et speed. Il a rendez-vous avec le guide spirituel pour l’aider à y voir plus clair dans ce monde bien mal fichu et qu’il voudrait bien changer. Avec ses phrases inachevées et syncopées, un peu décousu tant il a à dire, il est tout de suite attachant. Il nous explique son parcours, commencé à la fin de son adolescence avec la communauté rasta, pour acccèder à la transcendance par les plantes. Un vaste programme phytosanitaire, en quelque sorte. Et puis, il nous raconte ses interrogations, ses questionnements, ses expériences en tant qu’animateur socioculturel, ses rencontres… Il est d’ailleurs interrompu régulièrement par une flopée de "maîtres à penser" récurrents et bien réels qu’il a croisés lors de ses différentes quêtes. On y entend ainsi Miguel Benasayag, philosophe tendance libertaire, ou Hervé Kempf, journaliste objecteur de croissance, qui nous présentent ainsi leur vision du monde, leur analyse de la situation… Entre la décroissance, le développement durable ou le capitalisme incontournable ("l'étoffe dont nous sommes fait"), Alec s’y perd un peu dans tout cela, mais nous livre à chaque fois des pistes de réflexion qui ne manquent pas d'intérêt. C’est pour le public l’occasion de découvrir ou redécouvrir des points de vue intéressants autour de ces sujets, que chacun pourra ensuite aller creuser selon son intérêt. C’est aussi l’occasion de montrer la complexité des interactions tout en gardant espoir.

Mais soyez rassurés : c’est drôle aussi ! Alec y dénonce les associations humanitaires qui se paient sur la bête en se payant notre tête, les discours militants parfois un peu limitants, ou la façon d’expliquer à des élèves de terminale comment sauver le monde en triant nos déchets… Même si, en fin de parcours, devant la monstruosité de la tâche à accomplir, Alec "pète un peu les plombs" et, à l’image de beaucoup, imagine qu’il vaut mieux profiter de ce qui nous est donné et se pose en "après moi, le déluge", d’où le titre. Mais ça n’est que pour nous pointer du doigt les méfaits de la manipulation à laquelle tout le monde est soumis. Car il ouvre avant tout les pistes d’une réflexion personnelle et d’un engagement individuel vers le changement.

Ce spectacle créé en début d’année 2016 s’inscrit dans un travail d’éducation populaire, et a trouvé au sein du Tri Postal, lieu alternatif d’Avignon en pleine construction de possibles, un lieu adapté pour ce type de proposition.

A faire découvrir...

Eric Jalabert

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric Jalabert - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires