Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 17:30
Le Jour du Grand Jour
Source : dromesko.net
Source : dromesko.net

Spectacle du Théâtre Dromesko, vu au Nouveau Théâtre de Montreuil, Centre Dramatique National, le 20 septembre 2016

Texte : Guillaume Durieux

Mise en scène, conception et scénographie : Igor & Lily

Interprétation : Igor, Lily, Florent Hamon, Guillaume Durieux, Violeta Todo-Gonzalez, Zina Gonin-Lavina, Revaz Matchabeli, Manuel Perraudin, Valérie Perraudin

Genre : Théâtre d’objets

Public : Tout public

Durée : 1h30

Quand le Théâtre Dromesko est à l’affiche, toujours, une excitation me saisit à l’idée d’aller les voir. De surcroît pour ce spectacle auquel j’avais dû renoncer lors de la dernière saison en raison d’un incident de transport. Malheureusement, le plaisir n’était pas à la hauteur de mes espérances.

Les ingrédients de la notoriété des Dromesko sont toujours là : Igor et Lily d’abord, accompagnés de six autres comparses, la baraque, la truie qui déroule le tapis rouge, la musique de l’Est, la présence majestueuse du vieux marabout (l’oiseau), l’esprit surréaliste et nomade, le théâtre d’objets, le verre de l’amitié à la fin. C’est beaucoup. C’est chaleureux, j’y suis sensible et le public ne s’y est pas trompé. Mais pour moi qui suis leur travail depuis le début, il y a comme un air de déjà vu, un côté éculé et factice d’un propos qui tourne en rond, une certaine facilité. Quid du contenu ?

Le spectacle s’intitule "Le Jour du Grand Jour". Le synopsis nous dit qu’il s’agit de raconter ces "jours de cérémonies qui jalonnent l’existence : mariages, enterrements mais aussi inaugurations et vins d’honneur". On assiste donc à une succession de tableaux qui reconstituent ces différents moments. Visuellement, certains sont particulièrement réussis comme la scène du tombereau ou celle de la "momification" du témoin de mariage. Certaines, telle la scène où de jeunes mariés dansent, pourraient nous emmener vers une grande émotion. Mais cette émotion naissante est aussitôt contrariée par l’introduction d’un élément burlesque qui, à mon sens, gâche tout. Surtout, chaque tableau est long, si long et si appuyé qu’on en vient à se demander si les Dromesko ne cherchent pas simplement à meubler un vide sidéral. Le premier tableau est éloquent à ce titre: on assiste à un discours inaugural, discours absurde bien évidemment, ce qui devrait être drôle, mais tellement ponctué de blagues à deux balles, mais tellement mal joué, mais tellement long que c’en est insupportable ! J’en suis venue à me dire bien des fois au cours de la représentation, qu’il restait, fort heureusement, la musique.

Pour qui n’a jamais vu le Théâtre Dromesko, "Le Jour du Grand Jour" reste manifestement, à l’aune de la réaction du public, une expérience à faire. La forme inédite de leur travail et leur indéniable savoir-faire compensent les faiblesses du spectacle qui sont grandes dès lors que l’œil est plus averti.

Catherine Wolff

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Wolff - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires