Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 17:13
Elle est à vous

 

Spectacle de la compagnie Les Palétuviens (94), vu le 26 mars 2017, au Théâtre Saint-Léon à Paris (15e).

 

De: André Barde (livret) et Maurice Yvain (musique)

Adaptation : Hélène Haag, Stéphane Auduc, Jean-Sébastien Règue

Mise en scène et chorégraphie : Hélène Haag

 

Genre : Opérette en 3 actes

Public : Tout public

Durée : 1h50 (hors entracte)

 

"Elle est à vous" nous entraîne dans une atmosphère délurée où les surprises ne manquent pas. Non loin du théâtre de boulevard et du vaudeville, la pièce s’appuie sur un genre populaire avec des dialogues entrecoupés d’airs d’opéra. L’art de l’opérette ne se prive pas de second degré. Ce théâtre lyrique aux allures burlesques, parodiques et satiriques, reste un genre peu connu et l’association Les Palétuviens a le mérite de le mettre en lumière.

 

La troupe compte 60 personnes, musiciens compris. "Elle est à vous" est le fruit d’un travail collectif. Chacun a mis la main à la pâte. Les décors amateurs dessinent un tableau de type "trompe-l’œil" en arrière-plan. Plus réalistes, les costumes et accessoires nous font voyager dans le temps avec la beauté des robes du style années 1930. Les rideaux s’ouvrent et nous voici à la "belle époque".

Une belle époque qui n’est pas pour autant idéalisée par l’auteur, André Barde (1874-1945) qui critique ouvertement les rapports sociaux, leurs failles et faiblesses ; que ce soit dans le monde du travail ou dans le lit conjugal voire extraconjugal. Le déséquilibre entre "employés" et "patrons" est symbolisé par deux panneaux fléchés indiquant deux directions à prendre, deux trajectoires différentes. Les questions d’inégalité sociale sont également abordées avec l’opposition de l’Homme blanc et de l’Homme noir qu’incarne un professeur de conduite. Quant à la dimension comique, elle surgit au travers d’histoires de tromperies et de cocuage. Les ingrédients du vaudeville sont là. Du drame, de la poésie, une comédie légère fondée sur des malentendus et des quiproquos.
Le titre de l’opérette, "Elle est à vous", prend tout son sens lorsqu’on découvre le rôle central qu’occupe la femme dans ces histoires de liaisons. Un personnage d’une jeune ingénue émancipée. Une secrétaire amoureuse d’un mécano. Une femme qui trompe son mari, concessionnaire de voitures, avec l’un de ses subalternes. Quand il la surprendra dans une situation compromettante, il imposera alors aux deux tourtereaux de se marier : "Elle est à vous !", dira-t-il à son employé. Ce dernier connaîtra une ascension sociale grâce à sa passion pour la course automobile qui le placera en haut du podium.

 

Des personnages déjantés. Un texte qui permet d’en jouer. Une mise en scène éprise d’une certaine liberté (même si l’on ne comprend pas forcément les apparitions soudaines, pour le moins farfelues, de Tintin, Bécassine ou Charlot…). On y trouve du théâtre, du chant et même quelques pas de danse. L’opérette est un genre complet. Bien plus que de simples interludes musicaux, les paroles chantées arrivent dans la continuité des conversations et doivent être entendues pour cerner le sens de la pièce. Mais il n’est pas toujours évident de saisir correctement les mots prononcés, souvent dominés par la puissance de l’orchestre "en live" et peu audibles par manque d'articulation.

On se laisse malgré tout embarquer, même s’il peut falloir un certain temps pour rentrer totalement dans cet univers original et folklorique où les maladresses font parfois partie du jeu, sans que l’on sache toujours comment appréhender ce côté "décalé". En tout cas, le spectacle est le fruit d’un travail remarquable qui nous fait ressortir requinqué. Le public se met d’ailleurs à chanter l’une des chansons phares avec le refrain "pouet-pouet" tout en frappant des mains. Il faut dire que le compositeur Maurice Yvain (1891-1965) est connu pour sa précision rythmique et ses pièces fantaisistes aux influences jazzy mêlant fox-trot, charleston, java ou paso-doble.

 

Les Palétuviens ont déjà réalisé plusieurs représentations au Théâtre Saint-Léon pour y jouer un autre spectacle l’an dernier ("L'Oeuf à voiles"). Des sièges peu confortables, mais de l’espace avec une large scène, de nombreux rangs dans le public et un balcon. Dans la salle comble, les enfants restent minoritaires mais le fond et la forme de l’opérette "Elle est à vous" restent accessibles à tous. Les couleurs et les mouvements donnent une dynamique, même si l’on peut s’interroger sur la longueur du format : 50 minutes pour l’Acte 1 suivi d’un entracte, puis une heure pour l’Acte 2 et l’Acte 3 réunis. L’attention du spectateur peut parfois vaciller, mais la passion des chanteurs et comédiens brûle. L’orchestre, placé devant la scène, ponctue le spectacle et souligne les rebondissements dans une suite de notes entraînantes.

 

Lauren Muyumba

Partager cet article

Repost 0
Published by Lauren Muyumba - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires