Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

27 janvier 2019 7 27 /01 /janvier /2019 23:01
Bérénice
Blogs.mediapart.fr

Blogs.mediapart.fr

Un spectacle produit par le TGP (93 Saint-Denis) vu le 27 janvier 2019 au TGP  (93 Saint-Denis)

Mise en scène : Isabelle Lafon

Comédiens et musiciens : Karyll Elgrichi, Pierre-Félix Gravière, Johanna Korthals Altes, Isabelle Lafon, Judith Périllat

Genre : théâtre

Public : adulte

Durée : 1H15.

Ma cadette adore Racine et je suis sommée de réserver dès que j’en repère un dans les salles que j’ai coutume de fréquenter. C’est ainsi que je suis allée voir « Bérénice » mise en scène par Isabelle Lafon au TGP. La salle n’était pas pleine mais plus jeune que d’habitude et offrait une diversité appréciable et pas seulement parmi les scolaires. Le comble de ma petite histoire, c’est que ma cadette a du honorer une invitation de ses grands-parents à l’opéra. Tant pis pour elle !

C’est une « Bérénice » très resserrée à laquelle on assiste. Le texte, émondé, est recentré sur le dilemme cornélien et les passions qu’il suscite. Le plateau est vide, à l’exception d’une table de travail en avant scène, côté jardin. Les sept personnages de la pièce de Racine sont interprétés par 5 comédiens, 4 femmes et un homme. Place donc au jeu (sonorisé) et à la mise en scène, forte de quelques très jolies trouvailles.

Le spectacle débute comme si l’on assistait au travail préparatoire d’une représentation. Les comédiens travaillent à la table. C’est en fait l’occasion de résumer l’intrigue. Ce qui est très habile c’est que Pierre-Félix Gravière glisse dans le langage contemporain des répliques entières extraites de la pièce comme pour mieux illustrer un moment clef. Subrepticement, on en arrive au monologue d’Antiochus et le verbe de Racine se donne désormais à entendre intégralement.

La deuxième trouvaille concerne Bérénice. Elle est incarnée par Johanna Korthals Altes déjà vue dans « Let me try V.Wolf » mise en scène par la même Isabelle Lafon…. et déjà par moi détestée. Qu’importe, elle a ici l’âge de son héroïne. Mais quand Bérénice apprend sa répudiation, la comédienne qui se tenait dans l’ombre depuis le début du spectacle et qui n’est autre qu’Isabelle Lafon elle-même, prend le relai. C’est une Bérénice subitement fanée par l’épreuve qui continue le rôle. A moins qu’ayant, en dépit de toute prédiction, atteint l’âge mûre, elle s’amuse à se jouer, à rejouer cette tragédie à laquelle elle avait cru devoir succomber.

La troisième trouvaille réside dans la distribution. Outre ce qui précède, Titus est incarné par l’extraordinaire Karyll Elgrichi, maintes fois vue chez Bellorini. Servie par sa voix d’alto, elle campe un personnage impérial mais intérieurement passionné. Les trois confidents –Arsace, Phénice et Paulin- sont joués par Judith Périllat qui a le don incroyable d’individualiser parfaitement chacun de ses rôles, qu’il soit masculin ou féminin.

« Bérénice » d’Isabelle Lafon est une belle initiation à l’univers de Racine ; initiation dans le sens où, de mon point de vue, le spectacle est peu expéditif. Hormis mon rejet épidermique de la comédienne qui incarne le rôle titre, la prestation des comédiens est époustouflante.

Catherine Wolff

Partager cet article
Repost0

commentaires