Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

19 juillet 2021 1 19 /07 /juillet /2021 15:19
Camille Camille Camille
Camille Camille Camille

Spectacle de la Compagnie AtmosphèreS (77) vu à la Maison de la Poésie à Avignon le 18 juillet 2021 à 11 h 50. Dans le cadre du Festival OFF d'Avignon du 7 au 31 juillet.

 

Texte : Sophie Jabès

Mise en scène : Sara Veyron

Avec : Florence Bloch, Sylvie Guichenuy, Leslie Nicolau, la voix de Denis Lavnt

Marionnettes : Marianne Millet, Chloé Cassagnes

Scénographie : Alix Mercier

Genre : Théâtre Contemporain

Public : tout public

Durée : 1 h 25

 

Je découvre la Maison de la Poésie dans une petite ruelle avignonnaise. On peut y boire un verre, c’est aussi un café associatif. La salle d’une cinquantaine de places est à moitié pleine. Nous sommes assis sur des bancs sans dossier, sur des gradins peu inclinés.

La scène est ouverte, petite, avec un lit et une table à laquelle est assise une vieille dame. Elle commence à nous parler de sa vie. C’est Camille. Une Camille âgée. Puis, derrière un voile, dans la profondeur de la scène, une autre femme, la quarantaine. C’est Camille aussi. Plus jeune. Une Camille en colère qui crie d’avoir mal. Enfin, une troisième Camille. Elle a vingt ans. Elle est heureuse, pleine d’ambitions, amoureuse de son maître Rodin à qui elle a envie de tout donner, dont elle a envie de devenir esclave.

Après la jeunesse fougueuse, dévorée par ses envies, l’âge adulte, plein de rage, de solitude, de désespoir. Puis la vieillesse, Camille est internée pour folie. Pourtant, elle nous parle avec sagesse. L’âge de la maturité avec l’attente de la mort comme une libération, une délivrance.

Camille, tout au long de sa vie, a dans ses relations difficiles avec ses parents, son père, sa mère qui ne l’aime pas, ses frères et sœurs. Camille porte un nom de garçon et suit un grand frère trop tôt disparu. Camille perd pied à la mort de son père, le seul dont elle avait la certitude d’être aimée.

Camille tout au long de son amour pour Rodin est désireuse de devenir l’unique, de découvrir le plaisir. Puis est désabusée par le comportement de celui qu’elle aime tant. Enfin lucide face à un pervers qui boit son âme.

Ainsi, la pièce nous fait découvrir la vie de Camille Claudel à des âges différents à travers l’incarnation de ces trois actrices qui jouent à tour de rôle et nous font découvrir la vie sentimentale de Camille Claudel.

Des voix off, portées par des magnifiques marionnettes grandeur nature de personnages obscures, représentent les autres personnages. Il y en a parfois une, puis deux ou alors cinq, ils suivent les mouvements de Camille.

La pièce se termine avec les trois Camilles sur scène, trois Camilles qui se parlent, s’interrogent sans savoir qui est l’autre, se demandent conseil et finalement ne se comprennent pas.

Le spectacle est d’une rare intensité, c’est bouleversant, à ne pas rater sur ce festival !

 

Maren Scapol

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Que je regrette de ne pas avoir pu voir Camille Camille Camille pour mieux comprendre la vie et la souffrance de cette grande artiste. Bravo et vive le théâtre et tout ce qu'il nous apporte pour nous permettre de cultiver notre humanité !
Répondre
S
Merci pour ce bel article. Ravie que le spectacle vous ait plu
Répondre
Y
La scénographie et la création lumière sont de Sara Veyron.
Les voix des oiseaux : Denis Lavant
La musique et les voix des chœurs : Winter Familie / Ruth Rosenthal
Répondre