Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

30 juillet 2021 5 30 /07 /juillet /2021 09:48
CAMUS-CASARES, une géographie amoureuse
CAMUS-CASARES, une géographie amoureuse

Spectacle de la Compagnie Châteaux en Espagne (75), vu au Théâtre des Gémeaux à Avignon le 28 juillet 2021 à 19 h 30. Dans le cadre du Festival OFF d'Avignon du 7 au 31 juillet.

Adaptation et interprétation : Jean-Marie Galey et Teresa Ovidio

Mise en scène : Elisabeth Chailloux

Lumières : Franck Thévenon

Son : Thomas Gauder

Genre : Théâtre

Durée : 1 h 20

Situé au cœur d’Avignon, le Théâtre des Gémeaux, créé en 2019 dans un bâtiment vieux de 10 siècles d’Histoire, est un théâtre culturel dont les valeurs fondatrices d’humanisme, d’équité, de rigueur, se reflètent dans les spectacles proposés.

La pièce se joue dans la salle au deuxième étage. Après l’ascension, nous découvrons une salle ornée de magnifiques frises anciennes. Difficile de ranger ses jambes dans le minuscule espace qui sépare les rangs. Sur scène, quelques meubles anciens, des radios d’époque, une serviette en cuir.

Les deux comédiens entrent en scène et nous racontent leur histoire d’amour. Albert Camus et Maria Casarès se rencontrent le 6 juin 1944 à Paris. Il a 30 ans, elle 21. Lors du retour d’Algérie de la femme de Camus, Maria Casarès met fin à leur relation. Ils se recroiseront, encore un 6 juin, mais en 1948, et ne se quitteront plus jusqu’au décès tragique de Camus. Leur relation est marquée par la distance. Séparés régulièrement par les exigences de leurs vies respectives, l’amour et ce qu’ils partageaient ensemble sont plus forts. Pour Albert Camus, Maria Casarès sera l’Unique, et il restera, par-delà la mort, le seul homme qu’elle ait véritablement aimé.

La pièce, écrite à partir de la correspondance entre Camus et Casarès entre 1944 et 1959, retrace par ce très beau texte leur passion solidaire et tourmentée. Il est tout simplement magnifique. Mis en scène simplement, le jeu d’acteur ne m’a pas totalement convaincu. Teresa Ovidio vit le rôle de Maria Casarès, Jean-Marie Galey incarne un peu moins celui de Camus. Le public est conquis. À voir ne serait-ce que pour la beauté des mots.

Maren Scapol

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Merci à Maren Scapol, j'ai vu ce spectacle magnifique et je me permets de vous dire, que le spectacle n'est pas raconté, il est joué, il y a l'incarnation complete des personnages, d'une correspondance Jean Marie Galey et Teresa Ovidio ont fait un pièce de théâtre, il n'y a pas d'ailleurs seulement la correspondance mais des secrets intimes , on y voit un Alber CAMUS inconnu et plus humain que jamais, spectacle magnifique d'une géographie de vie de création d'amour transcendante et qui nous touche au delà des mots car le jeu des acteurs est absolument sublime.
Répondre
C
Je me joins à cette réponse, oui ces quinze années de création, d'amour, de politique d'histoire, sont portés, incarnées sublimement par ces deux acteurs, et Albert Camus est joué avec une simplicité et une humanité par Jean Marie Galey bien au delà du Camus connu par le monde, on peut se sentir surpris de le connaitre à nouveau sous un autre angle qui était aussi le sien et qui nous fait comprendre encore plus, pas seulement l'auteur mais l'homme, Teresa Ovidio est Maria Casarès dans toute sa fureur de vivre, spectacle à ne pas rater, tellement il nous fait découvrir la force de vivre des ses deux enfants du siècle et nous apprend le courage, l'épanouissement d'un amour que nous tous, tout en chacun on peut essayer d'atteindre si ce n'est ce que par cette vitalité incarné, unique, bravo à tous les deux et à la metteuse en scène qui a su le traduire sur scène avec une simplicité déconcertante.
Cid de Castelo Branco