Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

21 juillet 2021 3 21 /07 /juillet /2021 18:28
Source Catalogue Off 2021

Source Catalogue Off 2021

Spectacle de la Compagnie Franche Connexion (62), vu au Théâtre Présence Pasteur,  à Avignon le 19 juillet 2021 à 16 h 50. Dans le cadre du Festival OFF d'Avignon du 7 au 31 juillet.

 

Poème de : Claire Audhuy

Mise en scène et adaptation : Stéphane Titelein,

Mis en musique et avec : Antoine Chartier (piano), Timothée Couteau (violoncelle), Charlie Giezek (batterie) et Stéphane Titelein,

Création lumière : Vincent Thomas

Décors : Frédérique Bertrand

Genre : Théâtre musical

Publi: tout public

Durée : 1 h 

 

Le quartet piano/batterie/violoncelle/chant prend à bras le cœur ce texte écrit après l’attentat du Bataclan et relaye l’indicible.  

Dès que le public est installé, les lumières s’éteignent … L’accompagnement musical s’amorce doucement dans le noir, alors que Stéphane Titelein commence à déclamer. Puis, la lumière vient progressivement du plafond, parcimonieuse, éclairant les musiciens, le comédien, puis rasante sur le sol jonché de papiers que le courant d’air balaye. Espace de désolation, parfois noyé dans le brouillard des fumigènes... 

Texte magnifique et émouvant - porté par un comédien talentueux à la carrure de rugbyman, doté d’une très belle voix, qui endosse avec délicatesse le rôle de cette femme abasourdie -  et soutenu par une création musicale subtile qui évolue en petites vagues tristes, puis en accès tempétueux quand la colère explose. Les musiciens interviennent ensemble ou en solo, et nous régalent de quelques prestations acoustiques au cours du spectacle, comme pour nous permettre de reprendre souffle…

Les mots interrogent l’absence, la mort, l’incompréhension, le chagrin, l’incapacité à accepter l’inacceptable. « Je t’aime et ne parviens pas à me débarrasser de cette habitude »…  Ne plus pouvoir aimer, toucher, rire et pleurer, écouter même les silences de celui qui n’est plus là, qui avait pourtant juré de ne jamais partir. Elle sait qu’il est mort et enterré, mais cette femme continue à interroger le ciel, car elle préfère l’imaginer dans une autre ailleurs… Elle est toujours debout, mais « elle aurait préféré qu’ils aient fait obscurité ensemble ». 

C’est un immense cri d’amour mis en scène et en musique, celui d’une femme à qui on a arraché l’être aimé, ici de manière injuste, brutale, dans un attentat « gratuit », mais ce pourrait être le cri de tout être humain qui a perdu l’amour de sa vie. Comment ne pas s’identifier si l’on est amoureux et que l’on craint que l’autre ne disparaisse ?

Le talent des musiciens, la présence du comédien, une mise en scène sobre et désolée, nous livrent un spectacle beau, très beau, infiniment triste et bouleversant. Un grand moment de théâtre.

 

Cathy de Toledo 

Partager cet article
Repost0

commentaires