Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

25 juillet 2021 7 25 /07 /juillet /2021 14:50
Je suis une saucisse

Spectacle de la compagnie Les Semeurs (75), vu au Studio de la Scierie, le 23 juillet à 15 h 20, dans le cadre du Festival OFF d’Avignon du 7 au 31 juillet 2021.

 

Auteur et interprète : Isabelle Esposito

Genre : Théâtre contemporain

Type de public : Adulte

Durée : 50 minutes

 

Seule en scène, Isabelle Esposito incarne une saucisse Montbéliard voulant devenir knacki Herta, pour parler avec inventivité des diktats imposés aux corps des femmes.

C’est tout d’abord le titre qui m’a intrigué. Un spectacle qui parle des femmes en faisant une métaphore avec des saucisses, on ne voit pas ça tous les jours. Et pourtant, c’est une métaphore qui est ici très intéressante : la saucisse Montbéliard, qui est une belle saucisse parfumée (la meilleure si je puis ainsi donner mon avis) veut devenir une star, une actrice (après avoir vu le film Sausage Party, dans lequel elle admire l’actrice principale, une knacki). Pour ce faire, elle subit des opérations pour modifier son corps et le rendre « parfait » (elle n’a plus aucune forme, elle est plate, ses proportions sont égales partout) : elle devient ainsi « reproductible à l’infini ».

Dans cette société de saucisses, qui ressemble beaucoup à notre société d’humains, elle doit se considérer comme un objet pour être reconnu, et effacer tout ce qu’elle a de singulier et de beau. De saucisse de Montbéliard, « parfumée et chair », elle devient knacki Herta, « fade et plastifiée ». Ces propos que la métaphore nous révèle sont aussi appuyé par des références que j’ai découvertes avec plaisir. "Beauté fatale : Les nouveaux visages d’une aliénation féminine" de Mona Chollet, dont la saucisse nous lit des extraits, parle de l’emprisonnement du corps de la femme dans la sphère culturelle, et pourtant tout ce que dénonce Chollet la saucisse le fait.

Comme support de la parole, elle projette à côté d’elle des photos (parfois assez amusante, qui illustrent l’anecdote qu’elle est en train de raconter en montrant effectivement une saucisse avec un petit bonnet), des images de films ou des vidéos.

Le personnage, interprété par Isabelle Esposito, est attachant. Malgré quelques hésitations de la comédienne qui bute parfois sur les mots, on a envie d’écouter son histoire et rire sur ses anecdotes ou jeux de mots. Son costume, une robe à carreaux rouges et blancs, m’évoque peut-être une certaine marque de saucisson (mais était-ce voulu ou seulement une interprétation de ma part ?)

Ce spectacle dénonce avec humour la place du corps des femmes dans la société d’aujourd’hui, notamment des stars qui doivent entrer dans des cases normatives pour être appréciées du public ; c’est un sujet qu’il est important de révéler de nos jours, afin avoir une chance de libérer les femmes de ces normes et leur enlever leur position d’objet.

 

Juliette Lartillot-Auteuil

Partager cet article
Repost0

commentaires