Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

15 juillet 2021 4 15 /07 /juillet /2021 18:56
Sang négrier
Sang négrier

Spectacle de la Compagnie Les Apicoles (94), vu au théâtre des Barriques à Avignon le jeudi 15 juillet à 13h05 dans le cadre du Festival OFF d'Avignon du 7 au 31 juillet 2021.

 

Mise en scène : Khadija El Mahdi

Interprétation : Bruno Bernardin

Genre : Théâtre contemporain

Public : à partir de 10 ans

Durée : 1h10

 

Un ancien capitaine négrier se souvient de la chasse à l’homme qu’il mena une nuit, dans les rues de Saint-Malo, après que cinq esclaves noirs s’étaient évadés de son bateau. Marqué par une forte tension dramatique, le récit suscite la révolte du spectateur, qui ressent la façon dont la traite négrière déshumanise celui qui l’organise et ceux qui la subissent ; les « nègres » sont transformés par la foule en monstres géants. Le capitaine balaiera cette illusion (« ils n’avaient rien de géants ») et, avec un regard sans pitié, il décrit des êtres misérables et vulnérables : des fauves en captivité .

Commença alors pour lui et ses hommes une traque dans les rues de la ville, une traque qui les mènera jusqu’aux limites de la raison. Le capitaine et les « volontaires » ramenèrent tous les esclaves, sauf un, un qui conçut une bien étrange vengeance...

« Vous me dévisagez. Vous avez peur. J’ai quelque chose de fiévreux dans le teint qui vous inquiète. ..Je ne lève pas les yeux. Je sursaute souvent, au moindre bruit, au moindre geste. Je suis occupé à lutter contre des choses que vous ne voyez pas... Mais je n’ai pas toujours été ainsi. Je fus un homme autrefois ». Des années plus tard, malgré un manque total de repentir et sans jamais se remettre en question, cet « homme » sombrera dans la folie.

Une mise en scène parfaite, une interprétation remarquable pour un seul en scène captivant, avec un texte terrible de Laurent Gaudé. Une réussite.

 

Evelyne Karam

Partager cet article
Repost0

commentaires