Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

24 janvier 2022 1 24 /01 /janvier /2022 22:43
Les imprudents
Les imprudents

 

 

Un spectacle produit par la compagnie les Merveilleuses (75) et vu au Théâtre de la Colline le 20 janvier 2022.

 

D’après les dits et écrits : de Marguerite Duras

Conception et mise en scène : Isabelle Lafon

Comédiens : Pierre-Felix Gravière, Johanna Korthals Altes, Isabelle Lafon

Genre : théâtre

Public : adulte

Durée : 1H30

 

Depuis « Let me try V. Wolf », j’aime à suivre le travail d’Isabelle Lafon pour ses recherches sensibles, originales, intensément littéraires et profondément honnêtes. Mon ami avait envie de voir le dernier opus d’une de ses connaissances. Nous sommes donc allés découvrir «  les imprudents ».

 

Je m’attendais à entendre un montage de textes de Duras. Le projet était différent : aborder « le cas Duras » par le prisme d’interviewes de ceux qui ont eu la chance de  rencontrer « la grande dame » ; laquelle tenait à aborder, à l’occasion, un public non germanopratin.

Pour endosser cette vaste mise en abyme, ils sont trois, deux femmes et un homme. Ils évoluent sur un plateau nu, juste habillé d’une grande table de répétition au centre et d’un piano à cour. Le jeu est de haute tenue lorsqu’il s’agit d’incarner les interviewés. Mention spéciale à Pierre-Félix Gravière qui donne vie à tous ses personnages avec un naturel déconcertant, accent ch’tis compris. En revanche, dans le registre de « je joue à faire semblant  d’être moi-même » sur scène, en pleine œuvre créatrice mais en connivence avec le public, c’est souvent drôle mais ça sonne faux. Les anecdotes fusent mais c'est confus et bavard. On se demande où Isabelle Lafon veut en venir. L’arrivée de son chien sur scène, à la toute fin du spectacle, nous donne la clef : toutes les petites  histoires racontées sont bien vraies à commencer par la rencontre opportune d’Isabelle Lafon et de Duras, grâce au toutou précisément. Jolie histoire certes mais qui confirme ce que je ressentais : un énième panégyrique de Duras ! Je l’aime comme auteur, je la respecte comme femme mais force est de constater que sous couvert d’aller à la rencontre des classes populaires, elle ne pouvait s’empêcher de se prendre pour la Duras.

 

Alors  est-ce une « plantade » comme Isabelle Lafon en revendique le droit en introduction? Non. C’est un spectacle plaisant. Mais j’aurais assurément préféré voir une pièce de Duras qu’un spectacle sur Duras.

 

 

Catherine Wolff

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires