Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

20 mars 2022 7 20 /03 /mars /2022 22:16
2B Company

2B Company

Phèdre!

 

 

Un spectacle produit par 2B Company (Suisse) et vu au Théâtre de la Bastille le 16 mars 2022.

 

Texte : François Gremaud d’après Jean Racine

Conception et mise en scène: François Gremaud

Comédien : Romain Daroles

Genre : Conférence gesticulée, théâtre.

Public : Tout public

Durée : 1H 45

 

J’avais découvert F. Grémaud avec l’inénarrable « Conférence de Choses ». C’est donc avec enthousiasme que je suis allée voir « Phèdre ! » avec mon ami. Le spectacle a été à la hauteur de mes espérances et plus encore.

 

On retrouve dans « Phèdre ! » quelques incoutournables du travail de Grémaud : le temps minuté, la banale table de conférence, l’érudition, le seul en scène, la conférence gesticulée. Mais dans un louable effort de  renouvellement, « Phèdre ! » est  bien plus qu’une conférence gesticulée. C’est du théâtre, du théâtre dans le théâtre et une réflexivité sur le travail de comédien : bref, une triple mise en abyme.

Sous couvert de présenter le livre de François Grémaud « Phèdre ! », il s’agit de jouer ce texte qui est tant un résumé  de l’original de Racine, avec force citations, qu’une brillante analyse de texte. C’est à la fois d’une grande érudition et d’une grande loufoquerie ; c’est à la fois comique et tragique.

Le spectacle procède d’une incroyable économie de moyens. Le plateau nu est seulement habillé de la table déjà mentionnée et d’une moquette beige baignant dans une chaude lumière. Pour le reste, « il faut s’imaginer. On est au théâtre. On est là pour ça ». Pour seuls et uniques accessoires et costumes, le livre. Pour seul et unique comédien, le fabuleux Romain Daroles. Il campe tous les personnages. Il donne à chacun son identité par la voix et la position du livre. La confidente Oenone  a la gouaille d’une mégère du Midi tandis que Phèdre porte le livre sur la tête en guise de couronne et que Thésée semble avoir quelques connivences avec Rambo. Nulle vulgarité mais un procédé en marabout et bouts de ficelle. Une idée en appelant une autre, les calembours fusent : Thésée appelle un Taisez-vous et Jean Racine est le « j’en racine » un certain génie. Celui qui sait ménager ses effets et qui place le vers où tout bascule à la 827 ème place sur une pièce qui comporte en tout 1654 alexandrins.

A mesure que le livre et la tragédie avancent, Romain Daroles se métamorphose. D’abord grand échalas un peu benêt à l’image supposée de son auditoire qu’il interpelle volontiers, il finit par incarner chacun de ses personnages comme le ferait un très grand tragédien. La diction est parfaite, les silences admirablement amenés et l’émotion à son comble. A l’aune de cette performance, on pourrait croire qu’une partie du jeu est improvisée. Je ne veux vous spolier la fin. Sachez simplement que vous aurez l’occasion d’appréhender  le métier de  comédien dans son essence même.

 

« Phèdre ! » est un spectacle d’une grande intelligence, drôle, enlevé et pourtant minimaliste. C’est le meilleur cours de littérature auquel je n’aie jamais assisté. D’ailleurs, les lycéens présents dans la salle, avaient  l’air d’en penser tout autant. Fasse seulement que je puisse y ramener mes filles.

 

 

Catherine Wolff

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires