Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 03:23

Merci de nous donner votre avis...

Avec 36.000 communes en France dont 8.400 sur le grand Sud Est que nous couvrons, l'idée me trottait dans la tête depuis quelques temps déjà . Si chaque commune adoptait  une compagnie... ou même un artiste, mais nous nous limiterons pour vivantmag, au seul spectacle vivant (c'est vraiment faute de moyens, mais l'idée mérite d'être étendue...) .
Pour un mois, trois mois, 6 mois... un an ou davantage si le courant passe.
J'ai discuté l'année dernière avec l'élu à la culture d' Alzonne, petit village de l'Aude, près de Carcassonne, où se déroulait le Festival Label Rue, en 2007...
Trés sympa, ce Monsieur, ... et content que cela se passe bien ( faudra penser à le rappeler!). Il avait également accueilli en résidence le Cirk Oblique, une jeune compagnie Audoise qui a pu ainsi finaliser son beau spectacle "Chute intime" , et le présenter pendant le festival.
Depuis, le spectacle se patine, et commence à vivre et tourner.
La résidence, c'était la mise à disposition d'un endroit pour poser la caravane ( ah, les gens du cirque...), un lieu pour répéter ( plus proche du gymnase que d'un CDN, il est vrai) , la cantine scolaire pour manger ( chacun s'en souvient...) ... et tout s'est bien passé.
Pour la compagnie, c'était un moment justement pour se poser... créer, et mettre en place leur spectacle.
Pour cette commune de 1.200 habitants, ca n'a pas coûté cher, un peu de fluides, quelques frais mais surtout la volontée de le faire.... Tout le monde s'y retrouve, et ça n'est pas forcément compliqué.
Alors, il faut un peu cadrer, surement, dire un peu comment cela se passe, les moyens mis à disposition, l'inscription du projet pourquoi pas, dans une démarche commune, et parler un peu sous...mais avec un peu de volonté, je suis certain que cela peu fonctionner.

En mettant à disposition un lieu de répétition au minima, pour pouvoir  créer et travailler sur un projet et plus selon les disponibilités de chacun ( logement,  materiel, lieu de représentation, temps de présence,...).
Un projet qui, pourquoi pas, peut également s'incrire dans la participation à un évènement local, ou à la vie associative ( des ateliers par exemple, selon le choix de chacun...), ou à la gestation d'un projet plus lourd, donnant un peu de temps pour créer...même sans trop de moyens... tout doit être possible.

Un peu utopique, peut-être, mais pourquoi pas le tenter, le proposer, trés concrètement..

C'est ce que l'on compte faire, dans une "Lettre ouverte à nos maires : adoptez une compagnie!", sans cris d'alerte, il y en a déjà assez, mais  avec l'aide de chacun... modestement, mais pour une grande idée. Le spectacle et la culture partout ! Imaginer, : une compagnie dans chaque commune... quelle fête !

Alors, merci de laisser un commentaire : "Bonne Idée" ou "Mauvaise idée", au moins, et plus si vous souhaitez y apporter votre expérience, voir nous contacter si l'idée vous emballe!
C'est ouvert, et on y va !

Cordialement,

Eric Jalabert
Directeur de l'AdAdiff
04 67 51 94 05
www.vivantmag.fr
nti_bug_fck

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Bonjour,Je réponds un peu
tardivement à votre message sur l’adoption de compagnie.L’idée me semble
très intéressante, et tout spécifiquement pour des petites villes et villages.
Cela peut constituer, si la mairie y met du coeur ainsi que les diverses
associations locales, un très beau lien entre la population et les artistes.
Avec des rendez vous sur l’année et la rencontre des artistes hors scène,
pendant leur travail de création, et dans des lieux habituellement dévolus à
d’autres activités...les résidences en théâtre étant intéressantes mais restant
dans le cadre du théâtre donc pour un public sensibilisé et habituéJe
suis sceptique sur les moyennes villes, ou le lien serait plus évaporé, plus
noyé dans l’offre culturelle déjà existante. Au niveau des compagnies,
toutes ne pourront (voudront) pas non plus se prêter au jeu. Les résidences de
création pour des compagnies professionnelles aidées et bien structurées,
nécessitent généralement un plateau équipé, et ces compagnies trouvent un
certain intérêt dans le processus de production du spectacle a être accueillis
en résidence dans une structure de renom, ou un co-producteur.Cela
étant, de nombreuses autres compagnies trouveraient je suis sûre un réel soutien
dans le fait de pouvoir répéter dans des conditions sympathiques à défaut de
luxueuses. Tout dépend également du champ artistique de la compagnie.par
ailleurs, la plupart des subventionneurs nous demandent de proposer de plus en
plus d’ actions culturelles, cette adoption offre alors une opportunité pour la
mise en place de projets de territoires ancrés sur un an, ou plusieurs
années.En substance, l’adoption ne pourra à mon sens pas être
généralisée, mais si quelques belles rencontres en résultent, notamment par le
choix d’une compagnie “adaptée” à une ville et à ses moyens techniques, et
inversement, cela vaut le coup d’être tenté.La proposition devrait peut
être se faire sur une échelle restreinte dans un premier temps, avec un
argumentaire relativement précis sur ce que peut apporter une compagnie auprès
de la population. Le concept doit, je pense, être détaillé, illustré par des
exemples de partenariats possiblesBien cordialementCécile ParisAdministratrice Odyssée ensemble et compagnie (Lyon)
Répondre
K
J’adhère vraiment au travail réaliser au sein de ton association.
Je vais tout faire pour prendre le temps de venir assister à la table ronde : adoptez une compagnie.
Quel beau thème qui se peaufine entre le blog, la newslettrer et le festival avril des clowns

En tout cas bonne continuation et à bienôt à Pezenas certainement
Bien cordialement
Karine valeroC.C. Région Lézignanaise
Répondre
B
Je me suis souvent posé la question. Est ce que mes parents sont mes parents ? Dans les bons moments j'ai espéré que oui. Dans les mauvais j'ai souhaité une autre vie. Finalement j'ai souvent eu envie de changer Papa ou Maman, voire les deux. En général c'était après une torgnole, une défense de sortir, une interdiction de fumer ou d'emmener des copines à la maison. Mais quelqu'un aurait il voulu m'adopter ? Ma famille pense que non. Même si elle a longtemps espéré. Moi j'avoue que je ne sais pas. J'ai des qualités. C'est ce que l'on me dit au début. J'ai aussi des defauts. C'est aussi ce que l'on me dit quand ça va plus. Alors vivre avec quelqu'un qui te fout dehors dés que ça va plus. Je sais pas. Y'a des risques. De déménager souvent. Pour trouver les bons parents. Sans savoir s'ils existent vraiment. Y'a des risques. De croire tout ce qu'on te dit et d'être déçu. Tu espérais l'arche de Noé et te voila dans une galère. Ma mère, la vraie, me dit toujours : "un bon tiens vaut mieux que deux tu l'auras." Moi j'ai souvent voulu ce qu'avait les voisins. Alors y'a des risques. De faire n'importe quoi pour rester. Parce que j'aurai faim, j'aurai soif ou tout simplement parceque j'aurai rien d'autre. Pas de bol je tomberai sur la mère à Causette. Et mon Paradis serait un enfer de balais,de torchons et de serpillères. Tout ça parce que j'ai cru au Prince Charmant. Un blond aux yeux bleus dans une Scénic blanche. Ce type y m'aurait dit : "balise l'échange, évalue les contreparties, ça peut marcher si le courant passe." Dans ma cabane au fond des bois y'a pas l'électricité. L'hiver ça caillerait vraiment. Et moi je ferais rien qu'à baliser parceque je recevrais des torgnoles alors que les copines viennent pas jusqu'au fond des bois. Y'a des risques aussi qu'un jour, un papa et une maman aiment le vilain petit canard qui fait le clown quand y faut pas. Y rigoleraient à toutes mes conneries, y me feraient pleins de bisous en me disant vas y, je pourrais inviter pleins de copines à la maison. Alors je voudrais plus jamais partir parce que ils m'applaudiraient tout le temps et que je serais super content. Et puis un jour quand ça serait le moment de voter pour les meilleurs parents tous les jaloux y voteraient pas pour eux et je me retrouverais avec la mère à Causette. Mais pas de bol pour la mère à Causette. Cette fois je serais grand et je lui dirais merde.Bruno M
Répondre
C
Bonjour,
Voilà une bonne idée qui pourrait infuencer les communes à "adopter" ou "parrainer" une compagnie professionnelle. Biensûr nombre d'entre elles ( je parle des communes) mettent dèjà des locaux à la disposition de une ou plusieurs compagnies.Cependant ce n'est pas le cas de toutes. Pour exemple ici sur Briançon ville de 10000 habitants et 100000 en période touristique !! nous sommes la seule cie professionnelle . Implantée depuis 10 ans  nous n'avons pas encore réussie à avoir un local pour créer, répéter.. Et simplement être entendue , vue, reconnue comme cie professionnelle par notre commune hélas le maire a été reconduit pour 6 ans ! notre vie en dépend . Le fait qu'il y ait une proposition au nom d'un "collectif" pourrait peut-être aider.Et montrer à ces commune ceux qui existe ailleurs. Donc il me semble effectivement important d'étudier ce qui existe dèjà afin de proposer en connaissance de cause aux communes cette demarche. En tout cas bravo pour l'idée qui va dans le sens de trouver des moyens d'exister aux compagnies qui sont dans la galère. Merci . Christine Loison Cie des Galopins
 
 
 
 
Répondre
M
Bonjour Tout cela est fort intéressant .. Cela m'intéresse beaucoup.J'ai imprimé l'article et les commentaires pour faire suivre dans ma commune. Bon vent à cette belle idée qui mettra un peu de poésie dans nos vies de villages ! A bientôt et merci Cordialement Martine MEISSIMILLYC.C. des deux Buech (05)
Répondre