Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 21:48
Europeana, une brève histoire du XX siècle, de la Compagnie Groupe Merci (31), vu dans la cadre de la programmation In du festival d’Aurillac 2008, en Avant première.
Texte de Patrick Ourednik
Conception de Joël Fesel et Solange Ooswald


Un singulier chapiteau, à la silhouette d’une tente orientale, se dresse dans l’obscurité, près du Château Saint Etienne, sur les hauteurs d’Aurillac. Avant l’entrée des spectateurs, des bribes de paroles, s’écoulent lentement des petites enceintes cernant cette étrange tente, représentant la ou les mémoires du XX siècle et constituant autant de mises en bouche appétissantes du spectacle. Car c’est bien de cela dont il s’agit: le XX siècle a disparu suite à un bug informatique et le lendemain du 31 décembre 1999 est le 1er janvier 1900 !

C’est sur cette idée originale du poète Tchéque Patrick Ourednik, que la compagnie Groupe Merci nous propose son nouveau spectacle, pour mettre en exergue toute l’absurdité et la cruauté du siècle passé. La poignée de spectateurs présente, puisque la jauge est limitée à une centaine, s’installent en haut du chapiteau, plongeant ainsi dans un puit, à l’image d’un ancien objet forain appelé Mur de la Mort. Une scénographie originale, censée « mettre en vertige le spectateur ». Dans ce puit, quatre personnages en costume noir, dressés sur des tablettes à trois mètres du sol, égrènent d’une façon très théâtrale, froide et volontairement désordonnées, leurs non souvenirs du XX siècle : les guerres, les camps, l’invention du soutien gorge, l’eugénisme, la poupée Barbie… Trois autres personnages, interviennent, singularisant parfois des portraits connus (le Ché, Staline,Dali,…) apportant leur idiotie revendiquée aux autres.
Malgré ce gros dispositif scénique, quelques belles idées comme les projections d’images sur le sable, l’émotion n’est jamais présente et l’on reste dans une froideur glaciale qui nous laisse froid. Sauf à la fin, dans le télescopage accéléré des tous ces évènements constitutifs du XX siècle, qui fait frémir et laisse sentir enfin un peu de cette folie ambiante.. Bien sur, que cette froideur est un choix de mise en scène, de distanciation…
Mais, on se dit : « Tout ça pour ça ? ».
Et aussi : « Est-ce cela le théâtre de Rue en 2008 ? »
On a vraiment l’impression que la rue, dans ce cas là, veut investir l’univers « noble » du théâtre, et si le sujet est séduisant, son traitement se perd dans une forme certes originale, mais qui finalement est bien loin de l’étourdissement annoncé.
Photo : Vincent Muteau
Partager cet article
Repost0

commentaires