Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 15:56

Triptyk-Theatre_anthracite-un-portrait-de-la-joconde.jpgSpectacle du Triptyk Théâtre vu à Saint-Gilles (30) dans le cadre du festival « Complètement Berges ».

 

Public : à partir de 15 ans

 

Avec : Denise BARREIROS

Mise en scène et écriture : Denis LANOY

Scénographie : Stella BIAGGINI, Denis LANOY

Costume : Sarah BAVARIN

Lumières : Philippe CATALANO

 

VIVANT2-toiles-3.jpg

Bienvenue au musée du Louvre et, plus précisément, devant le tableau le plus regardé du musée... mais ici on ne se bouscule pas. Les appareils photos ne crépitent pas, et on va prendre son temps. On va prendre le temps de regarder ce portrait si mystérieux, et prendre le temps de mieux le comprendre. 

Mona Lisa va nous parler pendant une heure et nous raconter l’histoire d’une œuvre et de son maître, des fils qui se tissent entre eux. Ces fils invisibles qui créent le trouble et donne au tableau, peint sur commande, cette surprenante intensité  qui crée l’Oeuvre. L’histoire est contée à partir de carnets d’histoire de l’art et de nombreuses notes laissées par le Maître.

 

La Joconde nous parle de sa relation au peintre, mais aussi de l’époque, des techniques picturales, de l’esthétique.

Il s’agit, au-delà de l’histoire du tableau, de parler au sens large de la question de la création. Le texte est dense, la diction est posée et lente, la performance de la comédienne est évidente. L’attention du spectateur peut parfois se perdre dans les méandres de cette prose poétique, et son esprit peut divaguer, mais Mona Lisa nous rappelle à elle en s’offrant quelques libertés de mouvements. Elle se déplace un peu dans ce tableau en taille réelle, et les jeux de lumière qui éclairent plus ou moins le paysage du fond, les plis de la robe et le visage, rendent le tableau un peu vivant. La comédienne ne ressemble pas à Mona Lisa mais, par moments, on perçoit un mimétisme frappant entre les deux femmes. Et nous la regardons pendant une heure... elle qui n’a jamais pu voir son image peinte parce que Léonard de Vinci craignait qu’après l’avoir vu, elle ne soit plus naïve et fasse en sorte d’influencer le peintre.

 

Un aperçu du spectacle : http://www.youtube.com/watch?v=Z9tiVN5b_yU

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-PIerre HUSSON - dans Spectacle Adultes
commenter cet article

commentaires