Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 13:09

http://lebruitduoff.files.wordpress.com/2012/07/au-plus-prc3a3c2a8s-du-monde-cie-47-4911-e1342337291364.jpg?w=440&h=240&crop=1Spectacle de la compagnie "47-49, François Veyrunes", vu au théâtre de l'Oulle lors du festival Off d'Avignon.
Conception, dramaturgie et chorégraphie : François Veyrunes
Auteur : Antoine Choplin
Danse contemporaine avec Jérémy Kouyoumdjian, Sylvère Lamotte, Leila Pasquier
Durée : 1h
vivant-3-toiles-4.jpg

"Est-ce en le regardant de loin ou en le serrant au creux des poings que je me tiens au plus près du monde ?"
C'est par ces mots d'Antoine Choplin que s'ouvre une heure de beauté et de poésie. Tour à tour poignants ou lointains, comme le promet l'incise, les trois danseurs (deux hommes et une femme superbes) se livrent devant nous à des gestes d'une maîtrise, et parfois d'une retenue, proches de la perfection... tout simplement parfaits peut-être.
Ils sont beaux, mais aussi puissants. Puissants dans la faiblesse qu'ils affichent, dans leur rapport au monde (et surtout à la terre), puissants dans leur capacité à exprimer des mouvements intérieurs complexes qui déterminent notre comportement avec les autres, par définition étrangers à nous. Une voix off masculine égrène le texte poétique qui accompagne la danse intérieure et sociale des trois protagonistes, en proie à une difficulté qui leur est propre, mais pourtant toujours prêts à accueillir le corps de l'autre, mûs par leurs propres difficultés, leurs propres désirs et leurs propres élans. Chacun accueille et est empêché par l'autre. Chacun, au fond, fait ce qu'il peut, s'accroche au sol ou au contraire paraît s'en détacher miraculeusement, s'envoler presque. Il y a toujours l'autre, là, que l'on cherche, ou avec qui il faut composer. La chorégraphie joue de ces forces admirablement, et les danseurs l'intériorisent puis l'extériorisent avec beaucoup de talent.
On est juste un peu dérouté car on peut être venu rien que pour la première phrase qui décrit le spectacle : "Comment vivre et assumer les principes masculins autrement qu'en provoquant l'asservissement ou la négation des principes féminins ?" C'était mon cas, et j'avoue ne pas avoir compris du tout en quoi le texte ou la chorégraphie illustraient cette phrase. Je n'ai pas vu l'antagonisme entre homme et femme, mais plutôt celui entre être humains, entre l'être et le monde. Il est possible que ces principes masculins et féminins m'aient échappés, et les chercher m'a malheureusement fait passer un long moment à côté de l'essence du spectacle, ce qui est très dommage au vu de sa qualité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Florence Hinckel - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires