Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 18:09

Théâtre du Balcon/Cie Serge Barbuscia (84) vivant-3-toiles-4.jpg

Teste d’Adeline Picault

Mise en scène Serge Barbuscia

Avec Emmanuelle Brunschwig et Pauline Jambet

Théâtre

1 h 10

 

 

 

Festival d’Avignon, 21juillet 2011, théâtre du balcon 15 h 45

 

 

Magnifique scénographie, élégante, graphique, dont la pièce maîtresse est un plan incliné. En début de spectacle, la mère apparaît dans la partie haute, et la fille en bas, victime ramassée sur elle-même, avant que les positions ne s’inversent à la fin, lorsque la jeune fille va « s’ouvrir » à la vie, sourire, et se libérer de l’emprise morbide de la mère, qui sera alors à son tour, anéantie.

 

Tout est blanc. Les actrices  sont habillées de noir, rouge (essentiellement les chaussures), ou orangé pour la fille, au fur et à mesure qu’elle avance vers la délivrance…Ce sont les effets de lumières, magnifiques, qui « habillent » le plateau faisant  partie intégrante du décor.

Le texte est elliptique, d’un style haché, épuré, qui va à l’essentiel, et dépeint ce face à face,

combat de deux femmes, la mère et sa fille Lyly.

.

La mère, dépressive, sous l’emprise de l’alcool et de calmants, publicitaire en mal d’inspiration, est en passe de perdre un boulot très lucratif…

Elle ne voulait pas d’enfant,  surtout pas de fille, qui pouvait  lui faire de l’ombre..

Son accouchement s’est mal passé.. Plus elle vieillit, plus sa fille grandit, plus elle est belle… « Plus je rouille, et plus tu dérouilles » lui dit elle..

Elle lui fait payer, par les coups assenés avec des chaussures hors de prix sur des parties du corps invisibles, qui sont aussi le siège de ses propres douleurs (le ventre, les seins),   le simple fait d’exister et d’être la cause de tous ses soucis, parmi lesquels l’abandon de l’homme, du père…

 

Les scènes sont ponctuées d’intermèdes musicaux joués à la contrebasse par Eugenio Romano, sortes de respirations, mais qui m’ont paru rendre les situations encore plus intenses.

On pressent qu’un drame peut arriver… Mais il n’en sera rien et c’est plus une ode à la vie, à la re-naissance, qui viendra clore ce magnifique spectacle.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cathy de Toledo - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires