Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 16:38

Chair de Poules, Théâtre du Bourg Neuf, Avignon
jeu et conception : Aude Léger
Mise en scène : Jeanne Herry
Texte : Maël Piriou
Durée : 1 h

vivant-3-toiles-4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Trois femmes parlent d'amour dans une cuisine, interprétées par une seule comédienne : Aude Léger. Ou plutôt, deux femmes et une femme en devenir.
Beaucoup de réussites dans ce spectacle, sans doute parce que se conjuguent les talents de jeu, d'écriture et de mise en scène. Dans chacun se révèlent l'inventivité, la fantaisie, ainsi qu'une certaine cruauté non exempte de tendresse.
On a beaucoup aimé les trouvailles concernant le jeu du personnage de Judith avec son écran, qui se joue d'elle jusque dans sa projection sur le mur, où les lettres se moquent, s'entremêlent. Comment ne pas se reconnaître en Judith lorsqu'on a été une femme amoureuse au temps d'Internet ? Les hommes, peut-être aussi, se reconnaîtront dans ces travers dans lesquels nous entraîne la vitesse du web, qui laisse nos pires pulsions circuler sans réflexion dans les fils de la toile, et qui entraîne une angoisse irraisonnée face au silence et au vide de plus de cinq minutes. C'est très drôle et très subtil, empli d'(auto)dérision.
Le personnage de la jeune fille, Alice, est aussi très bien vu. D'une pudeur qui se dit, avec les mots qu'il faut, les vrais, on comprend que la sensibilité de l'adolescente d'aujourd'hui ne se joue plus dans la pudibonderie, mais au contraire dans l'étonnement face à la banalité des choses, la crudité des situations, pour de si grandes émotions.
Simplement, on ne comprend guère ce que fait Alice dans une cuisine, aussi peu, au fond, que Judith (à part peut-être pour la tablette de chocolat), et c'est la faiblesse du spectacle d'avoir voulu plaquer ces deux personnages dans l'univers qui appartient davantage au troisième, Suzie.
Suzie est la plus difficile à cerner des trois. Au début, on ne perçoit pas vraiment son désarroi, mais il en a d'autant plus de force lorsqu'il se révèle. On peut véritablement admirer le talent de Maël Piriou, l'auteur des textes, qui a su mener toute une palette d' émotions de façon très subtile, empreinte de vérité.
Evidemment, le clou du spectacle, peut-être un peu racoleur, est le découpage du poulet, empli de force symbolique. Il est jubilatoire sur le moment, mais on se demande ensuite s'il était vraiment nécessaire,.

 

On adore la fin, dont on ne dira rien, vraiment très jolie.

 

Très bon spectacle, donc, avec d'infimes faiblesses, mené par une jeune artiste sensible, drôle, subtile, présente.

Partager cet article

Repost 0
Published by Florence Hinckel - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires