Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 11:21

Chemin-vivant.jpg

Spectacle de l'association Parsemila (34) et de la compagnie Atirdel (34), vu le 13 Octobre 2013 à Prades-le-Lez dans le cadre des 6è Journées de l'Environnement.


Ecriture : Emmanuel Guyot

Mise en scène : Kamel Guennoun et Charlotte Tessier

Collaboration artistique : Frédérique Broto, Charlotte Tessier

Interprétation : Emmanuel Guyot (comédien) et Sébastien Belin (musicien et chanteur)

 

vivant-3-toiles-4Genre : déambulation, arts du chemin

Public : tous à partir de 10 ans

Durée : entre 1h et 1h15

Jauge : 50 

Création 2013 

 

L'association Parsemila (active dans les domaines du théâtre et de l'éducation à l'environnement) et la compagnie Atirdel (orientée sur la musique, la danse et la poésie) associent leur pratique de la balade contée dans "Chemin vivant".


Notre petite troupe d'une cinquantaine de spectateurs (dont beaucoup d'enfants) est conviée au pied d'un micocoulier de bonne taille, sur une place de Prades. Appuyé contre le tronc, un "être" mystérieux (Sébastien Belin) joue de la flûte. Tout en couleurs d'écorce et de terre il porte un demi-masque, un costume ample et souple ainsi qu'une grande sacoche. Le spectacle commence avec une introduction contée par Emmanuel Guyot. Il nous emmène dans un monde magique d'anges invisibles, puis s'efface. Revenant ensuite en guide touristique enthousiaste, il nous invite à le suivre dans une visite culturelle du village, sérieuse et argumentée. Au fil de notre déambulation dans les vieilles rues, les premiers occupants de Prades sont évoqués avec la transhumance et les fortifications ; et les thèmes récurrents de l'eau, du cycle de la nature et de la vie et de la mort sont abordés de manière imagée. Mais tout n'est pas simple pour notre guide car le musicien, ange invisible à ses yeux, nous accompagne de sa présence mystérieuse. Avec les belles sonorités de ses étranges instruments, il attire notre guide sur les chemins de traverse de la poésie et de l'imaginaire. En un mot, il lui fait perdre le Nord ! Lorsque le charme s'estompe le malheureux guide récupère ses esprits, et s'écriant  "suivez le guide et restez groupés" il nous incite à galoper à sa suite. Cahin-caha, de surprises en découvertes, la marche aboutit aux rives sauvages du Lez où la visite finit en apothéose.

J'ai apprécié l'association harmonieuse de deux artistes si différents. Dommage qu'à la suite d"un malentendu avec les organisateurs le lieu de rendez-vous ait manqué de précision, créant un certain flottement qui a perturbé l'écoute du début du spectacle. Emmanuel Guyot, bien que malade ce jour-là, était très dynamique dans le rôle du guide ; alternant avec les ruptures poétiques imposées par "l'ange". En nous faisant explorer un patrimoine culturel, il  nous fait vivre des phénomènes du cycle de la nature qui nous sont invisibles. Nous voici gouttes d'eau entraînées dans un long et périlleux voyage, ou encore grains de blé inquiets en attente de transformations... C'est un jeu d'une grande force et d'une belle originalité auquel le public s'est plié avec grand plaisir, des commentaires ultérieurs me l'ayant confirmé.

J'ai également beaucoup apprécié la musique et les chants de Sébastien Belin. Il accompagne notre cheminement avec des tambours et des instruments aux sonorités rares, tels le hautbois arménien, le kalimba (clavier à pouces africain), la guimbarde indienne ou la flûte de Bali. Et quel enchantement lorsqu'il improvise un chant tout de vibrations du diaphragme et des cordes vocales !

En visitant ainsi Prades-le-Lez j'ai découvert, grâce à l'association de l'imaginaire et du réel, de la musique et du discours, des aspects de la ville qui m'étaient inconnus. Au-delà de la simple visite touristique, ce spectacle pose les questions de l'interpénétration de la nature et du patrimoine historique, dans une réconciliation du cycle de la vie et des constructions humaines. Aussi, je ne peux que suggérer aux nouveaux "rurbains", aux anciens des villages et en particulier aux enfants de déambuler sur ce Chemin Vivant, entre patrimoine visible et cycles cachés de la nature.

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Polge - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires

Eliane LLORET 12/01/2014 14:26


Nous avons accueilli Emmanuel et Sébastien à Sussargues fin septembre 2013, dans le cadre de notre journée sur l'environnement. Les 2 artistes nous ont fait balader dans le village d'une manière
différente, connaître notre patrimoine et notre Hisoire sous une autre forme, et même découvrir des lieux cachés... Très beau moment !


Je recommande !!!