Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 23:38

LES-PARACONTEURS-ConSequences-DominiqueHogard3-200-copie-2.jpgSpectacle de la compagnie "les Paraconteurs", vu le 16 mai à l'IVT (International Visual Theatre, spécialisé dans l'accueil d'un public malentendant), à Paris IX.

 

Mise en scène: Alexandre Pavlata

Avec: Eric Druel et Mathieu van Berchem.

 

vivant-3-toiles-4Genre: spectacle visuel (clown et mime)

Tout public dont public malentendant (les comédiens parlent le langage des signes)

Durée: 1h

Création 2014

 

Quand deux quidams se rencontrent, qu'est-ce que ça donne? un spectacle hilarant sur un sujet qui l'est beaucoup moins, la mort. Le spectacle s'ouvre sur une rencontre impossible. On se croise, on se remet sans se remettre, on s'échange des cartes de visite. L'échange tourne au pugilat quand la sonnerie divine - le téléphone - annonce un décès. Nos deux compères se retrouvent enfin, mais éplorés autour d'une urne funéraire. Ils ânonnent des litanies en latin quand, tels deux gosses qui s'ennuient au catéchisme, l'espièglerie les saisit. Mieux, la Tentation. Et si on jetait un coup d'oeil dans l'urne? histoire de voir ce qu'il en est de cette mort. La grande mascarade, fort irrévérencieuse et tellement cathartique, peut commencer.

 

On se joue de la mort comme on joue avec la cendre répandue après la chute inévitable de l'urne; on s'imagine au Paradis où même l'Emmerdeur a sa place. Les trompettes du Déluge retentissent, on se fait jeter du Paradis mais on se retrouve sur Terre même si c'est au degré zéro du vivant, l'amphibien. Qu'importe, on mange, on coasse, on grandit. L'humain revient à la vie au gré d'étapes qui sont autant de jeux pour redevenir "je": la sortie en boîte, les battles, le psy, les jeux de l'amour et du hasard, le théâtre.

 

La force de ce spectacle qui emprunte, par sa forme, au cinéma muet, tient à l'interprétation impeccable des comédiens. Nos deux Laurel et Hardy utilisent tous les ressorts du comique avec une telle sagacité du geste et de la mimique que les situations ne sont jamais forcées. Leur impassibilité est telle que les plus énormes audaces restent dénuées de toute provocation. On rit de bon coeur, allégé de cette question existentielle - au final jamais vraiment résolue. C'est peut-être ce que souligne le léger flottement de la fin.

 

Catherine Wolff

(photo: Dominique Hogard)

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Wolff - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires