Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 00:10

Karavane Productions (75) deconcerto-copie-1VIVANT-3-COEURS-5

Spectacle musical

De et par Fabrice Eulry

Tout public

Durée 1h15

 

Avignon Off, Théâtre du Chien qui fume,  17h35 du 7 au 28 juillet 2013

 

Un magnifique piano à queue occupe l’espace scénique. Le  concertiste,  costume écru et chaussures bicolores, est au clavier.  Nous pressentions que nous n’allions pas assister à un concert « ordinaire », d’autant plus que l’affiche du spectacle  laisse présager un  personnage  un peu hors du commun.  Donc, au bout de cinq  minutes, nous sommes plongés dans l’ambiance, sans pour autant savoir  ce qui nous attend…

Çà commence avec la Marseillaise. Jusque là, tout va bien… Mais très rapidement, il y a quelques digressions, de l’impro, du jazz, et là au milieu, ne serait-ce pas la Mer de Charles Trenet ?

Tous les morceaux connus vont ainsi être détournés, agrémentés, assortis d’improvisations et autres fantaisies.  Au fil des changements de tempo, d’autres morceaux musicaux classiques ou populaires sont comme  incrustés dans la composition originale, mais le thème est toujours présent,  tapi là au coin du clavier … 

Le morceau le plus  swinguant est ainsi commué un instant en la plus triste des marches funèbres, les Copains d’abord s’élancent dans une danse russe avec Kalinka, en faisant escale à  New York, New York, en passant par une petite Marche Turque. Nous sommes invités à danser un tango, un french cancan, une java. Au passage, nous pouvons reconnaître des musiques de films ou de feuilletons télé, être plongés dans un film d’horreur, etc. J’en passe et des meilleures ! Le concertiste accompagne ses interprétations de mimiques irrésistibles, et au passage,  cabotin en diable,  n’oublie pas de lancer quelques œillades à ces dames des premiers rangs...

Après un boogie woogie  d’anthologie, Fabrice Eulry poursuit son interprétation par des percussions  directement sur les cordes du piano, puis sur le meuble lui-même, puis sur le sol, puis  sur l’escalier du théatre, puis sur le crâne de quelques chauves  dans le public,  avant de terminer au piano ce concert totalement déjanté… !

Une telle performance est à  peine racontable.  Le public est totalement conquis et ovationne l’artiste debout.. Il n’y a qu’une chose à dire,  courez y !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cathy de Toledo - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires