Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 15:30

afficheEJ2012Présent sur le Off 2015

Spectacle de La compagnie Dychka et cie, vu le  vendredi 25 juillet 2014, à 13h15, au Festival d’Avignon, au Pittchoun Théâtre.

 

Texte : Michel Quint

Interprète : Philippe Laurent

Production : Dychka et Cie

 

vivant-3-toiles-4Durée : 1h30

Genre : Solo Théâtral

 

 

 

 

Le spectacle propose une adaptation du roman éponyme de Michel Quint.

 

Philippe Laurent s’approprie cette histoire, celle d’un fils qui découvre que son père a été résistant pendant la 2°Guerre Mondiale. En introduction, un article est lu. Celui-ci relate l’histoire d’un clown, à qui l’on a refusé l’entrée au procès de Papon tant qu’il était en costume et qui y est retourné incognito en civil. Un témoin l’aurait entendu dire « Sans vérité, comment peut-il y avoir de l’espoir ? ». En début de pièce, Philippe Laurent débarque avec l’artillerie d’Auguste (grosse perruque, nez rouge, grandes savates…), sur une musique de Charlie Chaplin. 

Le narrateur commence par décrire son père, André, comme un instituteur farfelu à la fâcheuse habitude de faire du clown. De ce regard ironique et plein de honte au vu de ses 14 ans, il va dépeindre également les membres de sa famille. Puis, il rencontre Gaston, un de ses oncles, dans un bar. Le comédien délivre en s’y personnifiant, le passé qui lie les membres de sa famille. A cette connaissance, le récit se finit par la conscientisation du narrateur devenu adulte. La pièce se termine par la même musique du début de Charlie Chaplin. 

 

L’adaptation théâtrale est réussie tant au niveau des différents points de vue narratifs que dans le rythme proposé. Philippe Laurent joue brillamment de multiples personnages et rend ainsi vivantes les scènes de vie racontées. L’espace scénique est dénudé, les quelques éléments tout comme la régie lumière servent à soutenir le récit. Chaque accessoire recèle différentes possibilités pour révéler les souvenirs du narrateur.

Dans cette pièce, les héros sont des personnes populaires et « ordinaires ». L’histoire fait la part belle à l’humour et à l’autodérision portés par le jeu de Philippe Laurent et présents dans le personnage de Bernahrt, militaire allemand, clown dans le civil qui se trouve être plein d’humanité.

 

Spectacle plein tragi-comique et émouvant, plein d’humilité et d’humanité. Philippe Laurent intervient également dans des collèges en 3ème, une belle manière d’aborder sensiblement et intelligemment ce moment de l’histoire.

 

Samuel Raynaud

Partager cet article

Repost 0
Published by Samuel Raynaud - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires