Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 16:32

Entracte2Spectacle de Jean-Michel Boch, vu au Kawa théâtre, Montpellier (34), le 4 Juin 2014, 19h

 

Création, jeu, mise en scène : Jean-Michel Boch

Régie : Nicolas Natarianni

 

VIVANT2-toiles-3Genre : théâtre

Durée : 60 min.

Public : à partir de 15 ans

Jauge : à partir de 50 et sans limitation

 

Sur scène, sont éparpillés projecteurs, enceintes, etc et une haute échelle double attend que l’on aille décrocher les lumières. Manifestement la représentation est terminée.  J-M Boch, en peignoir et chaussettes, discute avec le technicien. Mais enfin, pourquoi le public (nous) ne part-il pas ?  Après un rapide calcul du "vrai" coût du spectacle et de notre nombre réduit, Boch nous annonce pouvoir réaliser 30 secondes exactement de prestation musicale, et en costard.  Nous en aurons pour notre argent et ensuite, du balai ! Mais comme personne ne se lève…il invente toutes sortes d’artifices pour nous chasser. Entre chaque tentative, il se laisse aller à parler de son métier.  Alors c'est avec un humour corrosif qu'il soulève les coins du tapis du monde du spectacle. Et tout (ou presque) y passe : les financements, les castings, les rencontres avec les directeurs de théâtre, les interviews TV, les techniciens, la presse régionale, les commentaires des copains théâtreux, etc.  Dur dans ces cas-là de faire partir un public qui en veut toujours plus et ne recule pas devant les menaces...

 

Bon comédien, J-M Boch joue et mime d’inénarrables parodies. Du réalisateur blasé qui dirige un casting de figurants, jusqu’aux mille et une manières de se défiler lorsque l’on n’a pas aimé un spectacle. Il découpe des tranches de vie au scalpel de l’humour. Ironique, il mime des mondanités avec les mains (en guise de marionnettes), et expose en lumière crue les « supercheries » médiatiques. En colère, il lance quelques vérités décapantes sur la vie des intermittents, la course au cachet et les subventions. Provocant, vif, amusant et souvent cruellement réaliste, il ne ménage pas le public.  Entre deux confidences, il houspille les spectateurs pour les chasser, les plonge dans de longs silences, de longs vides, ou fait même écouter à fond la pire des ritournelles « tralalalalère », en complicité avec Nicolas à la régie.  Quelqu’un allait-il se lever et partir ? Moi ? Mon voisin ? Personne … Ce spectacle génère une attente assez curieuse dans le public. A la fois poussé dehors  « parce qu’il n’y a plus de spectacle » et interpellé de multiples manières … finalement il rit et en redemande.

 

Très bien mené, sur un rythme qui n’est qu’apparemment chaotique, « Entracte » m’a fait visiter les « dessous du spectacle », en alternant comique hilarant, humour distancié et franche interpellation. La manière très frontale dont J-M Bloch déballe les ressorts cachés des financements en pointant le rôle des spectateurs m'a parfois mise mal à l'aise. Et pourtant ... les spectateurs paient-ils le "vrai" prix ? Il est en effet tellement rare de faire sauter ce couvercle pudique ! Interloquée, passant du rire franc au rire jaune, je me suis posé des questions sur ma place de spectatrice et sur les métiers artistiques, entre consommation et création.  La vigueur de ces propos est plus que jamais nécessaire.

 

Sans doute les spectateurs initiés reçoivent-ils ce spectacle en y retrouvant leur vécu. Les « jargons » du métier, éliminés ou expliqués, permettent à un public étranger au monde du spectacle, de saisir le discours. J-M Boch fait bouger « Entracte » au fil des représentations : pour les prochaines, où aura-t-il placé le curseur entre francs coups de gueule et humour parodique ?

Ce spectacle gagne à être joué devant un public qui peut "faire masse".

 

Catherine Polge

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Polge - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires