Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 13:23

gaia-dans-tous-ses-etats.jpgSpectacle de la compagnie Lutine (34), vu le 17 novembre 2012 dans la salle Jacques Brel (Prades le Lez - 34) et dans le cadre du Festival de théâtre "En Scène !" soutenu par la commune de Prades le Lez .

 

Spectacle Familial à partir de 4 ans

Durée : 50 minutes

Création 2012

 

Avec : Guillaume Groulard et Ludivine Lalot

Auteurs : Cédric de Wavrechin, Ludivine Lalot

VIVANT-1-toile-2.jpg

La compagnie avait déjà produit en 2008 "Elena l’espoir de GaÏa" ; un travail sur la même thématique mais plus ambitieux, avec quatre comédiens, et qui m’avait semblé prometteur malgré les mauvaises conditions dans lesquelles il avait été présenté. 

Lutine revient donc sur le même sujet avec  l’histoire de Diana, jeune femme orpheline et insouciante trouvée au pied d’un arbre alors qu’elle n’était qu’un bébé, et qui semble promise à la  prestigieuse succession de Gaïa, reine de l’équilibre et de la nature. Mais Diana a  pour mission d’apprivoiser  les 4 éléments (la terre, l’eau, le feu et l’air) avant de pouvoir prétendre à ce rôle. Elle est guidée dans son parcours par Jo, marionnette (et conteur) à la tête un peu effrayante et manipulée par Guillaume Groulard.

 

Une nouvelle fois, les conditions ne sont pas optimales : la salle n’est pas vraiment adaptée  et est remplie d’un public familial, peut-être stimulé par la gratuité ou un temps pluvieux qui incitait à se mettre à l’abri... Le décor est sympathique, les costumes plutôt beaux, es comédiens enchaînent manipulation de marionnettes, jeu théâtral, danse et chansons… mais l’on ne peut tout faire bien et, malgré cette accumulation de compétences,  l’ensemble manque de dynamisme et de poésie.  Il m’a semblé, en outre, que Diana/Gaïa (en théorie le personnage principal) se faisait voler la vedette par un Guillaume Groulard omniprésent et un rien cabotin !

 

C’est une histoire  à vocation clairement écologique et développement durable, mais de manière un peu  ostentatoire, avec beaucoup de dialogues et un texte souvent bien compliqué pour un public ciblé à partir de 4 ans (6 ans serait à mon avis le minimum requis). Quelques effets de mise en scène ont d’ailleurs effrayé les plus jeunes enfants !

Quant à la scène finale d’une Gaïa prête à enfanter (il n’y a aucun géniteur possible à l’horizon sauf Jo, la marionnette-conteuse...), on peut en déduire que le cycle de la vie est préservé. Mais Diana n’était-elle pas une enfant abandonnée ? Décidemment,  les adultes se posent toujours des questions inutiles ou qui fâchent...  

Partager cet article

Repost 0
Published by cathy de Toledo - dans Spectacle Jeune Public
commenter cet article

commentaires