Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 16:47

gramme-dame.jpgSpectacle de la compagnie "Marie-Louise Bouillonne" (dept 34), vu le dimanche 6 Octobre 2013 lors de  la 11ème édition du Forum Régional de la marionnette "Art’Pantin" (Vergèze, dept 30)

 

Idée, chorégraphe et interprète : Mathilde Duclaux 

Metteur en scène, dramaturge : Eric Chatalin

 

VIVANT2-toiles-3Durée : 40 mn

Public : à partir de 3 ans

Jauge : 100 personnes

Genre : danse et marionnette

 

 

Un miroir, un meuble de couturière, un parapluie bleu, des cadres.... un univers déjà poétique est en place. Apparait Grida, une petite fille qui énonce : « J'ai un grain, un grain de beauté, une tache sur mon visage... qui me caractérise ». Cette phrase reviendra, tout au long du spectacle, répétée et encore répétée, presque murmurée à l'oreille des jeunes spectateurs.

 

Grida semble un peu triste, solitaire. Ce grain de beauté qui la caractérise est-il responsable de sa tristesse ? Ou sert-il à la rassurer ? Grida se réfugie dans sa cabane et s'invente des mondes, fait vivre les objets. Le meuble de couturière devient un zèbre sur lequel elle voyage. Elle dessine, et ses dessins occupent les cadres jusqu'à présent restés vides. Elle rencontre son image, son double dans le miroir... Grida vit dans un univers imaginaire, poétique et tranquille, mais où l'équilibre est précaire. Tout est de travers, de guingois, le zèbre n'a que trois pattes... Elle voudrait grandir, mais pour grandir il faut s'accepter tel que l'on est, et ce n'est pas facile. Dans cet univers et dans la vie, Grida avance grâce à la danse et à la musique qui l'aident à trouver sa voie et son équilibre.

 

J'ai trouvé ce spectacle très beau et très poétique, aussi bien au niveau du décor que de la musique et de la gestuelle. C'est un univers apaisant et les nombreux enfants présents dans la salle sont restés attentifs. Cependant j'ai eu des difficultés à rester accrochée, à suivre l'histoire. Même si l'intention n'était visiblement pas de construire un scénario avec un début, un milieu et une fin (il semble qu'il s'agissait plus de montrer le parcours d'une fillette en recherche), je me suis parfois sentie perdue dans des messages un peu hermétiques. Peut-être le choix de matérialiser la marionnette (elle se confond avec le corps de la danseuse, au visage juste voilé de noir) y est-il aussi pour quelque chose ? Je crois avoir regardé le corps de la grande Grida... avec mon regard d'adulte. Un spectacle à regarder impérativement avec des yeux d'enfants ?!

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Pierre HUSSON - dans Spectacle Jeune Public
commenter cet article

commentaires