Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 09:50

 

BLP_mots_utiles.jpgPièce de théâtre déambulatoire de la compagnie Arts/Traversée (Ivry s/ Seine, 94). Vue le 3 juin 2014 au Chêne, lieu de culture alternatif à Villejuif (94).

 

Une pièce écrite par Léon Bonnaffé et mise en scène par Julien Tanner.

 

Avec : Maxime Touron, Florent Lumbroso, Sara Jehane Hedef, Elsa Eskenazi, Léon Bonnaffé, Vincent Gaudin, Adrien Teyssier, Julien Tanner, Thaïs Lamothe

 

      VIVANT-3-COEURS-5

Genre : théâtre déambulatoire 

Durée : 90 min

Jauge : env. 60

 

La compagnie des Arts/Traversée nous propose une pièce de théâtre déambulatoire. Chaque groupe de spectateurs suit son chemin au travers des différentes scènes. Avec une verve féroce et drôle, on nous mène ainsi en une série de neuf tableaux jusqu'au grand final : un véritable feu d'artifice de la paix enfin retrouvée... mais à coups de claques.

 

Tout commence dans la salle de bal, autour du bar. Les invités-spectateurs bavardent et trinquent. Une invitation à un bal, et pour la paix ! Ca ne pouvait pas se refuser. Seules deux hôtesses dans un coin se tiennent immobiles devant un présentoir de livres à la tranche peu épaisse : le dictionnaire des mots utiles. Le portrait de son auteur se retrouve sur la couverture et sur l'affiche derrière les deux hôtesses à l'habillement strict et rétro. Elles restent parfaitement stoïques, malgré les tentatives des invités d'engager la conversation. L'auteur en question, c'est notre hôte. Barbu, carré, arborant les signes et la confiance du pouvoir et de l'argent, il monte soudain sur l'estrade et réclame l'attention. Le brouhaha s'éteint. Il va prononcer un discours de bienvenue. Un discours pour la paix.

 

“La vie c'est compliqué,

Le travail y'en a pas pour tout le monde.

Le bonheur c'est pas gratuit.

Ne pensons à rien, seulement à la paix."

 

La paix c'est bien, buvons et dansons !

Mais aussitôt le bal repris, une incartade éclate entre deux invités : l'un deux a bousculé l'existence de l'autre. Le ton monte, jusqu'à la provocation en duel. Sans doute quelques mots de trop. Peut-être vaut-il mieux ne rien dire. Peut-être que la paix véritable exige qu'on se taise. On le pressent, “il ne va pas tarder à se faire, le grand silence”.

 

Chaque scène va nous offrir une lucarne sur les attentes des protagonistes. L'amour, pour la fille du magnat ? Le pouvoir pour ce dernier, comme pour le devin ? Les duellistes se préparent, entrainés par un ami ou un chargé de com. Le destin impose les décisions les plus terrifiantes. On parle, parle, on se noie dans la parole. On se débat contre elle. Attention aux mots. Les mots s'emploient comme des armes.

 

On se laisse porter par un texte drôle, cynique et léger à la fois. La mise en scène jubilatoire nous amène sans longueurs jusqu'au dénouement de cette farce féroce. On espère vivement que la compagnie trouvera de nouvelles occasions de monter cette pièce, dans ce dispositif ou un autre. A guetter.

 

Loïc Dugast


Partager cet article
Repost0

commentaires