Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 15:15

VIVANT-3-COEURS-5.jpg

 

Découverte pour nous de cette compagnie de danse installée dans la Loire (42) et dont nous avons apprécié les deux pièces données sur le plateau de la Rampe d’Echirolles (38) le jeudi 13 octobre 2011.

 

- Tout public
- Durée : 1h30 avec entracte

 

Distribution :
- Chorégraphies : Maryse Delente
- Lumière : Thierry Dubief
- Costumes : Josy Lopez

 

Distribution pour "Les Petites" (durée 21 mn) :
- Interptrètes : Aurélie Deroux Dauphin et Géraldine Morlat
- Musique : extraits de Shubert, "La Truite" et "La jeune fille et la mort", bruitages

 

Distribution pour "Mariana" (durée 50 mn) :
- Interprètes : Aurélie Derous Dauphin, Charlotte Chobillon, Géraldine Morlat, Elodie Sardou et Audrey Rocha
- Musique : Philippe Glas, musiques des Pygmées Aka, La Gatta Cenerentola, Roberto de Simone, extraits des Lavandières, chants traditionnels napolitains
- Conception, graphisme : Arièle Bonzon

 

 

maryse-delente_les-petites_01_blog-copie-1.jpgLes Petites : L’horloge égrène son tic-tac. Deux filles, de dos, sont assises sur des chambres à air. L’une d’elle se balance... Il y a la Brune. Il y a la Blonde. Mimétisme qui induit une gêne. Jeu(x) dont on perçoit assez vite qu’ils comportent une malignité insidieuse. Peut-être parce que nous voyons ce tas de terre meuble piqué d’un bouquet de fleurs... On pourrait se croire au bord de la mer. On voudrait imaginer deux filles naïves et innocentes. On voudrait croire à la jeunesse. Mais... ce ne sont que des bribes, des reliquats rayés de gestes saccadés qui reviennent et se répètent. Lancinante de cette liaison interdépendante qui tisse une folie qui perd de sa douceur, jusqu’à ce que sonne le glas...

 

 

 

 

 

maryse-delente_mariana_01_blog-copie-1.jpgMariana : cette pièce a été créée il y a plus de 20 ans. Dans la pénombre, dans un espace qui pourrait être ouaté de brouillard, 3 filles, silhouettes rouges à peine perceptibles, dansent. Forêt enchantée ? Grenier ? Des lambeaux de lumière tombés du plafond tracent leurs raies sur le sol. Nous apparaît alors une sorte de fantôme à tête bandée, en robe d’apparat. Fantasmagorie de nos rêves, de nos inconscients, de nos féminités effrayantes ? Sur nos échiquiers de vie ? Dans l’échancrure de nos corps et de nos corsages. On pense à des univers à la Jane Campion (La leçon de piano), où se côtoient le viscéral et le corseté, où résonnent gestuelles et sons des mondes anciens. On pense encore à Ilka Schönbein (Theater Meschugge) et ses marionnettes accouchées. On pense aussi à ces corps vus lors du spectacle "Mue" de la Cie la Manoeuvre sur la scène de l’Amphithéâtre de Pont de Claix (38), avec ces corps- parcelles. Nous approchons l’originel, quand le feu était au centre de la vie, indispensable comme l’eau de pluie.

Nous retiendrons de ces moments une haute qualité dans le choix et la maîtrise des éclairages, une esthétique notamment liée aux couleurs des costumes et un recours à des partitions musicales qui mêlent un volet ethnique et une part savante, avec des tournes-spirales qui engendrent l’étrangeté. Nous aurons aimé ce mélange de beauté, de faste et d’animalité(s), avec les malaises amenés par les propositions en saccades. Comme si ce spectacle était allé gratter vers nos enfouissements. Une compagnie qui a à dire !

 

Web La Rampe : http://www.ville-echirolles.fr/sortir/larampe/programme_1112/index.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Véronique Pédréro - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires