Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 13:12

ils-me-prennent-la-tete.jpgSpectacle de Belavox Production (13), vu au théâtre "Au coin de la Lune" lors du festival Off d'Avignon.

Présent au festival Avignon Off 2014

 

De et par Laurent Bariohay

Mise en scène : Robert Manara

 

 

VIVANT-3-COEURS-5Genre : solo théâtral

Tout public à partir de 10 ans

Durée 1 h 10

Nouvelle création

 

 

Lumière. Un homme en perruque et costume 18ème du plus bel effet, dans des tons bleu clair et marron, est installé dans un fauteuil, canne royale au côté droit : c’est Louis XVI,  dont la seule vraie passion était la serrurerie. Il a toujours voulu le bien du peuple dans un pays en crise, et a promulgué des réformes importantes mais mal comprises des uns, ou mal acceptées des autres. Il aurait voulu être l’instigateur du changement que réclamait la France, mais il n’avait pas l’envergure d’un  chef (il a toujours été considéré comme « mou » et incapable de se faire respecter). En outre, il n’avait pas été préparé à régner puisque promu par défaut, son frère aîné n’ayant pas survécu jusqu’à sa nomination. C’est un homme seul, ordinaire (je n’ose plus dire « normal »),  mal aimé et qui n’a jamais eu confiance en lui parce qu’on ne lui a jamais appris l’estime de soi.

 

Laurent Bariohay nous dresse le portrait d’un homme curieux et fin technicien, en lien avec les inventeurs de son temps (en particulier un certain Monsieur G. qui le harcèle à lui faire en perdre la tête avec des demandes de  financements pour réaliser une sorte de "trancheuse"…). Par ailleurs, très agacé par les goûts de son grand père "quatorze" en matière de danse, il a demandé à un musicien prometteur, Momo, une création musicale propre à remplacer la musique des menuets qu’il déteste particulièrement.

 

Le spectacle est évidemment truffé de jeux de mots et de clins d’œil en référence à la  "perte de tête"  ou au "raccourcissement", sans oublier d’incroyables trouvailles relatives à la technologie et aux moyens de communications  qui avaient cours à la fin du 18ème siècle. L’auteur souligne en filigrane les similitudes entre cette époque et la nôtre :  même crise, même nécessité de changements, même incompréhension du peuple, même égocentrisme des groupes sociaux… C’est bien documenté, intelligent et drôle, traité avec un humour très fin mais aussi  beaucoup de sensibilité. Laurent Bariohay mouille la chemise pendant 1h10, sans le moindre temps mort !

 

Précipitez vous avec vos enfants, il n’y a aucune grossièreté... et cela pourrait bien les amener à s’intéresser à l’Histoire !

Partager cet article

Repost 0
Published by catherine de toledo - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires