Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 14:45

malka_murmures.jpgCette pièce de la compagnie Echirolloise Malka (38) a été montrée sur le plateau de l’Odyssée d’Eybens (38)vendredi 13 janvier 2012.

Création 2010, dans le cadre de la programmation du "Temps fort Hip hop" en novembre 2010, au théâtre National de Chaillot.

 

- Public : selon nous plutôt adapté aux adultes et ados à partir de 12-13 ans
- Durée : 55 mn

 

Distribution :
- Chorégraphie : Bouba Landrille Tchouda
- Interprétation : Nicolas Majou, Bouba Landrille Tchouda
- Dramaturgie : Guy Boley
- Musique : Yvan Talbot
- Scénographie : Rodrigue Glombard
- Lumière : Fabrice Crouzet
- Costumes : Claude Murgia
- Son : Eric Jury

vivant-3-toiles-4.jpg

Nous n’étions venus dans cette salle que pour deux occasions : une ouverture de saison et une répétition de danse. Nous avons eu enfin l’opportunité de nous y rendre une nouvelle fois.

Plateau en univers fermé. Au fond, un mur de simili béton gris avec patères, lavabo et w-c. Au sol, un trait blanc pour délimiter une trace à ne pas franchir et, comme mobilier, juste deux lits superposés. Minimum. Au début, un homme assis sur un w-c, que l’on devine à peine. Un autre, pour "partager" ce temps et ce lieu. Deux hommes tantôt en fuite, en face à face, en cercles concentriques, en silence(s). Aux aguets. En repli. Succession de moments hors temps dans ce temps qui s’étire à l’ennui, moments tendus des corps qui se distordent et des respirations oppressantes. Violence latente. La lumière accompagne le propos, le souligne. Lumière rasante qui dessine un damier sur le sol, qui filtre et biaise. Lumière pénombre. Lumière froide. On pense à des univers où l'enfermement est au coeur du propos : films tels "Birdy" ou encore "The Wall". On pense aussi au mur des lamentations où les détenus se cognent et se heurtent.

Bouba Landrille Tchouda convoque et interroge l’incarcération, cet "entre-parenthèses" sociétal qui met des hommes derrière des murs pour une faute ou un comportement. Il nous fait toucher du doigt les blessures qui peuvent aller du désarroi au désespoir, les violences inhérentes au confinement, l’isolement des détenus dans un espace réduit même si, sur le plateau, le périmètre est plus large que celui d’une cellule où il faut à la fois supporter le quotidien et les autres qui sont imposés. La compagnie ne se cantonne pas à un style de danse, elle emprunte à différents univers. Elle marque aussi son attachement aux regards et à la dramaturgie par les intentions de jeu et les postures corporelles qui, dans cette pièce, rappellent les corps meurtris qui ont trait aux maladies de l'âme et aux difformités physiques.

 

- Web Espace Culturel Odyssée : http://www.ville-eybens.fr/equip/audito_odyssee.php

 

Autres spectacles de la compagnie :

> Poisson d'Avril http://vivantmag.over-blog.com/article-poisson-d-avril-97229559.html

> Regarde-moi : http://vivantmag.over-blog.com/article-7162961.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Véronique Pédréro - dans Spectacle Adultes
commenter cet article

commentaires