Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 13:14

Nous autresSpectacle de la Cie "Cartoun Sardines Théâtre" (13), Avignon Off, 10 Juil. 2014, 12h40, Théâtre des Lucioles.


Roman d’Eugène Zamiatine (1920) adapté et mis en scène par Patrick Ponce et Mme Dominique Sicilia   

Interprètes : Patrick Ponce, Dominique Sicilia (O-90, Bienfaiteur, gardienne), Bruno Bonomo (D-503), Catherine Sparta (I-330)

Décor : Marc Anquetil, Sylvie Criqui

Costumes : lycée Mode et Costume Les Côteaux (06).


vivant-3-toiles-4Genre : théâtre documentaire

Public : tous à partir de 14 ans

Durée : 1h25

Jauge : jusqu'à 500

Création 2014

 

Patrick Ponce et Dominique Sicilia adaptent ici un roman d'anticipation sociale qui aurait, pense-t-on, inspiré "1984" et "Le meilleur des mondes". Eugène Zamiatine y décrit le totalitarisme débutant en Russie, sous la forme littéraire de la contre-utopie : oppression par un pouvoir invisible, au nom d'une société idéale.

 

"Nous autres" présente donc un système totalitaire, et l'aveuglement, la passivité, le désespoir ou la résistance qu'il suscite. C'est l'histoire d'un homme du 30è siècle, D-503, qui écrit son journal intime. Il vit sous l'autorité du "Bienfaiteur" dans "l'Etat unique", société idéale où les humains sont numérotés et s'activent dans un environnement nu et transparent. Toutes les activités sont contrôlées et les dissidents cruellement punis. Un mur vert infranchissable sépare cet Etat d'autres humains abandonnés à la liberté et, dit-on, livrés à la sauvagerie. Le mathématicien D-503 a créé un vaisseau spatial qui imposera l'Etat unique au monde entier. Mais il se laisse séduire par la troublante I-330, résistante clandestine qui le persuade de participer au sabotage de ce projet. Les "gardiens" de l'Etat unique, espions et délateurs font échouer leur tentative et D-503 et I-330 sont capturés et torturés.

 

Sur scène, un décor futuriste, sobre et mobile se modifiera au gré des éclairages : une cabine transparente, un lit, deux lampes sur bras articulés, beaucoup de jeux de lumière blanche. Les humains tous semblables sont ternes, en costume beige et brun. Cette atmosphère glaciale, fidèle au roman, peut dérouter un spectateur peu familier des oeuvres d'anticipation. Musique et bruitages ajoutent au dépaysement. Les seules couleurs chaudes font rayonner le costume somptueusement orangé du Bienfaiteur mystérieux et distant. Agitant ses mains énormes et redoutables, il s'adresse à nous (spectateurs) en préambule : "Vous êtes malades, vous serez parfaits comme des machines..." et disparaît dans son repaire. Les humains s'activent et le numéro D-503 commence à raconter, dévoilant ses pensées au fil de la représentation. Sur un rythme soutenu alliant narration, dialogues et action, l'intrigue progresse en maintenant un certain suspense. Entre certaines scènes très fortes et même dures, et des éléments burlesques, j'ai vécu des émotions contrastées, entre la tension et le rire. Les comédiens sont excellents dans ce jeu complexe avec des pantomimes et une gestuelle aussi réussies dans le comique que dans le tragique. Ce spectacle surprenant dégage une étonnante poésie et je me suis volontiers laissée absorber. Je n'en suis pas sortie indemne car le texte de Zamiatine prend toute sa dimension de mise en garde en résonance avec l'actualité.

 

La compagnie réalise un authentique travail de terrain autour de "Nous autres". En milieu scolaire Cartoun Sardines Théâtre a animé et filmé des débats sur l'utopie. La veille de la représentation, le film a été présenté aux élèves. Ainsi préparé, ce spectacle exigeant peut s'ouvrir à un public plus large et introduire des discussions dans les entreprises, les établissements scolaires, en famille. Qu'est-ce que la société idéale?

 

Catherine Polge

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Polge - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires