Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 13:54

hangar palace peau d'aneSpectacle de la compagnie Hangar Palace vu au Collège de La Salle (Théâtre du Préau) lors du festival OFF d'Avignon.

Genre : théâtre musical, à partir de 6 ans

Interprètes : Julien Asselin, Christine Gaya, Jean-Louis Kamoun, Cathy Ruiz
Mise en scène : Caroline Ruiz

vivant-3-toiles-4.jpg

Peau d’âne est un conte populaire, dont la version la plus célèbre est celle de Charles Perrault, parue en 1694, puis rattachée aux "Contes de ma mère l'Oye" en 1697.

Cette adaptation de Peau d'âne renouvelle le conte d'une façon originale : en s'appuyant sur les images et souvenirs les plus prégnants dans la mémoire populaire, sachant cependant s'en écarter de façon toujours très poétique, originale, et souvent avec un décalage qui provoque le rire. On retrouve donc avec grand plaisir plusieurs chansons du film culte de Jacques Demy, très bien interprétées d'ailleurs, et la trame reste fidèle au conte, jusque dans ses aspects les plus graves.
Bien que (ou parce que ?) ce spectacle s'adresse aux enfants, le thème principal du récit n'est pas du tout édulcoré, et ce choix peut être salué. Rappelons que, dans ce conte, le roi désire épouser sa fille. Prétextant la promesse qu'il a faite à sa femme défunte, il choisit d'épouser la princesse sans l'ombre d'un sentiment de culpabilité devant ce que toutes les civilisations humaines considèrent comme le tabou des tabous : l'inceste. Ce que la psychanalyse appellera plus tard le «complexe d'Electre » est le thème central du récit. Les adultes pourront avoir le coeur serré voire la larme à l'oeil en ressentant la violence de l'égoïsme et du mépris du père face à qui est réellement sa fille, ainsi que le désarroi de cette dernière qui ne sait démêler les sortes d'amour. Les comédiens sont très bons et savent faire passer toutes ces subtiles émotions. Ils réussissent la performance de le faire toujours avec fantaisie. Que savoir de ce que ressentent ou comprennent les enfants à ce moment-là ? C'est impossible à savoir, mais l'attention est grande et maintenue durant toute la durée du spectacle. On connaît, de toute façon, la portée pédagogique et cathartique du conte, à laquelle ce spectacle apporte certainement une dimension ludique et poétique supplémentaire et, par là, on peut croire une belle "efficacité".
La fée, marraine de la princesse, va dissiper tout malentendu en apprenant à celle-ci à ne plus confondre les amours : on aime ses parents mais on ne les épouse pas ! Se succèdent alors les surprises, dont on retient surtout la formidable trouvaille pour rendre les robes aux couleurs du temps, du soleil ou de la lune. Les enfants, que l'on dit blasés par les nouvelles technologies, s'extasient devant  la beauté de l'effet. Puis on ne cesse de sursauter, de trembler ou de rire en suivant le chemin initiatique, semblable à celui que connaîtront tous les enfants : se détacher de l'amour de ses parents pour en connaître d'autres.
L'adulte se sentira peut-être un peu dérouté (et un peu ennuyé) par la liberté que prend la compagnie de faire échouer Peau d'âne dans une troupe d'illusionnistes. Mais les enfants ont paru adorer ce passage, alors... ! Quoi qu'il en soit, pour passer un excellent moment avec ses enfants, en toute intelligence, aller voir cette jolie Peau d'âne est une solution à noter dans ses tablettes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Florence Hinckel - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires