Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 11:15

Les derniers feux 26 04 2014 FouzilhonSpectacle de Eric Jovencel, vu le 26 avril 2014, au Théâtre de Pierres, à Fouzilhon (34). 
 

 

De et avec : Eric Jovencel

Mise en scène: Julien Guyomard

Régie et regard : Frédéric Lopez

Création lumière : Alexandre Dujardin

Remerciements à Camille Radoux et la Cie Pôle Nord.

 

vivant-3-toiles-4Genre : théâtre

Durée : environ 1h15

Public : adultes


Eric Jovencel est un sagouin : pour parler d'une micro-seconde capitale de son existence (le franchissement d'une porte qu'il ne fallait pas franchir...), il aime en mettre partout, tâcher la nappe, prendre des chemins de traverse qui vont nous emmener à l'autre bout du monde, crier, se « répandre » comme dit sa sœur. Et c'est cet excès qui fait toute la beauté de son spectacle intimiste « Les derniers Feux », récemment joué au Théâtre de Pierres de Fouzilhon.


Arriver à parler de la chose la plus intime qui soit en « prenant la bande » comme au billard, en parlant d'autre chose, puis en nous y amenant après 1000 détours... quand cette seconde arrive dans le spectacle, quand le texte subitement se vrille pour toucher à cette intimité, on est tout étonné, on est ému, on est content, et on est admiratif.

Eric Jovencel est un Burlador, séduction dandy et verbe facile comme son modèle. Tout part de là, de la pièce de Tirso de Molina (1583-1648) qui invente le personnage de Don Juan. Le comédien va nous résumer la pièce à sa façon, physique, symbolique, habitée, distante, critique. Parce que sa sœur, un jour, lui a dit qu'il ressemblait au personnage, il va fouailler les arcanes du texte, tenter d'en tirer cette vérité qu'il ne saisit pas, ce miroir qu'il voudrait bien enfin avoir en face. Le spectacle est aussi ça : un hommage à la pièce originelle, à ce personnage à la fois minable et grandiose, téméraire et couard, humain, trop humain. C'est en passant par cette humanité-là que le processus intime va se faire ; c'est en combattant le Commandeur épée à la main façon Errol Flynn que la vérité va se faire jour. C'est en résumant point par point la pièce qu'il va parvenir à parler de lui, de sa sœur, de ses fantasmes sexuels terriblement banals, de son identité fluctuante.

Eric Jovencel est un homme courageux : au bout de ces 75 minutes de spectacle façon « de cape et d'épée », qui nous auront fait rire et nous auront emmenés au fin fond de l'Espagne, il nous cueille avec cet autoportrait à la frontière entre réalité et fantasmes, et l'on ne sait plus vraiment où est le théâtre ni où il est, lui, entre ce qui s'est passé et ce qu'il aurait aimé qu'il se passe. L'artifice de la représentation est là (projecteurs manipulés en direct, simplicité du lieu, ton très « stand-up »), mais son émotion directe aussi ; le comédien parvient, par son jeu entre naturel et sophistication, à nous entrainer sur ses pas, à la recherche de ce moi que l'on voit naître en direct.


Subtilement écrit, joué avec effronterie et sincérité sans rien cacher de ses défauts, habillé d'une mise en scène sobre mais intelligente (Julien Guyomard aux manettes, attentif et patient directeur d'acteur qui a su faire accoucher une souris d'une montagne), le spectacle « Les derniers feux » m'a emballée : l'impression d'une vie qui se raconte en direct, pudiquement mais sans rien cacher. La force du comédien et du sujet, la délicatesse qui prend des airs de crânerie, l'humour, la précision de la mise en scène, tout y est : Eric Jovencel nous a offert un grand moment.


Danielle Krupa / www.allez-zou.fr 

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Krupa / www.allez-zou.fr - dans Spectacle Adultes
commenter cet article

commentaires