Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 11:50

Production Le Corridor (Liège, Belgique)smatch.jpg

Vu le 14 juillet 2013, théâtre des Doms, dans le cadre du Festival OFF d'AvignonVIVANT-1-toile-2
 

Par et avec Vinciane Despret (en vidéo), messieurs Delmotte, Raoul Lhermitte, Dominique Roodthooft, Mieke Verdin, le chien Noisette

Dramaturgie : Vinciane Despret
Collaboration artistique Anne-Cécile Vandalem
Assistanat scénographique ; Claudine Maus, Valérie Perin
Musique : Pierre Kissling
Lumière : Jojo Bosmans

Genre : Conférence / laboratoire.
A partir de 10 ans
Durée : 1H30


Création 2009

 

Annoncé come un spectacle conférence sur l'anthropomorphisme analysant notre regard sur la nature et sur les animaux, je découvre, (mal installée), une scène digne de Docteur Jekyll et Mister Hyde. Des fioles de laboratoire, des poissons rouges, des escabeaux, des masques de cochon, de singe, de cheval, une carte de Belgique où la Wallonie est dessinée comme un désert, un visage sculpté en tranches de jambon qui s'auto-dévore... Présentation est faite du chien Noisette duquel on attend presque qu’il participe au spectacle.
Avec une tendresse désordonnée, rythmée à l’improviste (c’est-ce qui m’a semblé), l’expérience porte sur l’attitude humaine que l’on prête aux singes, aux cochons, aux lémuriens mais aussi aux vaches.
Ca part dans tous les sens dans une tendresse et un respect de la condition animale que les comédiens interrogent. Si la vache a des yeux, ne peut-elle pas elle aussi être dérangée par le regard des autres ? Et ça ferait quoi à un cochon de manger du jambon?
Si ces interrogations ne son finalement pas complètement idiotes (…si?…), la mise en scène,  débarrassée de préjugés, est pourtant réduite à quelques lancements de vidéos incessantes et trop longues pendant lesquelles les comédiens s’occupent à lire silencieusement quelques ouvrages et à mettre des poissons rouges dans des ampoules qu’ils accrochent au décor, entrainant chez moi un sentiment de désespérance, et me faisant l’effet d’une meute rieuse à qui l’on demanderait de prendre une douche froide.
A vouloir moderniser le spectacle à grands coups de vidéos et de conférences, certes poétiques, mais trop longues, la scène finit par s’éteindre derrière les deux écrans, décrochant le spectateur de ce qui s’y passe. Pourtant c’est beau d’entendre une dune qui chante… 


Partager cet article
Repost0

commentaires