Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 13:30

TartuffeSpectacle du collectif "Athome" (34), séance scolaire du 25 mars 2014, au théâtre la Vista, à Montpellier (34).

 

Adaptation de la pièce de Molière

Mise en scène : Luca Franceschi

Avec : Guillaume Vérin, Abel Divol, Sylvia Chemoil, Emilie Chevrier, Brice Nicolas, Mickael Viguier, Sylvie Conan.

 

vivant-3-toiles-4Durée : 1h20

Public : familial, préconisé à partir de 8 ans par la Cie (plutôt 10 ans)

Genre : théâtre

Création 2014

 

Comme dans bien des adaptations actuelles de cette pièce de Molière, le choix a été fait d’un décor quasi inexistant, mis à part deux chaises ou une table, et seulement dans les scènes où cela était indispensable. L’espace scénique est par contre habillé de pendrillons de couleur orangée éclairés par le haut, et de pendrillons noirs, ménageant des passages par lesquels entrent et sortent les comédiens. Les costumes relativement intemporels sont d’une belle harmonie, et l’on retrouve trace de violet/pourpre dans l’habillement de chaque comédien, sauf pour Tartuffe, tout de noir vêtu. Mariane, la fille d’Orgon, arbore une petite robe courte de jeune fille tout à fait moderne !


Pour mémoire, rappelons que le gentilhomme Orgon s’est entiché d’un monsieur Tartuffe, manipulateur détestable qui se fait passer pour dévot et s’incruste dans la famille du bourgeois... à un point tel qu’il n’hésite pas à tenter de séduire Elmire, seconde épouse d’Orgon, qu'il vise à faire déshériter le fils et à se faire promettre la fille en mariage. Toute la famille va s’employer, non sans mal, à ouvrir les yeux à Orgon sur la sinistre réalité.

 

A priori, Tartuffe n’est pas une pièce drôle, intégralement en alexandrins, elle use d’un vocabulaire et de tournures de phrases "d’époque", bien évidemment. Le collectif Athome a réadapté la pièce, l’a raccourcie, en a simplifié la fin. La mise en scène de L. Franceschi, toujours proche de la commedia dell’arte, vise à faciliter la compréhension avec des attitudes scéniques et des mimiques évocatrices, l’accentuation des traits de caractère volontairement outranciers, et l’adaptation "olé olé" et rafraîchissante de certaines scènes. C’est une sorte de théâtre de masque, mais sans masque ! Les intermèdes musicaux de G. Vérin, sur lesquels les comédiens se laissent aller à quelques pas de danse ou se livrent à des facéties volontiers "miaulantes", allègent le propos de manière charmante. Finalement le côté comique est largement accentué, et le déroulement de l’action plus facile à suivre.

 

Le public scolaire d’aujourd’hui semble s’être retrouvé dans cette adaptation de ce grand classique. Et les questions adressées aux comédiens à l’issue du spectacle ont souligné leur intérêt. J’ai moi-même retrouvé avec plaisir ce texte rafraichi et dynamisé par le collectif Athome, qui présentait la septième représentation de la pièce, déjà bien enlevée tant les comédiens, partenaires depuis de nombreuses années, trouvent rapidement leurs marques à chaque nouvelle création…

 

Cathy de Toledo

 

autre spectacle commenté : Les Fourberies de Scapin

Partager cet article

Repost 0
Published by cathy de Toledo - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires