Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 23:45

Chaotik ubu roiSpectacle de la compagnie Chaotik Théatre, vu au théâte de L'adresse. Adaptation tragico-clownesque de l'oeuvre d'Alfred jarry.

 

Mise en scène : Olivier Labiche
Avec : Juliette Mouchonnat (Mère Ubu), Olivier Labiche (Père Ubu) et Éric Afergan (Tous les autres personnages)

 


Jeune public à partir de 7 ans
Durée 1h10

 

VIVANT2-toiles-3.jpgUbu roi est une bouffonnerie de lycéen, devenu un classique. En effet Jarry n'a que quinze ans lorsqu'il compose cette pièce aux accents de grosse farce, mais véritable aventure créatrice pour son auteur. Le contenu de la pièce est pour le moins farfelu, caricature de pièces plus classiques en remplaçant des héros nobles, tragiques et au langage soigné par des personnages vulgaires, ridicules et qui parlent comme des charretiers. Rien de moins qu'une blague de potache ! Mais talentueuse... Et le tout est d'une actualité brûlante, puisque le pouvoir agit toujours de la même façon sur les hommes, quelle que soit l'époque.

Ubu, anti-héros qui synthétise à lui seul tous les travers humains possibles, devient roi d'une Pologne imaginaire par un régicide grotesque. Son règne, sa déchéance et les savoureux dialogues qu'il échange avec la mère Ubu constituent les cinq actes de cette pièce, conçue à l'origine comme un spectacle de marionnettes. Ubu roi, satire universelle de la stupidité et de la vulgarité, est peuplée de "personnages types".

La compagnie Chaotik a choisi d'élaguer, mais aussi de ne pas s'en tenir seulement à la pièce initiale. Elle adapte cette dernière en y ajoutant des bribes d'une série d'autres pièces et textes mettant en scène le Père Ubu. La compagnie choisit également d'adopter une dimension clownesque et sensible, et élargit ainsi le public d'Ubu roi aux enfants. C'est une sacrée gageure ! L'ont-ils tenue ?
Eric Afergan, qui joue une foule de personnages, nous livre une panoplie de postures et de mouvements d'une grande virtuosité, mêlée à une grâce poétique et drôle. Le couple Ubu, très bon lui aussi dans l'interprétation, échoue cependant à faire rire les enfants, mais la faute n'incombe sans doute qu'aux personnages inventés par Jarry, d'une bassesse trop criante pour amuser sans mélange. Les adultes trouveront avec jubilation (mêlée d'amertume) les ressemblances avec tel ou tel dirigeant du monde, passé ou présent, mais il n'est pas sûr que les enfants voient autre chose qu'un couple grimaçant. Cependant, ce n'est pas parce qu'on n'a pas entendu rire les enfants qu'il ne s'est rien passé en eux, et on préfère toujours qu'on les prenne pour des individus intelligents que pour une sous-espèce incapable de réflexion.

Saluons donc l'audace et la subtilité grotesque (ou la grotesque subtilité, comme on voudra) de cette adaptation aux multiples facettes du roi pourfendeur (ou créateur) de "merdre".

Partager cet article

Repost 0
Published by Florence Hinckel - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires