Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 10:36

1366710339.jpg

Spectacle de la compagnie "Trois... six... neuf"

d'après Virginia Woolf

vu le lundi 8 juillet 2013 à 11h10 à l'Espace Roseau dans le cadre du Festival Off d'Avignon

 

Mise en scène, traduction, adaptation : Marie-Paule Ramo

Interprétation, co-adaptation : Nathalie Prokhoris

Lumière : Véronique Lorin 

vivant-3-toiles-4

 

Genre : Théâtre

Durée : 1h10

 

 

C'est un grand bonheur de retrouver sur scène une Virginia Woolf, malheureusement si méconnue bien que constamment présente dans chacun de ses écrits : riante, curieuse, ironique, d'une grande acuité et d'une immense honnêteté d'esprit. Toutes ces qualités ne pouvaient en faire qu'une féministe des plus pertinentes, et une essayiste précise à la recherche constante de "pures pépites de vérité". C'est certainement cette quête, et l'allure so british de Virginia, qui ont donné l'idée à Marie-Paule Ramo de camper Mme Woolf en une sorte de Sherlock Holmes au regard pénétrant et à l'allure fureteuse. Munie d'un parapluie et d'une malle, notre enquêtrice va et vient, dynamique et droite, du campus d'Oxbridge (contraction d'Oxford et de Cambridge, souvent utilisée par l'auteure dans ses nouvelles et essais) à la métropole de Londres, ne lâchant jamais le fil de sa pensée et la profondeur de sa réflexion. Elle explore différents sentiments, de la colère au dégout, de l'incompréhension au mépris mais jamais jusqu'à la résignation ou la facilité de pensée. Est toujours présent son désir de comprendre et de disséquer us et coutumes, histoires, destins rêvés, destins brisés, âmes courageuses, précurseurs et, a contrario, lâchetées et peurs de perdre une position confortable.

 

Nathalie Prokhorsis est excellente dans le rôle. Sa diction est parfaite, son regard pétillant et malicieux ainsi que son jeu subtil et élégant nous captent. Le texte, qui n'a pas été écrit pour être joué, a été retraduit et adapté pour la scène par Marie-Paule Ramo. Il trouve ainsi un nouveau souffle et une vie palpitante. Virginia, ou ses différents avatars, nous livre de ces arguments qui nous ont souvent manqués avant qu'on la découvre. Elle leur donne une existence imbattable. On se laisse embarquer par les vagues de sa réflexion, comme dans l'un de ces romans. Nous naviguons avec elle, emportés par une démonstration aux failles qu'elle tente de combler, toujours, malgré l'absurdité de l'âme humaine et la difficulté faite au génie d'éclore dans la pauvreté et l'enfermement.

Dans ce spectacle, on ouvre les fenêtres, les malles, mais surtout les esprits. Toutes les chances seront données aux destins, tous les destins, mais surtout ceux qui ont du génie pour la littérature ; ceci grâce à la force de pensée, à l'énergie et à la pugnacité extraordinaire de Virginia, brillamment rendus dans ce jeu, cette mise en scène et cette mise en lumière.

 

Merci à La compagnie "Trois... six...neuf ", qui "oriente ses choix vers des écrivains femmes, avec le souci d'offrir à chaque parole un espace où se déployer", de nous donner à (re)découvrir avec tant de justesse et de cohérence un texte fondamental dans l'histoire du féminisme. Un texte malheureusement si peu lu, tout comme la production entière de Virginia Woolf. Venez au moins l'écouter à l'Espace Roseau ! Vous ne serez ni déçus, ni ennuyés, bien au contraire...

Partager cet article

Repost 0
Published by Florence Hinckel - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires