Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 15:36

Compagnie Kosmocompagnie (84), vu le 14 juillet aux Hivernales dans le cadre du festival Off 2013.

Création 2013

 

Interprètes : Gwen Berrou, Clément Thirion
Sur une idée originelle de : Mathilde Schennen et Clément Thirion
Scénographie, costumes et lumières : Saskia Louwaard et Katrijn Baeten

Régie générale : Gwenn Van Ees

Crédit photo : Katrijn Baeten


vivant-3-toiles-4 

Genre :danse.
A partir de 12 ans : attention, certaines scènes (nues) peuvent vous donner envie de vous acheter des moonboots velues et d'épouser l'interprète principale.
Duree : 1h

    kosmocompany_weltanschauung.jpgUn silex brut est tout aussi coupant qu'un silex dépoli ; or l'homme s'est mis à fabriquer des silex dépolis.

Partant de ce constat éminemment philosophique, Gwen Berrou et Clément Thirion s'attaquent à l'ardu problème de l'origine de l'esthétique, du mystère de la création, des premiers temps de l'homme. Avec pour bagages une paire de moonboots poilus, une télé antique, un goût sérieusement discutable pour Klaus Nomi et un sens de l'absurde infaillible, nos deux tourtereaux réinventent une heure durant l'odyssée de l'espèce, dans un mélange de danse, de clips improbables et d'expérimentations. Les corps s'incarnent ou se relâchent, deviennent singes ou danseurs de disco, se mécanisent et se multiplient, se figent de longues minutes avant de repartir en marches robotiques, au gré de cette « conférence » barrée aussi hilarante qu'intrigante.

Les amoureux de la Belle Danse en ballerines en avaleront leur tutu : l'art de la chorégraphie est envisagé ici comme une affaire d'énergie, de postures, d'esquisses plus que comme un art de la beauté. L'humour, omniprésent, ajoute encore au décalage. Qu'il s'agisse de recréer un tableau ancien dans une ode à la débrouillardise et au « pas-fini », ou de doper l'imaginaire du spectateur par le verbe (la scène vide, éternel lieu de fantasmes), les artistes excellent à trouver le ton juste, la mise en scène qui va étonner, surprendre, faire fonctionner les neurones.

Presque rien pourtant : deux corps, un technicien taiseux, quelques projecteurs, une caméra, et une foule d'idées. Cet aspect artisanal, ce faux laisser-aller, cette modestie dans les moyens, sont mis au service d'une pièce parfaitement menée, qui parvient même, au bout du compte, à vous toucher sans qu'on l'ait vue venir : car tout ça se terminera dans un éloge du pluriel, dans une déclaration d'amour à l'Humanité dans sa dernière mutation (celle de la communauté), lors d'un dernier effet clouant. Un spectacle qui ne se veut jamais génial, et qui n'est pourtant pas loin de l'être.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Krupa - Allez Zou ! - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires