Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 11:17

vivant-3-toiles-4.jpg

Le Festival Voix et Musiques en Pilat s’est offert, cette année, une belle incursion du côté de la musique traditionnelle revisitée tant au plan des propositions sonores et mélodiques qu’au niveau de la précision métronomique. Nous étions au concert à la salle des fêtes de St Michel sur Rhône (42), le dimanche 17 juillet 2011.

 

Distribution :
- Vielles : Rémy Couvez
- Percus : Adel Shams El-Din
- Contrebasse : Emek Evci  

 

Remy-Couvez_Trio_02.jpgToute la soirée, nous serons à la frange de la dissonnance piquée de parfums d’Orient avec un tempo qui avance comme une caravane processionnaire, en appui sur les bourdons, à fil tendu. Toute la soirée nous ouvrirons nos oreilles à des gammes qui friseront à nos tympans, cultivant l’étrangeté des notes étirées. Toute la soirée, nous goûterons les rythmes assymétriques, nous nous laisserons bercer par une langueur fascinante, aux confins du panel offert par la vielle. Toute la soirée, les frappés percussifs subtils et variés d’Adel Shams El-Din ajouteront une fluidité, de jolis balancés et nous offriront un espace-temps inhabituel (sans doute déconcertant pour certains spectateurs). Un voyage à la re-découverte de la vielle et de ses caprices via un répertoire essentiellement constitué de compositions. La contrebasse d’Emek Evci aura quant à elle dressé les soubassements graves indispensables à l’édifice sonore du Trio.

 

Pas un mot ou presque. Une entrée mesurée où chaque musicien prend place. Des gestes d’une méticuleuse préciosité en ce qui concerne Rémy Couvez. Une mise en écoute des deux autres membres du groupe tout du long du concert. Une proposition on ne peut plus personnelle tout en précision(s) et finesse(s). Pour nous qui avons apprécié cette soirée, un bémol malgré tout : entre mystique et contrition viellistique, la question se pose. Sans que nous ayions à nous esclaffer ou à être submergés de paroles, nous aurions volontiers goûté une once de sourires. Un brin de légèreté ne pourrait  guère nuire.

 

Voix et Musiques en Pilat : http://www.petit-theatre-pilat.eu/rvetm/programme-2011

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 14:51

Ce jeune artiste lyonnais s’est vu confier la première partie du concert du samedi 16 juillet 2011 lors du Festival Voix et Musiques en Pilat à St Michel sur Rhône (42).

 

VIVANT2-toiles-3.jpg
/

   

Il fait son entrée en matière à voix nue, ce grand dégingandé à la guitare en bandoulière : "C’est fou le mal que l’on se fait". C’est gonflé, risqué. Chouette aussi ! Seul en scène, oui, mais bidouilleur électro de première : il manipule le semple pour procéder par strates et accumulations, effectuer des ajouts vocaux, multiplier les couches musicales. A-t-il, comme il le prétend, "plus d’un rêve à détruire" ? Ou pas plutôt les yeux écarquillés sur le monde, tournés vers la Terre sur laquelle il vit ? Et l’envie incontestable et jubilatoire de nous entraîner dans son univers émaillé de surprises voyageuses qui prennent parfois la couleur rose de la vie d’une Piaf ou empruntent des voix étonnamment aigües ? Comme l’allumeur de réverbères, il écarte les écoutilles et stimule nos papilles auditives. Et il conclut : "Moi, j’aime bien être avec vous. On n’est pas là pour rien. On n’est pas là non plus pour se faire du mal."

Si certain(e)s n’ont pas forcément accroché aux jeux d’enfant de cet homme-machine qui doit avoir un faible pour les greniers, si la proposition a pu garder à distance plus d’un(e), il reste de ce moment l’image d’un garçon qui s’y jette, avec des textes qui mériteront de s’étoffer ou de se styliser davantage, et une voix à continuer d’explorer et à développer. Le temps devrait faire son oeuvre. Raphkaël a le pêchon et nous est sympathique. Il arriverait même à nous faire aimer l’électro. C’est dire !

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 14:47

Le Festival Voix et Musiques en Pilat (42) a offert une belle rencontre avec cet artiste parisien le samedi 16 juillet 2011 sur la scène ponctuelle de St Michel sur Rhône. Nous y étions. marc_havet.jpg

 

 

 

vivant-3-toiles-4.jpg

 

Marc Havet arrive en scène et se met au piano. Juste lui, avec ses textes, son bagou, qui drainent son cabaret virtuel ambulant. "Je voulais commencer par une chanson douce". C’est de l’humour en suspension, qui flirte avec ce que nous murmure la Mort. C’est une bascule vers la coquinerie des mots et de la rime cherchée-débusquée. Quand le compositeur-interprète s’acoquine en rythme avec Dame Malice, sans se départir d’une utopie galopante qui grince et s’amuse aux questions de société, et aux affres de nos vies d’humains. Des ingrédients facétieux pour pimenter les dires, pour tirer le fil de pêche de sa jeunesse incroyable. Marc Havet réveille nos oreilles et le piano actionne ses ressorts, il revendique sans jouer de vindicte, sans se laisser aller au jeu vindicatif. Il réjouit son auditoire en faisant des clins d’oeil.

Un moment de partage, assurément, loin de la "clinquaille" des honneurs foireux. Dans le sillage de la confrérie des chansonniers.

 

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 07:53

VIVANT2-toiles-3.jpg

Pour la 11ème édition du Festival Voix et Musiques en Pilat (42), le Petit Théâtre de St Michel sur Rhône avait convié le groupe à investir la scène le vendredi 15 juillet 2011.

 

Distribution :
- Giacomo Anastasi : chant, guitare, mandoline, mandole
- Xavier Bozetto : guitare, accordéon
- Gilles Carrion : percussions, tambourin, guitare
- Chant, flûte traversière : Beatrice Pley

 

Zancle_chants-et-musique-de-Sicile_01.jpgBelle réussite au plan de la fréquentation de cette soirée puisqu’une bonne soixantaine de spectateurs étaient présents à la salle des fêtes de St Michel sur Rhône où se déroulait la quasi totalité des spectacles proposés lors de cette édition. Une façon de concevoir des propositions artistiques dans un espace de proximité et d’accessibilité pour un public à la fois local mais aussi plus éloigné géographiquement. Une salle devenue le temps du festival un véritable lieu de concert(s).

Zancle, c’est l’ancien nom de la ville de Messine. La signification ? La faucille. Le fondateur de cette petite formation lyonnaise : Giacomo Anastasi, artiste que nous avions déjà entendu lors de la balade gourmande proposée par Familles Rurales à Chavanay (42) au printemps 2011.

Tout a commencé par une tarentelle, pour bien marquer une proposition qui allait s’appuyer sur un répertoire de musiques traditionelles italiennes. Si l’histoire de Barbe Bleue ou encore la mélodie évoquant l’histoire d’une pie nous ont permis un temps de glisser vers plus d’intimité et de sensible (grâce entre autre à une retenue vocale ou un alliage des guitares plus riche et équilibré), nous avons eu du mal à nous départir d’effets parasites qu’il serait bon d’atténuer. Il reste que ce groupe a probablement à inventer une voie plus personnelle en peaufinant les équilibres sonores (notamment au plan des percus et des voix), en développant une légèreté, une diversité rythmique (bien des fois trop appuyée) et musicale (pas assez selon nous de mise en valeur de la spécificité de tous les instruments), et une décontraction pour approcher une meilleure présence scénique.

 

Si le public a paru satisfait, nous pensons pour notre part que le groupe a encore besoin de temps pour trouver ses marques, son timbre, affiner et diversifier répertoire et interprétation(s).

 

Voix et Musiques en Pilat : http://www.petit-theatre-pilat.eu/rvetm/programme-2011

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 11:11

Toujours curieux de re-voir des artistes dans d’autres circonstances, nous avons saisi l’opportunité offerte de nous rendre au Belvédère le lundi 27 juin 2011.

 

Distribution :
- Benoît Black : saxophones, guitare
- Florent Hermet : contrebasse
- Julien Cretin : accordéon
- Élodie Lordet : chant
- Nicolas Lopez : violon
- Pierre Lordet : clarinette, clarinette basse
- François Vinoche : batterie
- Guillaume Tarnaud : lumière
- Vincent Travaglini/ Adrien Virat : son
- Lucile Ruel : régie

  VIVANT-3-COEURS-5.jpg

 blog-No-mad.jpg

 

Nous avions déjà eu l’occasion de découvrir le travail de ce groupe de musique isérois et nous avions perçu à la fois un univers très personnel et une interprétation de qualité. Le concert de ce soir-là n’a nullement démenti notre première impression éprouvée lors de la Fête de la Musique de Vizille (38) en 2010. Ca flirte entre java et baluche, dans une musique ombrée sous des loupiotes aux fils de cuivre. Notons le talent des musiciens de ce groupe qui jouent de subtils mélanges sonores des cordes et de la voix de la chanteuse. Sa présence scènique, le panel de ses tribulations vocales apportent une couleur indéniable et marquante au groupe tout entier. Il y a des frottements, de la sensualité, une grande finesse dans le propos qui nous balade dans un espace gothique. Aux franges du réel, entre nigthmare des bords de la Tamise et impression de scie musicale, vibrato et arrêts sur image(s). Un chaloupé on the road USA avant une incursion vers Poe. Un chouette voyage qui fleure l’enfance, la déjante et l’underground poétique.

Nous connaissons la salle du Belvédère essentiellement pour sa programmation de spectacles jeune public. Si nous avons déjà émis des réserves quant à l’adaptation relative de cet espace pour ce type de propositions, nous avons un autre regard pour ce qui concerne les concerts. En effet, l’aspect cocoon et la proximité forment un bel alliage pour profiter d’un contact privilégié avec des artistes.

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 20:04

Plateau Chansons,

Vu dans le cadre du Festival Région en scène à Aubenas (07) le 28 février 2011

 

Billie :

VIVANT-1-toile-2.jpg

 Violoncelliste Punk et chanteuse un rien aguicheuse, ces deux jeunes femmes là jouent le look à fond. Blog-Billie.jpgVioloncelle en distorsion et boucles en boucles ont du mal à nous émouvoir, mis à part « l’âme bleue » où l’émotion est palpable où l’on sent enfin un début d’harmonie qui se construit entre ces deux filles.  

 « Ce pays, je ne le connais pas », après quelques morceaux nous confirme dans cette direction, mais le tout retombe assez vite, comme une mayonnaise ratée. L’une et l’autre ont probablement du potentiel, mais elles n’en sont qu’à leurs débuts et il faudra probablement qu’elles trouvent leur voie, ensemble ou séparément…

Elles sont trés jeunes et ontl'avenir devant elles. 

 

Sarah Olivier :

vivant-3-toiles-4.jpg

"Objet muse y call non identifié "

 

 Blog-sarah-olivier.jpg

Voila une chanteuse mère nourricière, aux formes généreuses, débordantes d’énergie, guailleuse à souhait, ni trop, ni trop peu, accompagnée d’un contrebassiste anglais chic et choc. Ils nous concoctent un répertoire assez sombre mais débordant de vie. Utilisant les boucles avec parcimonie et intelligence, Sarah Olivier ( qui vient d’avoir un bébé quelques semaines plus tôt, je l’ai appris le lendemain) se donne à fond, et on sent en elle l’amour de la scène. Elle n’hésite pas à descendre dans le public pourtant peu compact, et à chanter sur une table, et saute allégrement d’un chant liturgique à un vieux blues à l’hamonica, en passant par une reprise de Fréhel, tandis que son comparse jongle littéralement avec sa contrebasse qui semble danser avec lui.

Du bien bel ouvrage pour ce duo improbable et néanmoins captivant.

 

Partager cet article
Repost0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 14:51

NMB brass band 10 Juin  au  Moulin de la pipe 26

 

VIVANT-3-COEURS-5.jpg

 

Blog-NMB-brass.jpgUne fanfare qui n'en est pas vraiment une....car ce serai alors peu coutumier!

Ces gars là, expérimentent et associent le hip hop, le rock et l'électro. Une section cuivre composée d'un quartet d'exception qui s'ouvre généreusement  sur le jazz mais aussi sur un registre plus funky.

Une démarche singulière, surprenante qui ose, étonne, détonne pour le plus grand plaisir musical des jeunes et moins jeunes.

Leur décalage, leurs compositions, d'une rare qualité (ils sont jeunes!) nous dit bien que même au Puy en Velay il ya de bons musiciens interprètes et compositeurs;

A noter l'excellence des trombonistes.Ils ont été salué par les médias nationaux lors de leur concert parisien; une récompense bien méritée pour un travail artistique qui augure une prometteuse tournée à venir!

 

Un nouveau Cd à la rentrée et donc une tournée qu'i faudra suivre!

Nous vous les recommandons, pour la musique et la danse!

Vous ne serez point déçus par ceux là si vous aimez être agréablement surpris par la nouveauté!

 

 Bravo

Partager cet article
Repost0
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 13:42

Mac abbé et zombie orchestra

Vu à Davézieux le 14 mai 2011

 

 VIVANT-3-COEURS-5.jpg

Ce groupe dès son apparition surprend, étonne avec ses chansons décalées et satiriques.

Tableaux, scénographie et maquillages nous invitent dans un  cabaret sombre, une sorte de train fantôme rock ,un décor baroque qui surprend, provoque, amuse par sa messe décalée et grinçante!

 

blog-mac-abbe.jpgLe chanteur guitariste Julien Régnault, costume cintré, maquillé  tel Dracula ou un personnage de Tim Burton avec à ses côtés un crâne ... nous voila dans l'ambiance.

L'ensemble dégage une belle et grande énergie. Auteur, musicien, clown psychotique, sa présence est puissante.
 

L'éclectisme total et la qualité musicale embarquent généreusement le public dès le premier morceau.
Ces  gars là assurent une belle et forte présence ,  le public est conquis et participe généreusement.

L'originalité , la pertinence des textes décalés et satiriques , franchement riches et provocateurs, nous y invite largement!


 Ceux -ci méritent bien  leur place dans la "cour " des grands, ce soir ici en première partie des "têtes raides".

On est conquis par la qualité du spectacle, l'amplitude et la générosité du registre musical introduit tout à fait bien la seconde partie.

Un spectacle déridant de nature à combler les plus acerbes d'entre vous!


Les petites structures se doivent de programmer très vite ce groupe jeune, de qualité , étonnant, en ascencion car ils jouent encore dans de petits lieux en restant accessibles!
 

Un petit coup de coeur!  Bravo.

Partager cet article
Repost0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 20:16

vivant-3-toiles-4.jpg

Jeanne Barraud,

Chanson française

 Vu dans le cadre du Festival Région en scène à Aubenas (07) le 1er mars 2011 à 14h30

 

Blog-Jeanne-Garraud.jpgSeule au piano, Jeanne Barraud nous offre un univers personnel et poétique à travers ses chanson teintées de l’ombre de Barbara à laquelle elle nous fait irrémédiablement penser.

Sa frêle silhouette face à ce grand piano à queue sur lequel elle joue à un rythme dingue, ne l’empêche pas d’être très à l’aise sur scène malgré son jeune âge.

Elle nous raconte entre les morceaux comment ceux çi sont nés où ont évolué, comme la chanson des ex, la chanson inachevée ou l’aiguilleur d’Anvers à Honfleur qu’elle reprend et commente à chaque phrase, tout en humour et en autodérision.

Elle nous parle de son amour d’enfance pour la Boucherie, qui nous donne un regard décalé sur ses chansons très soignées, et qui est en même temps complètement en phase avec le personnage.

Sa superbe présence et son humanité, malgré l’heure de programmation peut propice à ce récital, ont conquis le public et sont de grandes promesse pour l’avenir.

A suivre…

Partager cet article
Repost0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 18:42

   vivant-3-toiles-4.jpg

 

Vu le spectacle le 12 mars 2011 aux Cantiers de la Lune a la Seyne sur Mer (83).

Duré : 1h15 environ
Tout Public

Avec :
Laetitia PLANTÉ (Voix) , Franck MEISSONNIER (Guitare) , Phil ROD (Guitare et Voix).
Sur des chansons de Phil ROD

 

Blog_laetitia-plante_concert-limprobable-trio.jpg

C'est une rencontre fortuite qui a mis en relation la chanteuse, Laeitia Planté, le guitariste et le compositeur Phil Rod et le guitariste Frank Meissonnier.

 

Dès l'entrée de la salle,  on propose au public de participer à la création d'une chanson à partir d'un thème commun

" quel voeu formuleriez vous pour que ce monde soit meilleur " ?

 

L'ambiance est bonne enfant - on peut se restaurer et discuter avec les artistes dans la salle de restauration située a l'arrière de la scène et on peut profiter également des expositions diverses et variées  en attendant le concert car " les chantiers de la lune " qui nous accueille ce soir est aussi un lieu d 'exposition (un resto galerie).

 

Les chansons sont toutes des chansons à " texte " dans la lignée de Brassens. Elles extraient du quotidien tout ce qui est extraordinaire.

On pourrait parler d'évocation de la poésie du quotidien sur des thèmes tels que l'amour paternel, la guerre, l'amour, la tristesse, la morosité, l'ombre et la lumière.

  

Les voix sont remarquables. Celle rauque et douce de Phil Rod et celle lyrique et bouillonnante de Laetitia Planté servent à merveille les différentes compositions.

La musique  folk de bonne qualité relie l'ensemble de cet improbable trio.

 

La dernière chanson reprenant les voeux du public pour un monde meilleur  permet de finaliser le lien qui s'est tissé avec le public tout au long de la soirée.

 

Un très bon spectacle à consommer sans modération.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0