Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 11:51



Festival off d'Avignon 2009
Spectacle de Marionnettes-objets du Centre de Création 19 (30)
Durée : 40 mn
Public : pour toute la famille (de 4 à 94 ans)
Joué à 11h00 au Notre Dame (Théâtre) (Lucernaire Avignon)


" La vie, oui, mais sans soleil et sans lumière du jour, comment est-ce possible ? Ils sont 5 habitants du pays Wokapy à vivre ainsi sous terre sans se poser de questions. Jusqu'à ce qu'une racine s'introduise chez eux ! ...
Qui aurait pu croire qu'ainsi naîtrait une aventure ... Au grand jour ? "

Courir pour arriver à l'heure à la représentation de " Clarté de jour " et  voir ça ... Quelle déception !
Des marionnettes sans vie sous la main d'une conteuse au discours abscons et sans accroche.
Le coté plus ? : J'étais bien assise.


 

Partager cet article

Repost0
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 10:11

                        
Compagnie Caracol


Festival d'Avignon off 2009
A l'Adresse à 10h jusqu'au 31 juillet


Un spectacle de Alicia Le Breton
Interprète : Alicia Le Breton
Compagnie :  Caracol (34)
Spectacle jeune public à partir de 1 an


Bienvenue dans le monde de Noun !
Au commencement, il y a une espèce de Pierrot lunaire assis par terre... ce personnage s'amuse à faire des sons avec de l'eau sous une tonnelle dénudée. Au-dessus, il y a une grosse boule bleue dans laquelle se réfléchit l'eau sonore. Cette première image donne le ton du spectacle : juste et sensible !
Le personnage sans parole et sans lourdeur tangue entre clown et poésie des images dans une histoire qui s'enrichit au fur et à mesure de couleurs et d'animaux joliment réalisés.
J'ai été particulièrement touchée par le visuel et la finesse du travail de la comédienne Alicia Le Breton qui se démarque franchement par la création d'un univers personnel et intelligent. Il y a là un travail de mise en scène extrêmement sérieux, les propositions arrivent toujours à point nommé et permettent ainsi de tenir l'attention des enfants. Ces derniers
ne décrochent donc pas, emportés dans un monde imaginaire où il se passe mille choses !
A noter : un beau travail sur la bande son donne la réplique au clown et fait surgir par moment des îlots d'humour dans cet océan de tendresse.
On sort de " Noun " bien plus riche qu'en y entrant.
Spectacle à voir et à revoir à tous les âges !







 

Partager cet article

Repost0
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 10:11

Un spectacle de Alicia Le Breton
Interprète : Alicia Le Breton
Compagnie :  Caracol (34)
Spectacle tout jeune public à partir de 1 an

Spectacle vu dans le cadre du Festival d'Avignon Off le 30 juillet 2008 à l'Adresse, 2 avenue de la Trillade

Comme beaucoup de spectacles pour enfants que j'ai eu l'occasion de voir pendant ce festival, Noun ne se raconte pas, il se vit.
Alicia Le Breton est seule en scène pendant ces 35 minutes de poésie. Elle utilise différents arts dans ce spectacle: le théâtre, le mime, la danse, le clown.. accompagnés de manipulation d'objets de toute sorte.

Au commencement, rien n'accompagne la comédienne si ce n'est le clapoutis de l'eau qu'elle fait raisonner dans sa bassine. Puis, c'est un festival de couleurs et de musicalité qui s'échappe de cette petite figure si expressive de clown.

Dans la salle étaient présents des petits bouts d'à peine un an. Ils n'ont pas bougé durant tout le spectacle, captivés. Un joli spectacle à découvrir en famille!

Off 2009 : Jusqu'au 31 juillet 2009, à l'Adresse à 10h00

Partager cet article

Repost0
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 10:09






Spectacle de la compagnie les Doigts dans le nez (65)

vu dans le cadre du festival Off 2009, le 15 juillet 2009 à l’Alibi Théâtre

Jusqu’au 31 juillet, les jours impairs. Durée : 50 mn

Spectacle de clowns, ludico-pédagogique à partir de 6 ans

Avec : Monik Huet, Nathalie Lhoste-Clos, Marie-Jo Cortes/ alternance, Maria Agirre/ alternance, Sandrine Carayre/ Alternance


 

Quatre clowns colorés investissent l’espace scénique, au son d’une musique techno.

Autour d’une table commune, chacun tient son personnage : la goinfre, celle qui chipote dans son assiette, la maniaque, la sucrée…

Après un rapide repas, elles nous offrent une conférence sur l’alimentation et la diététique, afin d’illustrer la bonne composition alimentaire, suivie d’un périple clownesque dans le système digestif.

Pleines d’énergie et jouant avec leurs accessoires scéniques, ces drôles de conférencières offrent une utile leçon de rattrapage aux parents sur l’équilibre alimentaire et permettent aux enfants de visualiser le fonctionnement de leur estomac.

Elle maîtrisent bien leur art du clown et manifestent un indéniable plaisir à jouer ensemble.


Un peu trop pédagogique parfois, mais finalement assez fluide, ce spectacle se termine en musique, avec les « Six Tactiques de la diététique », comptine chantée, dont il serait profitable de laisser les paroles aux enfants… histoire qu’elle reste en tête un peu plus longtemps.

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 12:49

Miette et Compagnie
Au théâtre des 13 vents à 11h45
Festival d'Avignon 2009
Création de Véronique Boulard et Karine Michaud
Public : en famille (jusqu'à 6 ans)
Durée : 40 mn


Un ange, incarné par la comédienne, déroule le fil du spectacle : d'abord un oeuf, puis des boîtes gigognes qui s'assemblent et font grandir Pan'Kou le géant.
Les boîtes s'ouvrent et font naître les arbres, les montagnes, les rivières puis les animaux et les hommes.
Destiné aux tout-petits, la comédienne Véronique Boulard et aussi co-auteur du spectacle raconte sous une tente ronde et fort jolie que nous appellerons voûte céleste, cette histoire inspirée d'un conte Chinois. L'histoire se tient : un début, un milieu et une fin, mais sans réelle surprise.
Quelques idées visuelles jalonnent ce spectacle, la  voûte céleste, des cubes qui s'agencent au fur et à mesure que Pan'Koi grandit, des ailes d'anges fort bien réalisées...Mais hélas ! Je n'ai pas réussi à dépasser l'agacement que m'a procuré le jeu de la comédienne :  des petits cris et autres gloussements intempestifs émis durant le spectacle. Cela est certainement fait exprès afin d'imiter le babillage des tout-petits, mais émis par une adulte je trouve cela incongru et pas vraiment naturel.
S'il suffisait d'imiter les enfants pour leurs plaire ...

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 12:23




De la compagnie Emyway
Festival d'Avignon off 2009
Au collège de La salle à 9h30 de 3 mois à 103 ans
Conception, jeu, décors : Emmanuelle Della Nave
Création marionnettes, mise en scène et photos : Patrick Sapin



A l'intérieur d'une yourte installée dans une cour du Collège De La Salle, nous sommes accueillis par une comédienne qui nous chuchote à l'oreille des extraits choisis des fables de la Fontaine.
Des valises sont disposées sur scène, à l'intérieur de chacune d'elle, il y a une fable.
" Le corbeau et le renard ", " Le lièvre et la tortue ", " Le rat des villes et le rat des champs "...
C'est toujours un plaisir d'entendre les fables à la métrique parfaite de Jean de la Fontaine et pourquoi pas mises en marionnettes pour les enfants en bas âge ?
Hélas, les marionnettes astucieuses et créatives de Patrick Sapin ne me semblent pas adaptées à la tranche d'âge des tout-petits.
En effet, certaines sont trop petites pour capter leurs regards, elles manquent de rondeur, de douceur et les objets de récupération qui les constituent ne font pas partie de l'univers des bébés.
Le spectacle manque donc d'accroche visuelle, contre-balancée toutefois par le jeu d'une comédienne à l'écoute de son public.
Elle ne manque pas d'humour et sa gouaille naturelle est attachante.
Un spectacle qui ne manque pas d'intérêt,  mais que je ne conseille pas avant l'âge de 2 ans.

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 13:52



Festival off d'Avignon 2009 - Collège de la salle à 11h30

" Cirque Ficelle " de la Compagnie EmyWay (69)




Il était une fois l'histoire d'un cirque  de récup et de bouts de ficelles...
Fait de bric et de broc, d'ustensiles de cuisine et autre objets de la vie quotidienne détournés pour l'heure de leurs fonctions initiales, le cirQue Ficelle n'est pas un cirque ordinaire.
Une funambule unijambiste, un lion un brin bargeot, un rhinocéros qui tourne sur un mange disque et autres personnages haut en couleur font le show sur une grosse caisse utilisée comme piste.

A noter : un habile travail autour des marionnettes musiciennes. En effet, ces dernières savent parfois jouer du violon ou de la flûte mais aussi un beau moment de poésie quand des ombres  de carafe et de verres sont projetés sur un petit film.
Mon bémol ? Le comédien est un peu timide dans sa prestation.
Un spectacle qui déborde d'astuces et d'idées, le moins qu'on puisse dire c'est que son créateur, Patrick Sapin ne manque pas d'imagination
.

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 13:36


Compagnie Théâtre de la bulle (65)

Durée : 40 mn
Spectacle joué du 8 au 30 juillet (jours pairs) à 12h15 à l'Alibi Théâtre
Public : en famille (de 3 à 7 ans)
Marionnette-objet


Esopinetta est une gardienne et donneuse de mots.
Elle porte sur elle 49 jupons dans lesquels elle range ses...mots.
Mais trouvera-t-elle au fond de ses poches les mots qui aideront le petit motus à sortir de son mutisme et à exprimer son chagrin ?

En sortant de ce spectacle de marionnettes un seul mot me vient à la bouche : " dommage ! "
Avec un synopsis si prometteur sur le pouvoir cathartique du langage, j'espérais une histoire plus développée.
Malheureusement le thème de l'histoire n'est pas approfondi et nous laisse sur notre faim.


Partager cet article

Repost0
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 13:23






Festival d’Avignon off 2009 Maison du Théâtre pour enfants
Tous les jours à 15h30

Spectacle de marionnette-objet à voir en famille (à partir de 5 ans)


Dans ce conte, la compagnie Arketal s’attelle à la thématique de la création, à travers la métapaphore d’une journée en 6 étapes, de l’éveil au coucher.

D’un esthétisme redoutablement efficace, ce spectacle ne manque pas d’atouts. Deux comédiens, au ton juste, manipulent avec brio des marionnettes dont l’originalité n’en finit pas de me ravir. La mise en scène est enlevée, fluide et rondement menée malgré les 10 premières minutes qui laissent dans un flottement interrogatif, flottement vite effacé par un jeu d’acteurs complices et espiègles. Somme toute, une belle machine à créer du rêve au service d’un auteur : Jean Cagnard. Et pourtant, je n’ai pas été touchée, l’écriture manque de simplicité, l'histoire ne m'a pas fait voyager dans ce pays imaginaire pourtant surpeuplé. Quel dommage !

Spectacle à voir tout de même pour l'originalité des marionnettes et le jeu des comédiens.

 

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 13:08


Compagnie Bout d'om (84)

Public : pour les enfants de 18 mois à 5 ans
Festival d’Avignon off 2009 Maison du Théâtre pour enfants
Du 8 au 16 à 10h20 et 16h15 

Conception, interprétation : Charlotte Smither

Mise en scène : Nathalie Chemelny

Création musique : Sébastien Smither

  

De sa roulotte sort un p’tit bout de femme venue d’ailleurs. Pétillante et colorée, Liouba voyage et rêve. De ses découvertes, elle garde les traces : poussière d’étoile, bout d’arc en ciel ou grains de sable…Les trésors accumulés se cachent dans sa roulotte et Liouba a hâte de les partager. Mais par où commencer ? Ploum-ploum, le hasard choisit !

Objets inanimés avez vous donc une âme ? En tout cas, il est certain que dans « P’tites formes pour p’tits bouts », les objets ont des histoires à raconter…Nul doute que ce spectacle repose sur la personnalité  attachante de Charlotte Smither. Il y a une infinie tendresse dans son jeu de comédienne où danse et théâtre d’objets se mélangent joyeusement. Il y a aussi une bonne dose d’humour dans ce personnage haut en couleur de Liouba qui n’est pas sans rappeler par moments le jeu du clown, notamment dans son écoute du public.

Sa roulotte joliment achalandée recèle des scènettes, petits tableaux ou cartes postales d’instants de vie où il se passe mille et une chose. Charlotte Smither entourée d’objets manipule la roulotte, la tourne, la retourne, et nous voilà transportés dans une nouvelle petite aventure !

Cela n’a pas la prétention de raconter une histoire très compliquée A chaque découverte d’objet, c’est un nouveau prétexte à la poésie et à l’humour. Les changements de scènes se font à vue et participent au spectacle sur une très agréable musique de Sébastien Smither.

Un bémol toutefois, le parti pris de parler dans un langage imaginaire, sorte de gromeleu russifiant joue parfois en sa défaveur, les plus petits décrochent momentanément du spectacle mais guère très longtemps, Charlotte Smither a du métier et cela se voit !

Un spectacle à aller voir en famille.

 

Partager cet article

Repost0