Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr
  • Le blog VivantMag vous offre une veille artistique régulière sur les créations de spectacles vivant en France. Il est destiné aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs. Le blog est édité par l'association Adadiff Casi, dédié au spectacle vivant et à la médiation culturelle. Si vous souhaitez nous rejoindre pour chroniquer des spectacles, vous pouvez nous contacter sur le site ou par mail à contact@vivantmag.fr

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

13 juillet 2019 6 13 /07 /juillet /2019 10:29
Programme Off 2019

Programme Off 2019

Les Cata Divas

Spectacle des « Cata divas » (31) vu le 11 juillet à 10H à la Factory Tomasi dans le cadre d’Avignon OFF 2019. Du 9 au 14 juillet

 

Mise en scène : Julie Safon

Interprètes : Céline Laborie (soprano), Cécile Piovan (mezzo soprano), Jeanne Vallée (pianiste)

Genre : Spectacle musical

Public : tout public à partir de 7 ans

Durée : 1H10

 

 

Jeanne, la pianiste, annonce à Céline qu’elle a décroché un contrat  au Festival Off d’ Avignon. S’agissant d’une prestation en duo, Jeanne a convié une autre chanteuse, qui s’avère être une collègue que Céline déteste … 

 

Les répétitions commencent mais virent rapidement au règlement de comptes entre ces deux personnalités, l’une plutôt Marie Chantal nunuche, l’autre aussi fougueuse que la Carmen qu’elle va interpréter !

Finalement, pour la bonne marche de la prestation, les deux chanteuses promettent de faire abstraction de leur rancœur. Malheureusement, les bonnes résolutions ont tôt fait de s’évaporer. Et le concert se déroule entre bousculades, mesquineries et vacheries de haut vol, chacune s’employant à ridiculiser l’autre… Même si la charmante Céline se débrouille très bien toute seule pour se rendre ridicule !

Et de présenter au public, sur des écriteaux, la traduction française d’un opéra de Mozart pendant que Céline l’interprète, et de tracer le mot « Morue » sur les ailes de Cécile, et que sais-je encore ! Jusqu’à ce que la Jeanne, totalement excédée, se laisse aller à un « pétage de plombs » magistral et livre au public un extraordinaire « medley » pianistique révélateur de son grand talent, sous prétexte de faire voir qu’elle aussi, elle peut faire n’importe quoi !!!

 

Voilà un concert lyrique d’un nouveau genre, propre à intéresser tant le public néophyte que les connaisseurs, qui propose des extraits d’oeuvres connues d’Offenbach, Bizet, Mozart, ou Purcell, servies par des chanteuses talentueuses, aussi à l’aise avec le chant qu’avec le jeu comique assorti d’une bonne dose d’autodérision. Preuve s’il en est que les artistes lyriques ne sont pas aussi rigides et imbues de leur personne qu’on voudrait bien nous le faire croire !

Le public, conquis, a salué avec enthousiasme la prestation en regrettant que le temps ait passé si vite…

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2019 6 13 /07 /juillet /2019 10:19
Programme Off 2019

Programme Off 2019

Alter Ego(s)

Spectacle de la Cie Scènes Plurielles (31) vu le 10 juillet à 15H35 au Théâtre des Gémeaux dans le cadre d’Avignon OFF 2019. Du 6 au 28 juillet, jours pairs

 

Auteurs : Cédric Chapuis et Margot Mouth

Mise en scène : Isabelle Jeanbrau

Comédiens : Cédric Chapuis et Margot Mouth

Genre : Théâtre

Public : Tout public à partir de 12 ans

Durée : 1 h 10

 

 

Cédric Chapuis et Margot Mouth signent ensemble l’écriture et l’interprétation de cette sorte de thriller inspiré de l’histoire vraie d’un américain, Billy Stanley Milligan, « l’homme aux Mille et une vies », atteint du trouble de la personnalité multiple, mort à 59 ans en 2014.

 

Dans un décor épuré évoquant un univers carcéral (le travail de la lumière prend ici tout son sens), le docteur Wilbur reçoit Stanley dans son bureau pour une expertise psychiatrique. Sweat à capuche baissée sur la tête, allure d’un ado de 15 ans, Stanley ne comprend pas ce qu’il fait là : il a sauté par la fenêtre, il est mort.

Où s’est il réveillé ? La psychiatre lui explique alors qu’il est parfaitement vivant,  âgé de 40 ans, et accusé de viols….

Au fur et à mesure de l’interrogatoire, le docteur Wilbur se trouve confronté à l’éclatement de la personnalité de Stanley en plusieurs alter egos (nous apprendrons qu’il y en a eu 24), dont quelques uns choisis par les auteurs, vont prendre vie sous nos yeux : Ragen le yougoslave, Arthur l’anglais, Dany un enfant, Kevin un petit malfrat, et Adalana…  Chacun incarne une qualité ou un talent nécessaire à un moment donné à la survie de Stanley. Ou bien porte la responsabilité de ses exactions… Mais tous ont émergé pour l’aider à surmonter les violences et mauvais traitements qu’il a subis tout au long de son enfance…

Face à une Margot Mouth qui ne perd pas le contrôle de la situation, Cédric Chapuis incarne avec talent chacune des personnalités de Stanley, tant dans le comportement et la gestuelle que dans l’intonation vocale ou l’accent étranger. Il passe avec une maîtrise confondante d’un personnage à l’autre, la métamorphose s’opère là, sous nos yeux !  La mise en scène, sobre et précise, d’une grande fluidité,  favorise la montée de l’intensité dramatique … jusqu’au dénouement final.

 

Une écriture millimétrée, un jeu brillant, pour un grand moment de théâtre

 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2019 6 13 /07 /juillet /2019 09:49
Programme Off 2019

Programme Off 2019

Dance and Speak easy

Spectacle de la Cie Wanted Posse (93) vu le 9 juillet à 11H05 au Collège de la Salle dans le cadre d’Avignon OFF 2019. Jusqu’au 28 juillet sauf le lundi.

 

 

Mise en scène : Philippe Lafeuille

Chorégraphie : Njagui Hagbé

Interprètes : Arthur GRANDJEAN, Jessie PEROT, Claude MESSI-FOUDA, Ibrahim NJOYA, Martin THAÏ, Marcel NDJENG

Genre : danse

Public : Tout public

Durée : 1 h

 

Connaissant déjà ce style brillamment porté par la Compagnie Pyramid, j’ai eu envie de découvrir l’approche proposée par la Cie Wanted Posse, de renommée internationale.

 

 

Après un début de spectacle perturbé par un groupe retardataire, j’ai enfin pu me plonger dans l’univers de la prohibition des années 1930 aux USA qui sert de décor à la proposition.

Sur fond d’excès d’alcool, de subterfuges visant à échapper à la police, de rivalités, les tableaux se succèdent sur des rythmes endiablés empruntés au swing, au breakdance, au lindy hop, au charleston, au hip hop, dans une mise en scène qui sait faire appel à l’humour.  La technique est maîtrisée, même si la fluidité entre les tableaux ne m’a pas semblée être toujours au rendez-vous.

La surprise est venue de l’apparition de Julie Perot, magnifique en chanteuse  danseuse « so glamour », en robe lamée or et escarpins… Mais la jeune femme s’est révélée tout aussi  talentueuse ensuite dans ses prestations « purement » hip hop, en jean et basket. Elle apporte une note de douceur (même si elle sème un peu la panique au sein du groupe !) dans ce monde de mafieux alcoolisés qui est l’environnement de l’action.

 

Il est peu commun de voir des filles se produire au sein des compagnies de Hip Hop/Break Dance : désintérêt des unes, sexisme des autres? C’est bien dommage en tous cas, car en l’occurrence, la charmante Julie Perot me paraît  une réelle valeur ajoutée pour ce qui concerne la Cie Wanted Posse.

Au final, un spectacle dynamique divertissant propre à satisfaire toute la famille.
 

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2019 5 12 /07 /juillet /2019 23:13
La modification des organes génitaux chez les poissons du Lac de Thoune
La modification des organes génitaux chez les poissons du Lac de Thoune

Spectacle  «La modification des organes génitaux chez les poissons du lac » produit par L'Organisation (59) et vu le 12 juillet à 11h00 au Théâtre du Parvis dans le cadre d’Avignon OFF 2019. Du 5 au 16 juillet 2019 (relâche le 10).

 

Texte : Emmanuelle Destremau

Interprète : Elodi Segui

Metteur en scène : Elodi Segui

Genre : Conférence spectacle 

Public : Tout public (à partir de 15 ans)

Durée : 45 min

C'est l'histoire d'un lac très profond qui renferme en son sein notre Histoire commune, nos déjections. Anita Egbert-Ecke, une scientifique motivée se fait la porte-parole des corégones du Lac de Thoune. Un  lac pollué par des résidus de pilules contraceptives, de traces chimiques de dynamites et d'armes de guerres enfouies.
Le titre est long, scientifique et peut repousser certain.es. Comme une amie, que j'incite à venir. Elle change vite d'avis, plonge dans ce spectacle et se surprend à rire et à s'identifier à cette conférencière.  
Le spectacle me plaît aussi. La conférence est bien construite et animée par une comédienne de talent et ses questionnements font parfois écho aux miens. Oui, les espèces vivantes sont aussi touchées que nous par les substances chimiques que nous créons. Oui, celles-ci ont aussi un système endocrinien. Non, on ne peut pas enfouir tout dans un lac, en espérant que cela disparaîtra.
Je ressens le lien qui unit le lac à Anita et cela me donne envie d'approfondir mes recherches sur le Lac de Thoune. Chez moi, je fais quelques recherches et tombe sur une étude  faite par l'OAN (Office de l'Agriculture et de la Nature). Anita montre notre inhérence à la nature et parvient à relier le monde professionnel, personnel et naturel. Elle nous fait nous rendre compte qu'il n'est pas uniquement question des corégones ou de résidus de dynamites mais que c'est un tout : l'écosystème du lac est notre écosystème intérieur.
Je ne peux que vous conseiller de franchir la porte du majestueux Parvis et de vous laisser emporter par cette conférence qui vous portera vers la connaissance.
Lien de l'étude :  https://www.vol.be.ch/vol/fr/index/natur/fischerei/projekte/thunerseefelchen.html

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2019 5 12 /07 /juillet /2019 21:51
https://www.theatre-bourg.fr/spectacles/programme/the-lulu-projekt/

https://www.theatre-bourg.fr/spectacles/programme/the-lulu-projekt/

« The Lulu Projekt » produit par «Le Ring Theatre » (38000) et vu le 11 juillet, à 14h45 au Théâtre de l'Archipel dans le cadre d’Avignon OFF 2019. Du 5 au 28 juillet, relâche les 9, 16, 23 juillet.

 

Texte : Magali Mougel

Metteur en scène : Guillaume Fulconis

Comédien.nes : Amélie Esbelin, Kévin Sinesi, Audrey Montpied, Côme Thieulin, Charlotte Dumez, Antoine Baillet-Devallez, Guillaume Fulconis

Public : Tout public (à partir de 12 ans)

Durée : 1h

 

 

Il y a ceux qui nagent dans le sens du courant et il y a Lulu. Lulu a 18 ans, vit en RDA et veut devenir cosmonaute ou rockstar. Lulu a une maman qui ne l'aime pas trop et un meilleur ami Moritz (lui aussi  a des lunettes) qu'il aime beaucoup. La vie de Lulu se découpe en 13 épisodes (avec Prologue et Epilogue). En nous familiarisant avec ce personnage plutôt simplet, nous découvrons la vie sous un angle nouveau. 

 

 

Il y a deux comédiens et une comédienne. Elle joue la soeur, la mère et la fille étrange que rencontre Lulu. Elle reprend la parole des personnages si rapidement  qu'ils n'ont pas le temps de cesser d'exister. Lulu est joué par un seul et même acteur et le troisième s'occupe du prologue et de l’épilogue. 

Le personnage me fait penser au protagoniste de « Forest Gump ». Il court quand il ne comprend pas et ce qu'il dit est simple. De cette manière, nous avons un regard neuf et spontané sur la vie en RDA. Mais rassurez-vous, il ne s'agit pas que de contexte historique : Lulu découvre l'amour et l'amitié, explore ses rêves et expérimente la vie comme l'ado qu'il est.

 

Le pitch est original. Le jeu est efficace. Je dis OUI !

 

 

 

Partager cet article

Repost0
11 juillet 2019 4 11 /07 /juillet /2019 17:36
Nirvana
Nirvana

Spectacle du Centre d'Art scénique contemporain de Lausanne, « Tanzhaus Zurich » vu à la Collection Lambert (Les Hivernales- CDCN) mercredi 10 Juillet à 16H50 dans le cadre du Avignon Off du 10 au 20 Juillet. Relâche le 15 Juillet.

 

Chorégraphie : Delgado et Fuchs

Danseurs : Nadine Fuchs et Marco Delgado

Durée : 35 mn

 

 

Deux corps splendides se présentent au public : un homme et une femme, seins nus. Ils talquent leurs jambes sur lesquelles ils enfilent un collant de latex transparent. Quelques minutes auparavant, la femme a parfumé la salle avec un spray à l'odeur très agréable.

 

Le ton de la performance est donné, appuyé par le titre. Les spectateurs assis par terre à l'entrée d'une grande salle blanche de la Collection Lambert vont assister à une petite forme chorégraphique qui va osciller entre beauté du geste et humour. Je pensais assister à un nouvel opus de danse contemporaine bien huilé et taillé au cordeau. Ce fut le cas aussi. Mais rapidement, le spectateur note quelques dissonances : la femme, par exemple, prononce des remarques discrètes à son partenaire qui fait semblant d’avoir une implication laborieuse, contrainte et  forcée sur scène.

Signalons aussi ces crins de chevaux que les deux danseurs portent tantôt autour du cou, tantôt comme une coiffe et qui donnent à cette forme improbable des allures rupestres et ethniques, très érotiques et largement sensuelles. J’ai l’impression de voir un tableau d’Egon Schiele. Certains spectateurs sourient et les regards se croisent. Peut-être n'ont-ils pas à leur actif suffisamment de codes liés à la danse pour évaluer à sa juste valeur la magnifique prestation de ces deux danseurs. La danseuse, Nadine Fuchs est splendide et sa souplesse sans faille. J'ai ressenti avec intensité chaque mouvement, moi qui pratique aussi la danse depuis tant d'années.

 

J'ai adoré « Nirvana » et  j'ai été littéralement subjuguée. C'est tout simplement beau et le décalage second degré renforce, à mon avis, la plastique des corps et rend finalement la danse contemporaine plus accessible.

Si vous aimez la Beauté, courez-y !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
11 juillet 2019 4 11 /07 /juillet /2019 17:13
Le Capitaine Fracasse
Le Capitaine Fracasse

Spectacle produit  par la Compagnie Cie Fraternal Compagnia (Italie) en Coréalisation avec l'Académie Internationale Des Arts du Spectacle (78) vu le 11 juillet, Avignon OFF 2019, à 13h45 à La Cour des Platanes. Du 5 - 28 juillet, relâche les 15 et 22 juillet.

 

Texte: Théophile Gauthier

Metteur en scène : Massimo Macchiavelli

Comédiens : Alice Amico, Aurélie Ianutolo, Jean Briault, Luca Comastri, Massimo Macchiavelli, Luca Zilovich, Luca Mazzamurro

Musicien : Umberto Cavalli

Masques : Luca Comastri

Public : Théâtre à partir de 8 ans

Durée : 1h20

 

Dans "La cour des Platanes", les spectacles se déroulent à l'extérieur, sous les platanes, lieu parfait pour de la Commedia dell'Arte.

 

L'histoire se déroule au milieu du XVIIe siècle. Le baron de Sigognac, jeune noble désargenté, vit reclus dans son manoir. Un soir d'hiver, il offre l'hospitalité à une troupe de comédiens égarés, et tombe amoureux de l'actrice Isabelle ; l'attirance est réciproque. Sigognac décide de les suivre dans leurs aventures. Il prend alors le nom de scène de « Capitaine Fracasse ». Sigognac doit lutter contre un rival, le duc de Vallombreuse. Les deux hommes se battent en duel. Le duc fait enlever Isabelle. Soudain, retournement de situation : Le père du duc reconnaît en Isabelle la fille qu'il a eu avec une actrice. Vallombreuse étant passé d'amant sans scrupule à frère attentionné, le mariage peut enfin être célébré.

La pièce commence par une distribution de munitions au public. Les spectateurs sont sollicités à plusieurs reprises et de différentes manières pour participer à la pièce - pour le plus grand plaisir des petits et des grands. La mise en scène est typique de la Commedia dell'Arte : plateau en bois, scène ouverte, tissus et une calèche en bois tirée par de très beaux chevaux de bois. Tous les ingrédients de la Commedia dell'Arte sont par ailleurs réunis : masques, chants, combats d'épée, personnages cultes dont bien évidemment les amoureux. Les acteurs interprètent chacun plusieurs rôles qui ne sont pas toujours faciles à distinguer. Les paroles sont en italien et en français ce qui donne lieu à de nombreux et  jolis jeux de mots, mais ce qui rend l'histoire, parfois, difficile à suivre.

Un musicien accompagne le spectacle aussi bien avec des compositions personnelles qu’avec des morceaux de musique populaire. Il joue des instruments allant de l'accordéon à la vielle à roue en passant par des instruments à vent et des percussions.

 

 

Partager cet article

Repost0
10 juillet 2019 3 10 /07 /juillet /2019 16:34
Cherchez la faute
Cherchez la faute

Spectacle de la Compagnie Théâtre sur Paroles ( 75) vu le mercredi 10 Juillet à 10H45 à la Manufacture ( Château de Saint Chamand ) dans le cadre du Festival Off d'Avignon, du 8 au 24 juillet (Relâches les 11 et 18 juillet)

 

Texte : François Rancillac d'après l'essai « La Divine comédie- Dieu n'a pas créé l'homme » de Marie Balmary

Mise en scène : François Rancillac

Comédiens : Danielle Chinsky, Daniel Kenigsberg, François Rancillac, Frédéric Révérend.

Genre : théâtre à partir de 16 ans

Durée : 2H

 

 

Qui est l'autre ? Il est probable que plusieurs spectacles au Festival abordent cette question cette année encore... Mais ici, l'interrogation remonte au livre fondateur de notre civilisation judéo-chrétienne : la Bible. Et cela donne au propos une dimension toute particulière. Le mistral qui souffle aujourd'hui donne aussi à cette représentation des allures particulières : le souffle du vent serait-il à l'image de la réflexion que soulève le spectacle, régulier et permanent ?

 

Les spectateurs sont assis autour de tables disposées en carré avec au centre un arbre bien en vue (un magnifique bonzaï). Quelques chaises en 2ème ligne. Sur les tables des livres, des tasses de café et un dossier blanc ostentatoire sur la Genèse biblique. Puis 3 personnes prennent la parole parmi les spectateurs. Ce sont des conférenciers.

Alors allons-nous mieux comprendre ce livre que tout le monde se targue d'avoir lu ? Il s'agit ici de reprendre de façon très érudite l'histoire à partir du texte original en hébreu traduit par André Chouraqui.

Les comédiens s'écharpent, s'interpellent et  François le modérateur tente tant bien que mal de tempérer les élans de vérité depuis longtemps enfouis en eux en se concentrant sur la lecture minutieuse du texte original.

Commençons par le commencement, quand même......!!!

La dimension du " je" revient régulièrement dans le spectacle parallèlement à celle de l'altérité. La transposition du texte de Marie Balmary par François Rancillac est séduisante et bien menée. Elle convoque de grandes interrogations souvent ponctuées d'humour. Nous qui sommes finalement devenus des étudiants lors de ce colloque existentiel, nous réfléchirons autrement au terme de ce spectacle. Ce scénario originel emprunt de tant d'évidences qui pourraient être si galvanisantes mais qui ont été tellement dévoyées résonnera certainement différemment.

 

Quittez pour un instant les salles climatisées d'Avignon intra-muros pour vous égayer de la pensée originelle et vous aérez ! Avec ou sans mistral.

 

Partager cet article

Repost0
10 juillet 2019 3 10 /07 /juillet /2019 11:37
Odalva
Odalva

Concert du groupe « Odalva » (84) vu le 08 juillet 2019 à 12h30 à l’Atypik Théâtre dans le cadre du festival Off d’Avignon, du 05 au 28 juillet 2019 à 12h30. (Relâche les 9, 16 et 23 juillet)

 

 

Auteur : Manon Maurin et Norbert Gauthier

Genre : Chanson française
Public : Tout public
Durée : 60 mn

 

 

Petit concert intimiste de chanson française avec Odalva, duo charmant, poétique et amoureux originaire des Bouches du Rhône.

 

 

Lui à la guitare et à la voix grave et douce ; elle à la voix cristalline et fluide et qui l’accompagne à la guitare, au métallophone et à l’harmonica. Leurs deux registres vocaux s’accordent parfaitement pour une polyphonie minimaliste mais efficace  qui nous entraîne sans détour, dans leur univers poétique et personnel lequel respire l’amour à plein poumon.

Ils sont beaux, juste à les regarder ! Alors à les entendre, imaginez !

Ils nous parlent simplement de leur quotidien, de la douceur de vivre dans la nature qui les entoure et appellent à un étonnement permanent devant la vie. « La vie coule », Cool..., « Pepita » que l’on retrouve dans les bars marseillais, ou « Dans ma famille » sont autant de photographies d’instants figés qui semblent construire leur vie au coeur d’une nature bienveillante.

Chacun des morceaux est annoncé d’un petit slam, rapide, incisif et mordant et qui permet d’apporter un changement de rythme bienvenu dans leur concert.

 

Ces deux là sont jeunes mais très à l’aise sur scène et nous offrent leur présence et leur temps pour nous parler de la vie telle qu’elle devrait être, et la faire partager autour d’eux. C’est une douceur à s’offrir d’ici la fin du festival.

 

Partager cet article

Repost0
10 juillet 2019 3 10 /07 /juillet /2019 10:51
L'ascenseur
L'ascenseur

Spectacle de « la compagnie du petit matin» (31) vu le 07 juillet 2019 à 16h30 au théâtre de l’Albatros dans le cadre du festival Off d’Avignon, du 05 au 28 juillet 2019 à 16h30. (Jours impairs, relâche le 17 juillet)

 

 

Auteur : Jean Pierre Roos

Adaptation et Mise en scène : Bruno Abadie

Comédiens : Madleen Martino et Bruno Abadie

Genre : Seul en scène - Théâtre
Public : Tout public à partir de 14 ans
Durée : 60 mn

 

 

Huis clos dans un ascenseur : ce spectacle de la même compagnie toulousaine qui joue également « Demain,la nuit », propose dans un autre registre théâtral, une comédie que je souhaitais découvrir. La petite salle de l’albatros était presque complète ce jour là….

 

 

Sur le plateau, un carré symbolise l’ascenseur dans lequel une jeune femme et un homme mûr se retrouvent en tête à tête. On s’y attend, certes, mais c’est la panne!

Les voilà donc obligés de cohabiter en situation anxiogène dans 4 m². Obligés de se parler et c’est l’occasion d’aborder tous les sujets - et ils sont nombreux - sur lesquels ils ont un point de vue différent. Forcément, lui est un homme âgé et aisé et elle, une jeune femme plutôt fauchée. Les rapports sociaux, les rapports de classe, les relations professionnelles, la famille, la guerre, les relations amoureuses, les relations père/fille...nous déterminent et s’affrontent ici.

Porté avec enthousiasme et dynamisme par deux comédiens formidables qui savent donner un rythme à cette rencontre improbable, cette comédie dramatique permet ainsi de mettre en avant, comme seules certaines formes théâtrales le permettent, les questionnements universels auxquels nous sommes tous confrontés.

A découvrir...

 

Partager cet article

Repost0